jeudi 23 septembre 2021

C'est ce qu'est venu dire la ministre déléguée à l’Égalité entre les femmes et les hommes, à la Diversité et à l’Égalité des chances ce jeudi à La Roche Vineuse, à la rencontre des Entrepren'heureuses. 

Élisabeth Moreno était en Saône-et-Loire ce jeudi matin, à la Roche Vineuse en fin de matinée, pour rencontrer et échanger avec des entrepreneuses.

Séverine Lasserre, gestionnaire de l’Eco-Gîte, a présenté le site Ecogit'Actions avant de laisser la parole à Martine Moreau, coach et médiatrice de l'association Les Entrepren’heureuses, ainsi qu'à Marielle Teyre-Kirat, pour les Eco Logies.

Les présentations ont été suivies d’un échange sur l’entrepreneuriat féminin avec la ministre, issue elle-même de l'entreprise. Pour la ministre, l'égalité homme/femme est une oeuvre de terrain, pas seulement de ministère. Son propos : 

« C'est une joie d'être à vos côtés. L'égalité est au cœur de nos principes républicains. Hélas, avec la crise, il y a de plus en plus d'inégalités, mais la question est : comment faire pour nous relever de cette situation inédite pour notre humanité et notre économie. Dans les entreprises, il y a des aventures humaines exceptionnelles. Les créatrices et créateurs d'entreprises sont des êtres humains qui veulent répondre à un besoin. Il y a tellement de bonheur à entreprendre, à créer, innover, inventer, travailler avec l'autre, découvrir ensemble. Qui a-t-il de plus précieux que le développement humain ?

À 45 ans vous avez tellement à donner, accumulé tant d'expériences. Les femmes sont sublimes à cet âge. L'entrepreneuriat est une voie d'épanouissement, y compris à cet âge.

Et pour reconstruire le monde et relancer l'économie post-covid, nous allons avoir besoin de tous les talents. Ce que vous faîtes est précieux. Vous avez parlé de solidarité, d'esprit collaboratif, et je crois que les questions que je porte à mon ministère ne peuvent pas être traitées uniquement par mon ministère. Tout comme le président de la République faisant de l'égalité entre les femmes et les hommes une grande cause du quinquennat, il ne suffit pas qu'il la décrète pour que ça se fasse, parce qu'il faut toute une société pour changer de culture, de mentalité et nous sommes dans un moment où cette transformation doit se faire utilement, avec vous.

À la place qui est la mienne, j'ai besoin des députés pour voter les lois en cours sur l'émancipation économique. Au delà, les femmes doivent prendre leur destin en main. Je crois que nous n'y arriverons pas sans les collectivités locales et territoriales. Je crois également au travail des associations parce que sur le terrain, la proximité ne se fait qu'avec les associations.

Je voudrais faire le tour de France et aller parler avec toutes les femmes et leur dire oui, vous pouvez le faire. Il y a pléthore de dispositifs méconnus des femmes. Elles ont besoin de vous, associations, pour les accompagner, les porter, leur donner du courage et de la confiance. Les 40% d'augmentation budgétaire que j'ai arraché comme une lionne, j'ai décidé de les mettre entièrement à la disposition des associations pour vous aider à déployer vos ailes.

Nous avons lancé, il y a quelques semaines, un projet national dédié à des associations comme les vôtres, pour aider les femmes à créer des entreprises afin qu'elles puissent s'insérer économiquement, et à faire remonter des bonnes pratiques pour les déployer au niveau national. Le Président de la République a bien compris que la question du mentorat est essentielle. Il a décidé de passer de 25 000 mentors à 100 000 mentors d'ici la fin de l'année. Ces cordées sont précieuses pour les personnes qui donnent et celles qui reçoivent.

Un appel à projet a aussi été lancé depuis quelques semaines, de 30 millions pour déployer le mentorat sur tout le territoire. Nous sommes à vos côtés parce que nous avons besoin de retrouver un peu d'espoir après cette année terrible, et de convaincre les femmes qu'elles sont compétentes et qu'elles disposent de tous les moyens pour réussir. C'est un travail réalisé ensemble au quotidien, et je ne vous oublie pas. Nous sommes aussi la moitié de la solution. C'est un vrai travail d'équipe. C'est ensemble que nous rendrons cette égalité entre les femmes et les hommes réelle et complète. Cette question rassemble plus qu'elle ne divise. Nous avons besoin les uns des autres pour réussir. »

Elisabeth Moreno

Recueillis par Maryse Amélineau

 

Photos : M.A.

Elisabeth Moreno entourée par le Député Benjamin Dirx et le Préfet Julien Charles

Sophie Parent, Séverine Lasserre, Martine Moreau & Marielle Teyre-Kirat

 

Le Préfet de Saône et Loire Julien Charles, les députés Benjamin Dirx et Rémy Rebeyrotte, le maire de la commune, Caroline Teran, déléguée régionale aux droits des femmes, Nathalie Bonnot, déléguée départementale aux droits des femmes, Florence Battard, conseillère départementale, étaient également présents à l’Eco-Gîte.

 

TOURISME : Un bilan de saison positif pour le Mâconnais-Beaujolais

Le Président de l'Office Charles Lamboley et le directeur Louis Mickaël Grall ont donné rendez vous à la presse au chais des Vignerons des Terres secrètes de Prissé pour un premier bilan de la saison estivale.

ECOLOGIE : La SAS Centrales Villageoises Soleil Sud Bourgogne a besoin d'un second souffle

SAS avec gouvernance coopérative créée en 2018, les CVSSB loue des toits publics ou privés pendant 20 ans afin d'y installer des panneaux photovoltaïques.

