dimanche 13 juin 2021

 

Communiqué

La lutte contre le changement climatique est désormais une préoccupation majeure des citoyens. Si la société est prête aux changements, les écologistes ont la responsabilité d’accompagner les transitions dans nos modes de vie et de faire preuve de pédagogie.

 

Nous sommes ravis que la qualité de la liste Ecologiste et Solidaires portée par Stéphanie Modde, de par les parcours et la crédibilité des colistiers, mette au coeur du débat public et politique la transition énergétique et l’urgence climatique. Parce que le nucléaire ne sauvera pas le climat.

 

En effet, l’écologie est le pivot de cette élection. Face au dérèglement climatique et à l’effondrement de la biodiversité, nous poserons des actes forts en concertation avec les collectivités et les habitants.

 

Les solutions simples n’existent pas ! Nous sommes conscients qu’il existe un opportunisme financier qui cherche à profiter du déploiement industriel des éoliennes. Tout comme il existe un opportunisme politique qui veut profiter d’opposition locales. La transition énergétique repose en priorité sur les économies d’énergie puis sur le développement d’un bouquet d’énergies renouvelables, dont l’éolien, adapté aux spécificités des territoires. Les transitions ne s’imposent pas ! Nous préférons nous adresser à l’intelligence citoyenne bien informée, en privilégiant le dialogue et la concertation. Nous avons la volonté de soutenir des projets énergétiques adaptés aux besoins de territoires et de citoyens solidaires.

 

Il est vrai que la transparence et la concertation que nous prônons rompt avec l’opacité et la rigidité de la filière nucléaire. Des dizaines de milliards ont été engloutis dans une filière réduite à des rafistolages dangereux : il faut maintenant investir ailleurs. Sinon les contribuables et usagers en paieront le prix fort. Tout le monde a encore en tête les erreurs de fabrication de la cuve EPR produite au Creusot.

 

La Bourgogne Franche-Comté est en retard dans sa production d’énergie renouvelable. Pour tendre vers plus d’autonomie énergétique du territoire, pour lutter contre la précarité énergétique et créer des milliers d’emplois locaux, nous mettrons en œuvre un vaste plan d’isolation des logements et passerons à la vitesse supérieure sur les mix d’énergies renouvelables.

 

C’est en valorisant des projets éoliens pertinents comme ceux du Jura, de la Nièvre et de la Côte d’Or, en s’appuyant sur un schéma régional éolien garant d’un déploiement équilibré et accepté de tous que nous contribuerons efficacement à la lutte contre le changement climatique et à la reconquête de la biodiversité. Pas en brassant du vent démagogique.

 

Claire Mallar,

tête de liste Saône-et-Loire Ecologistes solidaires,

et Thierry Grosjean

 

 

MÂCON : Le PS 71 soutient la mobilisation contre les idées d'extrême droite

A l'appel de plusieurs organisations et syndicats, un rassemblement est organisé ce samedi à 15 heures sur l'esplanade Lamartine.

DÉPARTEMENTALES : Recrutement de professionnels de l'enfance, préservation des surfaces agricoles, territoire zéro chômeur avec «Changeons d'air !»

Les candidats.es de gauche soutenus par GRS, EELV, LFI et PCF ont donné rendez-vous ce mercredi à Mâcon en proximité de la future zone des Quatre pilles, à côté du quartier des Saugeraies, pour une conférence presse. Des propos entre critiques et propositions alternatives, avec un final en flèches acérées.

RÉGIONALES : Claire Mallard (Écologistes et solidaires ! BFC) à la pêche aux initiatives à Mâcon

La tête de liste EELV pour la Saône-et-Loire était à Mâcon cet après-midi pour mener campagne d'une façon relativement originale.

DÉPARTEMENTALES : LREM annonce son soutien à des candidats.es dans 16 cantons

ACTUALISÉ - La République en Marche de Saône-et-Loire précise n'avoir donné aucune investiture…

RÉGIONALES - Bastien Faudot : « Avec Le Temps des cerises, la ligne politique est claire »

En randonnée dans toute la région à l'occasion de la campagne électorale pour les élections régionales, la liste Le Temps des cerises a bouclé son périple par Mâcon et Vergisson ce dimanche.

ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES : Les Républicains réaffirment leur soutien à Jean-Patrick Courtois et Christine Robin pour Mâcon 1

Le secrétaire départemental des Républicains clarifie la situation pour le canton de Mâcon 1 dans un communiqué compte tenu de la candidature du binôme Véronique Xavière Bonneau et Laurent Voisin, également adhérents aux Républicains. 

ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES – André Accary : « Une équipe rassemblée, un vrai bilan, et des projets »

Le président sortant du Conseil départemental a rassemblé ses troupes ce samedi matin à Pierreclos pour présenter le programme de l'Union pour l'Avenir de la Saône-et-Loire, Majorité départementale. Santé, protection, préservation du cadre de vie, attractivité et préparation de l'avenir en sont les cinq piliers.

EXPRESSION POLITIQUE : Les raisons d'une démission, par Stéphane Guiguet

Le vice-président du conseil régional démissionnaire revient, dans un communiqué, sur les raisons de sa décision. Ses « amis » politiques en prennent pour leur grade, au sens propre du terme...

EXPRESSION POLITIQUE : «X-Press Pearl, nos déchets font des désastres» alerte Sophie Modde

La candidate des écologistes pour la Région Bourgogne - Franche-Comté s'engage à faire de l'économie circulaire, du ré-emploi et de l'éco-conception une priorité

REGIONALES : Pour Gilles Platret, «les loups oui, mais pas dans les zones d’élevage !»

Le candidat LR était à Flagy, au nord de Cluny, cet après-midi, à la rencontre des éleveurs victimes des attaques de loup.

SAÔNE-ET-LOIRE : 600 000 arbres plantés d'ici 2030

Le rapport a été voté en assemblée départementale ce jeudi à l'unanimité, malgré quelques réserves émises par la gauche.

REGIONALES : Marie-Guite Dufay présente ses engagements
 en faveur d’une ruralité vivante et innovante

La présidente sortante, candidate à sa succession, s’est rendue en Saône et Loire ce jeudi 20 mai, dans le cadre d’un déplacement consacré aux petites villes et aux territoires ruraux.