jeudi 23 septembre 2021

De belles et grandes chose ont été réalisées la première année de son élection, comme la retraite à 60 ans, la 5ème semaine de congés payés, la création de l'ISF, l'augmentation du SMIC. Et puis après ? On cherche, on cherche encore, et l'on trouve si peu.

Si ! La cohabitation, le traité de Maastricht (début de la fin de la perte de la souveraineté française), le mensonge (la maladie, sa fille Mazarine, l'amitié avec René Bousquet, chef de la police Française sous Vichy), la montée de Le Pen, la crise économique qui n'en finira pas, sauf un temps, lorsque internet et les téléphones portables sont arrivés. Mais Mitterrand était déjà parti, il ne fut pour rien dans cette parenthèse de croissance économique.

 

Il était un farouche opposant au Général de Gaulle. Il l'a écrit dans Le Coup d'Etat permanent, un livre d'opposition qui devait faire référence. Arrivé au sommet de l'Etat, il s'est bien accommodé de la Vème République, et a même ouvert la voie de la désacralisation de la fonction de chef de l'Etat. Normal pour un Président qui se disait socialiste ? Peut-être. Mais il fallait au moins proposer autre chose.

 

Que reste-t-il du grand discours qui le verra déclarer en 71, au congrès d'Epinay ? « Celui qui ne consent pas à la rupture avec l'ordre établi, politique ça va de soi, c'est secondaire, avec la société capitaliste, celui-là, je le dis, il ne peut pas être adhérent du Parti socialiste »...

Cela n'est pas sans rappeler le fameux « Mon adversaire, c'est le monde de la finance » de François Hollande. Qu'est-il resté de cette autre envolée socialiste ? Chacun et chacune peut en juger aujourd'hui.

 

Tout cela amène à nous poser cette question cruciale et difficile : a-t-on encore besoin d'un président de la République comme nous l'a donné le Général De Gaulle, modèle indépassable en définitive ? Autrement dit, comment retrouver et préserver notre souveraineté nationale et populaire à l'heure où l'Union européenne a montré toutes ses limites ? Union européenne défendue farouchement par tous les présidents successifs depuis Giscard D'Estaing.

 

Le traité de Maastricht est pourtant passé à un cheveux en 92 (les trentenaires et un grand nombre de quadras aujourd'hui n'étaient pas en âge de voter), et nous avons dit « Non » au traité de constitution européenne en 2005. Quel sera le candidat, quelle sera la candidate qui s'en souviendra l'année prochaine et qui, surtout, mettra ses paroles de campagne en accord avec ses actes ?

 

L'on dit souvent que l'exemple vient d'en haut. Il est grand temps, très grand temps de le retrouver. Difficile avec la machine médiatique qui fonctionne comme le rouleau compresseur d'un spectacle quotidien trop souvent affligeant. Commençons par boycotter les chaines d'info continue et les émissions en dessous de la ceinture. L'info est ailleurs.

Du pain et des jeux ? Nous valons mieux que cela.

Rodolphe Bretin

 

 

 

TOURISME : Un bilan de saison positif pour le Mâconnais-Beaujolais

Le Président de l'Office Charles Lamboley et le directeur Louis Mickaël Grall ont donné rendez vous à la presse au chais des Vignerons des Terres secrètes de Prissé pour un premier bilan de la saison estivale.

ECOLOGIE : La SAS Centrales Villageoises Soleil Sud Bourgogne a besoin d'un second souffle

SAS avec gouvernance coopérative créée en 2018, les CVSSB loue des toits publics ou privés pendant 20 ans afin d'y installer des panneaux photovoltaïques.

MÂCON - Françoise Mathieu-Humbert, directrice du CFA : « La réussite des jeunes en lien avec les entreprises est le plus important »

Françoise Mathieu–Humbert, directrice du Centre de Formation Automobile de Mâcon depuis seize ans, s'apprête à quitter ses fonctions dans les prochains jours pour une retraite bien méritée. Ce matin, elle est revenue sur les temps forts de son parcours au CFA pour macon-infos.

MÂCONNAIS : Avec la Passerelle, une psychopédagogue pour apprendre autrement

La psychopédagogie positive est une approche d’accompagnement des apprentissages, basée sur la connaissance de soi.

COVID-19 : La résistance au passe-sanitaire prend de l'ampleur en Mâconnais-Clunisois

Alors que les manifestations se succèdent les samedis contre le passe-sanitaire, dimanche, c'est à Cluny que plusieurs dizaines de personnes se sont réunies en plein air à l'initiative d'un nouveau collectif de résistance L'IMPASS SUD 71. Un collectif qui n'a que quelques jours d'existence et qui est pourtant parvenu à organiser ce rendez-vous.

