dimanche 13 juin 2021

 

Oui, le Parti socialiste soutient des candidats pour ces élections. Si ce ne fut pas le cas aux dernières municipales, cette fois, il est bien dans la course. Présentations.

 

Et même si aucun d'entre eux n'a sa carte au parti, José Martinez l'affirme, « nous partageons les valeurs défendues par ce parti, aucun problème de ce côté-là. » Le logo du PS figure d'ailleurs bien sur le document campagne présenté. Et rendez-vous était pris mardi soir au local du PS, rue Châtillon, pour une rencontre avec la presse.

 

Le quatuor compte Catherine N'Diaye, avocate, qui fut conseillère municipale à Senozan et à Mâcon, ainsi que candidate aux dernières élections départementales, en 2015, avec Rodolph Martin.

Elle est donc très engagée en politique depuis de nombreuses années. À noter également un engagement associatif à la Ligue des droits de l'Homme. « C'est la proximité qui m'intéresse dans cette collectivité, qui a en charge la politique sociale. C'est donc pour moi tout naturel de me présenter aux devant les électeurs et électrices. »

 

Son binôme José Martinez est aussi bien connu de la place. Fils d'immigrés espagnol, qui ont connu les camps du Sud de la France, il fut président et directeur de la MJC des Blanchettes pendant plus de 40 ans !

Conseiller municipal de 2008 à 2014, à Mâcon, ce qui l'anime, c'est la place qu'il veut donner aux habitants dans l'élaboration de la politique départementale et pour le canton en particulier. « Je m'engage avec la liberté comme base, l'égalité comme moyen, et la fraternité comme but. Comme conseiller départemental, je veux associer les habitants aux projets, qu'ils prennent toute leur part à l'élaboration de la politique qui sera menée. J'ai toujours été avec les gens, je veux continuer ainsi. »

 

À leurs côtés, Samia Abidet, habitante du quartier Marbé, ex-salariée de MÂCONhabitat où elle était chargée de clientèle, elle est actuellement en reconversion professionnelle. Elle est également dirigeante du club de football Jeunesse Sportive Mâconnaise, plus connue sous son acronyme JSM.

Elle a été élève au collège Schumann à Mâcon, puis au lycée Dumaine. « Je vois notamment, dans mon quartier, avec la crise, la fracture numérique qui met en difficulté un certain nombre de familles. Je m'engage pour cela, en étant à l'écoute et proche des habitants, des jeunes du canton. »

 

Thomas Pourrat quant à lui, est le plus jeune du quatuor, 24 ans. Il est ingénieur en bio-procédés, étudiant en viticulture-oenologie et bien conscient des difficultés que traversent les vignerons. Il souhaite travailler à soutenir une viticulture ambitieuse et durable face aux enjeux économiques et environnementaux.

Il est passé par le conservatoire communautaire et est engagé au niveau local et au niveau national chez les Scout, branche EEUDF (Éclaireuses et éclaireurs unionistes de France).

 

Ce sont les compétences et l'expérience de chacun et chacune que ces candidats veulent mettre au service de la population. « Notre différence avec l'autre liste de gauche, c'est simplement la méthode. Sur le fond, nous partageons beaucoup de choses avec eux. Mais la méthode est essentielle pour nous, c'est celle de la démocratie participative, amener la voix des gens à l'assemblée départementale et mettre des compétences individuelles dans l'équipe que nous formons pour servir ce principe » développe José Martinez. « Les projets sont concoctés par des techniciens et des politiques. Ce que nous souhaitons, c'est que les habitants soient entendus et, plus encore, associés. Quoi qu'il en soit, on ne critique personne, à l'exception du RN ! »...

 

L'éducation numérique, le développement des circuits courts, développer l'intergénérationnel, soutenir les acteurs culturels, accompagner les agriculteurs vers les cultures biologiques, instaurer une tarification adaptée aux revenus modestes dans les EHPAD etc. autant de sujets qui les animeront an cas de victoire fin juin.

 

Rodolphe Bretin

 

Photo : Samia Abidet, José Martinez, Catherine N'Diaye et Thomas Pourrat

 

 

MÂCON : Le PS 71 soutient la mobilisation contre les idées d'extrême droite

A l'appel de plusieurs organisations et syndicats, un rassemblement est organisé ce samedi à 15 heures sur l'esplanade Lamartine.

DÉPARTEMENTALES : Recrutement de professionnels de l'enfance, préservation des surfaces agricoles, territoire zéro chômeur avec «Changeons d'air !»

Les candidats.es de gauche soutenus par GRS, EELV, LFI et PCF ont donné rendez-vous ce mercredi à Mâcon en proximité de la future zone des Quatre pilles, à côté du quartier des Saugeraies, pour une conférence presse. Des propos entre critiques et propositions alternatives, avec un final en flèches acérées.

RÉGIONALES : Claire Mallard (Écologistes et solidaires ! BFC) à la pêche aux initiatives à Mâcon

La tête de liste EELV pour la Saône-et-Loire était à Mâcon cet après-midi pour mener campagne d'une façon relativement originale.

DÉPARTEMENTALES : LREM annonce son soutien à des candidats.es dans 16 cantons

ACTUALISÉ - La République en Marche de Saône-et-Loire précise n'avoir donné aucune investiture…

RÉGIONALES - Bastien Faudot : « Avec Le Temps des cerises, la ligne politique est claire »

En randonnée dans toute la région à l'occasion de la campagne électorale pour les élections régionales, la liste Le Temps des cerises a bouclé son périple par Mâcon et Vergisson ce dimanche.

ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES : Les Républicains réaffirment leur soutien à Jean-Patrick Courtois et Christine Robin pour Mâcon 1

Le secrétaire départemental des Républicains clarifie la situation pour le canton de Mâcon 1 dans un communiqué compte tenu de la candidature du binôme Véronique Xavière Bonneau et Laurent Voisin, également adhérents aux Républicains. 

ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES – André Accary : « Une équipe rassemblée, un vrai bilan, et des projets »

Le président sortant du Conseil départemental a rassemblé ses troupes ce samedi matin à Pierreclos pour présenter le programme de l'Union pour l'Avenir de la Saône-et-Loire, Majorité départementale. Santé, protection, préservation du cadre de vie, attractivité et préparation de l'avenir en sont les cinq piliers.

EXPRESSION POLITIQUE : Les raisons d'une démission, par Stéphane Guiguet

Le vice-président du conseil régional démissionnaire revient, dans un communiqué, sur les raisons de sa décision. Ses « amis » politiques en prennent pour leur grade, au sens propre du terme...

EXPRESSION POLITIQUE : «X-Press Pearl, nos déchets font des désastres» alerte Sophie Modde

La candidate des écologistes pour la Région Bourgogne - Franche-Comté s'engage à faire de l'économie circulaire, du ré-emploi et de l'éco-conception une priorité

REGIONALES : Pour Gilles Platret, «les loups oui, mais pas dans les zones d’élevage !»

Le candidat LR était à Flagy, au nord de Cluny, cet après-midi, à la rencontre des éleveurs victimes des attaques de loup.

SAÔNE-ET-LOIRE : 600 000 arbres plantés d'ici 2030

Le rapport a été voté en assemblée départementale ce jeudi à l'unanimité, malgré quelques réserves émises par la gauche.

REGIONALES : Marie-Guite Dufay présente ses engagements
 en faveur d’une ruralité vivante et innovante

La présidente sortante, candidate à sa succession, s’est rendue en Saône et Loire ce jeudi 20 mai, dans le cadre d’un déplacement consacré aux petites villes et aux territoires ruraux.