Communiqué :

Après la liste temps réel des élèves à bord en cas d’accident, Ubitransport s’engage à nouveau au service de la sécurité dans le transport scolaire avec son dispositif de rappel automatique « N’oubliez pas d’enfant à bord ». Partenaire de l’ANATEEP, association nationale pour la sécurisation du transport scolaire, Ubitransport déploie cette fonctionnalité gratuitement pour ses clients transportant des élèves.

Avec la fenêtre pop-up « N’oubliez pas d’enfant à bord », chaque conducteur est automatiquement notifié en fin de circuit et appuie sur un bouton pour attester que son véhicule est vide de tout passager après vérification. Le conducteur peut valider la pop-up au dernier arrêt, avant toute nouvelle course ou à son dépôt mais toujours avant de quitter son véhicule. L’information est alors remontée en temps réel dans le cloud d’exploitation du réseau.

Cette nouvelle fonctionnalité “de sécurité” est déployée automatiquement sur les réseaux 2School d’Ubitransport. Elle est également activable pour les réseaux interurbains et urbains équipés de 2Place qui assurent aussi un service scolaire.

« Chaque année, une dizaine d'enfants sont oubliés dans les cars scolaires*. Les initiatives telles que celles prises par Ubitransport pour alerter les autorités organisatrices et les transporteurs, pour sensibiliser les acteurs de terrain que sont les conducteurs et accompagnateurs, vont dans le sens d'un meilleur service public du transport scolaire », indique Eric Breton, Directeur des études à l'ANATEEP.

Depuis 9 ans, Ubitransport développe des solutions numériques au service des transports publics, notamment scolaires. Elles mixent géolocalisation des véhicules et suivi de fréquentation. Les outils intelligents (smartphones ou tablettes) d’Ubitransport embarqués dans les véhicules sont de véritables compagnons de route pour les conducteurs : aide à la conduite, régulation de l’avance/retard, identification des élèves en cas d’erreur de ligne, etc. Plus qu’une offre technologique, les solutions d’Ubitransport permettent de recréer de la collaboration et du lien entre les différents acteurs du transport public.

*En 2020, 9 enfants ont été oubliés dans les transports scolaires contre 10 en 2019 (Source ANATEEP).