MÂCON - Françoise Mathieu-Humbert, directrice du CFA : « La réussite des jeunes en lien avec les entreprises est le plus important »

Françoise Mathieu–Humbert, directrice du Centre de Formation Automobile de Mâcon depuis seize ans, s'apprête à quitter ses fonctions dans les prochains jours pour une retraite bien méritée. Ce matin, elle est revenue sur les temps forts de son parcours au CFA pour macon-infos.

MÂCONNAIS : Avec la Passerelle, une psychopédagogue pour apprendre autrement

La psychopédagogie positive est une approche d’accompagnement des apprentissages, basée sur la connaissance de soi.

COVID-19 : La résistance au passe-sanitaire prend de l'ampleur en Mâconnais-Clunisois

Alors que les manifestations se succèdent les samedis contre le passe-sanitaire, dimanche, c'est à Cluny que plusieurs dizaines de personnes se sont réunies en plein air à l'initiative d'un nouveau collectif de résistance L'IMPASS SUD 71. Un collectif qui n'a que quelques jours d'existence et qui est pourtant parvenu à organiser ce rendez-vous.

COVID-19 : IMPASS SUD 71, un nouveau collectif de résistance au pass-sanitaire et à la vaccination obligatoire

Une réunion publique se tiendra dimanche prochain dans le théâtre de verdure du parc abbatial à Cluny.

GRIÈGES : Le Festival Nid'Poule annulé pour cause de pass-sanitaire

Il devait avoir lieu le 4 septembre. « Dès lors que nous devons exclure une partie de notre public, cela devient donc contraire à nos principes » précise l'équipe du festival dans un communiqué.

RÉGION DE MÂCON : Ils sont nombreux à attendre une famille d'adoption

En cette période estivale, l'abandon des animaux domestiques reste malheureusement d'actualité. Le point sur la situation avec la SPA de Mâcon.

EDITO : Les non-vaccinés ont-ils encore le droit de l’être, et surtout d’être respectés en tant que tels ?

Dans le concert médiatique quasi unanime qui fait des non-vaccinés des anti-vax dangereux et irresponsables, quelques mots pour leur défense.

MACONNAIS SUD BOURGOGNE - Transition écologique des Territoires : le PETR en 1ère ligne

La Présidente du PETR, Christine Robin, accueillait la 2ème la deuxième édition des Ateliers du Territoire ce mercredi à la salle Ballard de Charnay. Dans cette séance de travail avec tous les acteurs locaux, l’adaptation climatique de l'agriculture était au cœur des débats.

PRESSE : macon-infos recrute des correspondants dans tout le Mâconnais

LOGO_MI.jpg
L'été est là, la vie normale a repris ses droits. Tentez l'aventure de la presse en devenant correspondant local pour macon-infos.

MÂCONNAIS BEAUJOLAIS : Charles Lamboley nouveau président de l’office du tourisme Mâcon Sud Bourgogne

Directeur marketing et communication chez les Vignerons des Terres Secrètes à Prissé, Charles Lamboley prend la suite d’Isabelle Greuzard, viticultrice àLa Roche Vineuse (Le Châteaude la Greffière). Il a été élu par le Conseil d’administration réuni après l’assemblée générale ce mardi soir à Chasselas.

DEPARTEMENTALES : Pour Mâcon-1 et Mâcon-2, on savoure la victoire

Réunis en mairie de Mâcon pour la proclamation des résultats, les deux binômes de l'Union pour l'Avenir de la Saône-et-Loire – Majorité départementale victorieux ce soir ont savouré leur élection comme il se doit. Leurs déclarations.

LA ROCHE-VINEUSE : Randicap-solidaire 71 et les Mille Pattes marchent ensemble

Samedi après-midi, les associations Randicap-solidaire 71 et Mille Pattes se sont retrouvées sur les sentiers du Mâconnais. Une trentaine de participants et trois joëlettes étaient au départ du bois de la Lande de Nancelle.

PRISSÉ : L'ADMR se porte bien, malgré une année marquée par la crise sanitaire

Chevagny-les-Chevrières, Prissé, Davayé, Solutré Pouilly, Fuissé, Vergisson : L’association A.D.M.R. de Prissé a tenue son assemblée générale annuelle et ordinaire.

JOURNÉE MONDIALE SANS TABAC : Prenez soin de vous, laissez la cigarette et soignez vos blessures

L'hôpital de Mâcon participe, comme tous les ans, à la journée sans tabac ce 31 mai. À cette occasion, Valérie Adouard, infirmière au service tabacologie, et Amélie Duffeal, psychologue du même service, ont évoqué l'addiction au tabac pour macon-infos. 25,5% des Français sont addicts au tabac, qui est la cause de 75 000 morts par an en France...

EDITO : Mitterrand, 2 ans de présidence de la République à gauche, 12 ans on ne sait où

De belles et grandes chose ont été réalisées la première année de son élection, comme la retraite à 60 ans, la 5ème semaine de congés payés, la création de l'ISF, l'augmentation du SMIC. Et puis après ? On cherche, on cherche encore, et l'on trouve si peu.

VELORUTION EN MÂCONNAIS : Pour le 8 Mai, les cyclistes ont fait le pont !

Répondant à l’appel de l’association Mâcon Vélo en Ville (M2V), association pour la promotion de l’usage du vélo en ville qui revendique 300 adhérents, une centaine de cyclistes, dont de nombreuses familles, se sont retrouvés devant la mairie de Saint-Laurent pour la 8ème Vélorution.

LA ROCHE VINEUSE : Pour la ministre Elisabeth Moreno, l'égalité homme/femme passe aussi par l'entrepreneuriat féminin

C'est ce qu'est venu dire la ministre déléguée à l’Égalité entre les femmes et les hommes, à la Diversité et à l’Égalité des chances ce jeudi à La Roche Vineuse, à la rencontre des Entrepren'heureuses.