dimanche 13 juin 2021

ACTUALISÉ. La compétition aura lieu du 13 juin au 4 juillet. Le nouveau calendrier des matchs

Les organisateurs ont officialisé la nouvelle sur les réseaux sociaux en donnant plus d'informations sur les dates, le lieu et le déroulé de la compétition.

Les matchs auront donc lieu tous les dimanches pendant 5 semaines au stade Nord, complexe Jean Belver. Comme précédemment annoncé, huit équipes réparties en deux poules participeront à cette première Coupe du monde mâconnaise : la Turquie, le Maroc, Albanie, l’Algérie, la France, le Portugal, les Comores et le Reste du monde.

Dans chaque poule, les équipes de chaque poule se rencontreront toutes une fois. Les deux premiers de chaque poule seront qualifiés pour les demi-finales (1er de la poule A contre 2e de la poule B et 2e de la poule A contre 1er de la poule B). En cas de match nul à l'issue des 90 minutes, une prolongation de 2x15 minutes sera organisée, suivi d'une séance de tirs au bu si nécessaire. Plusieurs arbitres officiels seront présents.

Les poules se composent comme suit : La Turquie, le Maroc, l'Albanie et le reste du monde dans la Poule A ; l'Algérie, la France, le Portugal et les Comores dans la poule B.

Le programme des matchs :

Dimanche 13 juin :

Terrain 1 :  à 16 h, Maroc - Turquie

Terrain 2 : à 14 h, Comores - Portugal ; à 16 h, Albanie - Reste du monde ; à 18 h, France - Algérie

Mercredi 16 juin :

Terrain 1 : à 19 h 30, Maroc - Albanie

Terrain 2 : à 19 h 30, Algérie - Portugal

Vendredi 18 juin :

Terrain 1 : à 19 h 30, Turquie - Reste du monde

Terrain 2 : à 19 h 30, France - Comores

Dimanche 20 juin :

Terrain 1 : à 16 h, Turquie - Albanie ; à 18 h, Maroc - Reste du monde

Terrain 2 : à 14 h, France - Portugal ; à 16 h, Algérie - Comores

Dimanche 27 juin demi-finales

À 16 h, 1er de la poule A / 2e de la poule B

À 18 h, 2e poule A / 1er poule B

Dimanche 4 juillet

Finale

 


 

Article du 13 mai - Une Coupe du monde amateur à Mâcon !

C’est en tout cas le souhait d’un groupe d’amis mâconnais qui aimerait organiser un tournoi sur le modèle de la plus prestigieuse des compétitions et retrouver ainsi le plaisir de jouer après des longs mois sans match…

À l’automne dernier, ils s’étaient déjà mobilisés pour organiser des rencontres de football inter-quartiers à Mâcon, des matchs sans enjeu, dans une ambiance conviviale. Et tout de suite le succès a été au rendez-vous. Sauf que peu de temps après, le football s’est, comme beaucoup d’autres choses, arrêté.

Sans entraînement, sans compétition, ces jeunes amoureux du ballon rond ont eu le temps de réfléchir à l’organisation d’une belle fête du foot réunissant des joueurs de Mâcon, de la région mâconnaise et alentours proches en s’inspirant de ce qui se fait dans des villes comme Paris ou Lyon.

Ils ont choisi le format d’une Coupe du monde. « On n’a rien inventé, ce qu’on veut faire fonctionne déjà très bien dans les grandes villes. Et on savait qu’à Mâcon et dans le coin, il y avait beaucoup de joueurs amateurs et que ça pourrait les intéresser. On ne s’est pas trompés puisque l’engouement autour de l’événement est bien présent avec de nombreuses demandes d’inscriptions. Le foot a vraiment manqué aux footballeurs amateurs. Il y a une vraie envie collective de disputer cette Coupe du monde, de joueur ensemble dans un bon état esprit. »

 

Huit équipes "nationales" et une réplique du trophée

 

Parce que l’objectif est surtout de passer de bons moments ensemble sur un terrain et retrouver le plaisir de jouer après de longs mois sans pouvoir taper normalement dans le ballon avec l’arrêt des compétitions amateurs. « Le choix d’une Coupe du monde et de faire jouer des équipes de plusieurs pays et continents, c’est aussi pour mettre en avant la mixité de nos origines dans notre ville. »

Ainsi, huit équipes seront en lice : la Turquie, le Maroc, Albanie, l’Algérie, la France, le Portugal, les Comores, et une équipe qui représentera le reste du monde pour ceux qui ne seraient pas assez pour composer une équipe « nationale » complète. « On a nommé des capitaines d’équipe, à eux ensuite de faire leur équipe avec quinze joueurs, voire un ou de de plus, par équipe. » Les équipes seront réparties en deux poules de quatre et disputeront chacune trois matchs de poule, simples. Les deux premiers de chaque poule seront qualifiés pour les demi-finales avec la finale à la clé.