COVID-19 : IMPASS SUD 71, un nouveau collectif de résistance au pass-sanitaire et à la vaccination obligatoire

Une réunion publique se tiendra dimanche prochain dans le théâtre de verdure du parc abbatial à Cluny.

GRIÈGES : Le Festival Nid'Poule annulé pour cause de pass-sanitaire

Il devait avoir lieu le 4 septembre. « Dès lors que nous devons exclure une partie de notre public, cela devient donc contraire à nos principes » précise l'équipe du festival dans un communiqué.

RÉGION DE MÂCON : Ils sont nombreux à attendre une famille d'adoption

En cette période estivale, l'abandon des animaux domestiques reste malheureusement d'actualité. Le point sur la situation avec la SPA de Mâcon.

EDITO : Les non-vaccinés ont-ils encore le droit de l’être, et surtout d’être respectés en tant que tels ?

Dans le concert médiatique quasi unanime qui fait des non-vaccinés des anti-vax dangereux et irresponsables, quelques mots pour leur défense.

MACONNAIS SUD BOURGOGNE - Transition écologique des Territoires : le PETR en 1ère ligne

La Présidente du PETR, Christine Robin, accueillait la 2ème la deuxième édition des Ateliers du Territoire ce mercredi à la salle Ballard de Charnay. Dans cette séance de travail avec tous les acteurs locaux, l’adaptation climatique de l'agriculture était au cœur des débats.

PRESSE : macon-infos recrute des correspondants dans tout le Mâconnais

LOGO_MI.jpg
L'été est là, la vie normale a repris ses droits. Tentez l'aventure de la presse en devenant correspondant local pour macon-infos.

MÂCONNAIS BEAUJOLAIS : Charles Lamboley nouveau président de l’office du tourisme Mâcon Sud Bourgogne

Directeur marketing et communication chez les Vignerons des Terres Secrètes à Prissé, Charles Lamboley prend la suite d’Isabelle Greuzard, viticultrice àLa Roche Vineuse (Le Châteaude la Greffière). Il a été élu par le Conseil d’administration réuni après l’assemblée générale ce mardi soir à Chasselas.

DEPARTEMENTALES : Pour Mâcon-1 et Mâcon-2, on savoure la victoire

Réunis en mairie de Mâcon pour la proclamation des résultats, les deux binômes de l'Union pour l'Avenir de la Saône-et-Loire – Majorité départementale victorieux ce soir ont savouré leur élection comme il se doit. Leurs déclarations.

LA ROCHE-VINEUSE : Randicap-solidaire 71 et les Mille Pattes marchent ensemble

Samedi après-midi, les associations Randicap-solidaire 71 et Mille Pattes se sont retrouvées sur les sentiers du Mâconnais. Une trentaine de participants et trois joëlettes étaient au départ du bois de la Lande de Nancelle.

PRISSÉ : L'ADMR se porte bien, malgré une année marquée par la crise sanitaire

Chevagny-les-Chevrières, Prissé, Davayé, Solutré Pouilly, Fuissé, Vergisson : L’association A.D.M.R. de Prissé a tenue son assemblée générale annuelle et ordinaire.

JOURNÉE MONDIALE SANS TABAC : Prenez soin de vous, laissez la cigarette et soignez vos blessures

L'hôpital de Mâcon participe, comme tous les ans, à la journée sans tabac ce 31 mai. À cette occasion, Valérie Adouard, infirmière au service tabacologie, et Amélie Duffeal, psychologue du même service, ont évoqué l'addiction au tabac pour macon-infos. 25,5% des Français sont addicts au tabac, qui est la cause de 75 000 morts par an en France...

EDITO : Mitterrand, 2 ans de présidence de la République à gauche, 12 ans on ne sait où

De belles et grandes chose ont été réalisées la première année de son élection, comme la retraite à 60 ans, la 5ème semaine de congés payés, la création de l'ISF, l'augmentation du SMIC. Et puis après ? On cherche, on cherche encore, et l'on trouve si peu.

VELORUTION EN MÂCONNAIS : Pour le 8 Mai, les cyclistes ont fait le pont !

Répondant à l’appel de l’association Mâcon Vélo en Ville (M2V), association pour la promotion de l’usage du vélo en ville qui revendique 300 adhérents, une centaine de cyclistes, dont de nombreuses familles, se sont retrouvés devant la mairie de Saint-Laurent pour la 8ème Vélorution.

LA ROCHE VINEUSE : Pour la ministre Elisabeth Moreno, l'égalité homme/femme passe aussi par l'entrepreneuriat féminin

C'est ce qu'est venu dire la ministre déléguée à l’Égalité entre les femmes et les hommes, à la Diversité et à l’Égalité des chances ce jeudi à La Roche Vineuse, à la rencontre des Entrepren'heureuses.