« On a même acheté un trophée réplique de la Coupe du monde pour récompenser le vainqueur », expliquent les jeunes organisateurs qui comptent sur le soutien de plusieurs joueuses et joueurs pro et de chanteurs, « qui sont des connaissances et qui nous encouragent dans cette initiative. On a aussi près de 800 personnes qui nous suivent sur les réseaux sociaux et qui adhérent au projet. D’ailleurs, cette Coupe du monde amateur pourrait se décliner à l’avenir pour les plus jeunes, on veut aussi leur donner leur chance et leur permettre de vivre cette expérience avec leurs copains sur un terrain. »

Les dates des matchs ne sont pas encore connues, cela dépendra du calendrier officiel de reprise du football et de l’autorisation de jouer des matchs. Quant à l’endroit où se déroulera la compétition, les organisateurs aimeraient jouer à Mâcon et comptent sur le soutien de la Ville pour bénéficier d’un ou deux terrains pour disputer les matchs. En ce qui concerne l’arbitrage, la sécurité et la logistique, l’équipe organisatrice se charge de tout. Pour que la fête du foot soit belle !

D. C.

 

 

FOOTBALL : Une Coupe du monde amateur à Mâcon !

ACTUALISÉ. La compétition aura lieu du 13 juin au 4 juillet. Le nouveau calendrier des matchs

FOOTBALL : Les féminines du Mâcon Olympique Club entre plaisir et ambition

Ce dimanche matin, les sourires étaient au rendez-vous au complexe Antoine Griezmann, stade Michel Guinot, pour la journée Football féminin animée par le district de Saône-et-Loire. La joie de retrouver les terrains, de retaper dans le ballon, celle aussi de participer ensemble à une nouvelle aventure…

BASKET - Elan Chalon : C'est fini pour le président Dominique Juillot

L’emblématique président de l’Elan Chalon s’est confié ce mardi matin en conférence de presse.

BASKET (LFB) : Sixtine Macquet, de Charnay aux terres bretonnes

Après trois saisons au CBBS, une belle progression et de jolis souvenirs, la joueuse quitte son club de cœur pour une nouvelle aventure, à l’autre bout de la France. À 21 ans, la poste 4-5 rejoint en effet le Finistère et l’équipe du Landerneau Bretagne Basket. Entretien.

MÂCON : Le rallye des vins est annulé

RALLYE VINS MACON 2019 36 - 10.jpg
Il devait se dérouler les 4, 5 et 6 juin

FOOTBALL (R1) : Deux premières recrues pour l'UF Mâconnais

L'UFM enregistre l'arrivée de Guillaume Warmuz en tant qu'entraineur des gardiens et du défenseur Arnaud Farras, pour la saison prochaine

BASKET - CBBS vs Charleville : Les Flammes sans flamme lorsque les Pinkies s’enflamment

Le match vu par le speaker - la chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer d'un bloc… et sans modération !

BASKET (LFB) : La remontada des Pinkies pour la der de la saison

On savait que les Charnaysiennes avaient de la ressource… Elles l’ont encore montrée ce soir face à Charleville pour clore cette saison éprouvante de la plus belle des manières…

BASKET - CBBS vs Asvel : Les Pinkies ont failli faire valser les Tangos de Bourges Basket

Le match vu par le speaker - la chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer d'un bloc… et sans modération !

BASKET (LFB) : Les Pinkies proches de l’exploit face à Bourges !

Trois jours après leur victoire à Saint-Amand, synonyme de maintien en LFB la saison prochaine, les Pinkies et leur coach Matthieu Chauvet avaient à cœur de montrer de belles choses et de jouer sans complexe face au numéro 1 du championnat, le Tango Bourges Basket.

BASKET - CBBS : Jean-François Jaillet : « Le maintien ? Une fierté pour tout le club »

Au lendemain de la victoire à Saint-Amand et du maintien de son équipe en LFB, c’est un président heureux, détendu et soulagé qui a répondu aux questions de macon-infos…

BASKET (LFB) : Charnay assure son maintien parmi l'élite !

Ce déplacement en terre nordiste, face à un adversaire direct pour le maintien en LFB, était le match à gagner pour assurer la place du CBBS parmi l’élite la saison prochaine. Au bout du suspense, les joueuses de Mathieu Chauvet ont fait le job.

BASKET - CBBS vs Asvel : Inouï, les Pinkies battent à plate couture les Lionnes de l’Asvel…

Le match vu par le speaker - la chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer d'un bloc… et sans modération !