samedi 8 mai 2021

 

C'est une liste dissidente de la majorité sortante que celle conduite par Bastien Faudot, Belforien et ancien du MRC de Jean-Pierre Chevènement, aujourd'hui GRS (Gauche Républicaine et Socialiste).

 

Ses troupes en Saône-et-Loire seront conduites par Denis Lamard, Bressan de 48 ans, conseiller régional sortant délégué à la jeunesse et à la vie associative, tête de liste Saône-et-Loire, et Valérie Guy, seconde sur la liste, Mâconnaise d'origine (Bourgvilain), ancienne directrice du Grand site de Solutré, ex-cadre au pôle ingénierie de l'Agence départementale du Tourisme, ancienne directrice de l'office du tourisme de Tournus, puis directrice de la citadelle de Besançon. Bref, à 58 ans, une carrière en parfait accord avec une des compétences de la Région, vous l'aurez compris : le Tourisme

 

« Mon action sera de mettre du liant dans ces sites d’exception, reconnus nationalement et internationalement » a-t-elle complété. « J'ai profondément aimé ce que j'ai fait tant à Solutré autour du Grand site de France,qu'à la citadelle de Besançon, aimé travailler autour des valeurs de l'UNESCO. À travers ces deux sites, nous avons toujours rejoint l'intérêt supérieur de la région avec des gens très différents. C'est ce que je veux reproduire en politique. Ce qui pêche aujourd'hui, c'est la coordination et le manque des moyens des offices du tourisme. Beaucoup de territoires sont délaissés. Je travaillerai avec l'idée de la solidarité vertueuse. Oui, je rêve d'une Région qui travaille de près avec les Départements. »

 

Les différences sont pré-existantes à cette liste, qui est une coalition de neuf partis et formations politiques de gauche*, dont LFI, GRS et Génération.s, de Benoît Hamon.

Notez que 7 sortants de la majorité régionale sont sur cette liste Le Temps des cerises.

Pourquoi la dissidence ? « Parce que trop de proximité avec le Macronisme. Nous, on affiche clairement la couleur » répond Denis Lamard, ex-directeur de cabinet d'un dénommé... Arnaud Montebourg, viré du gouvernement Hollande et remplacé par... Emmanuel Macron ! Il suffit de lire le dernier livre de Montebourg, L'Engagement, pour comprendre que ces gens-là ne sont pas compatibles, a priori...

Pour autant, Denis Lamard ne le cache pas, « au 2ème tour, s'il faut rallier la présidente sortante, nous le ferons. Ce qui reste essentiel, c'est de ne pas laisser la Région à la droite, ou pire. On veut faire gagner la gauche, c'est le plus important. »

À suivre.

Rodolphe Bretin

 

*L'alliance de gauche "Le Temps des cerises" regroupe neuf partis : Génération.s, la France insoumise, la Gauche républicaine et socialiste, Ensemble !, Nouvelle Donne, Place publique, le Parti pour une écologie populaire et sociale, la Gauche démocratique et sociale et les Radicaux de gauche. 

 

 

 

 

Attaques de troupeaux : combien faudra t-il de bêtes tuées pour que l’OFB rende enfin ses conclusions ?

« Les agriculteurs et les élus des Monts du Maconnais-Clunisois sont exaspérés suite à la dizaine d’attaques de troupeaux d’ovins qui sont intervenues successivement à Pierreclos, Serrières, La Vineuse-sur-Frégande, Flagy… et qui semblent ne pas devoir s’arrêter » réagit l'UMCR 71

ELECTIONS DEPARTEMENTALES : Jean-Patrick Courtois et Christine Robin candidats du « quotidien des gens » sur Mâcon 1

C'est à Sancé, commune du nouveau maire Gilles Jondet, que les deux candidats et leurs remplaçants ont officialisé leur engagement.

RÉGIONALES : Avec Julien Odoul (RN) président, les subventions à l'éolien arrêtées et reverser à la protection de la biodiversité

Les candidats du Rassemblement National ont planté des arbres contre les éoliennes ce dimanche.

ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES : Claude Cannet et Hervé Reynaud candidats pour Mâcon 2, avec Sabrina Gelin et Jean Payebien

Claude Cannet est actuellement 2ème vice-présidente du Conseil départemental en charge des affaires sociales, du 5e risque, des seniors, des personnes handicapées et des offres de soins ; Hervé Reynaud est conseiller départemental en charge de la Culture et du Patrimoine. Ils seront donc candidat à leur succession (groupe Majorité départementale d'André Accary).

RÉGIONALES : «Une page se tourne pour les Républicains de la Nièvre» lancent Lucie Leclerc et Gilles Platret

« à nous d’écrire le chapitre suivant à l’encre de nos convictions ! »

ELECTIONS DEPARTEMENTALES : La gauche en piste pour Mâcon 1 et 2

Les deux binômes titulaires et suppléants de la liste nommée « Changeons d'air ! » se sont présentés cet après-midi au cours d'une conférence de presse. Mise à jour : ce qu'ils vont défendre

RÉGIONALES : «Rumeur d’accord entre DLF et LR en Bourgogne Franche-Comté» s'inquiète l'Avenir français

Rappelons que l'Avenir français en Saône-et-Loire est représenté par Olivier Damien, tête de liste 71 pour le RN emmené par Julien Odoul en Bourgogne Franche-Comté

RÉGIONALES - Stéphane Guiguet (PS) : « Le travail accompli n'a jamais été mis en valeur dans la constitution de la liste »

Mâcon Infos - Le Web Journal du Mâconnais - LYCÉES : Stéphane Guiguet  annonce « plus d'isolation thermique et plus de photovoltaïque »
Démissionnaire de son mandat de vice-président du Conseil régional à deux mois des élections, Stéphane Guiguet, joint par macon-infos, en dit un peu plus sur les raisons de sa décision.

POLITIQUE : Stéphane Guiguet (PS) démissionne de son mandat de vice-président du Conseil régional

Mâcon Infos - Le Web Journal du Mâconnais - LYCÉES : Stéphane Guiguet  annonce « plus d'isolation thermique et plus de photovoltaïque »
Le Mâconnais, actuel vice-président en charge des lycées et de l'apprentissage, claque la porte, dénonçant « des pratiques d'un autre âge » quant à l'élaboration de la liste conduite par Marie-Guite Dufay. Un véritable pavé dans la marre...

RÉGIONALES EN BOURGOGNE-FRANCHE COMTÉ : « Votez utile, votez RN » lance Julien Odoul

Julien Odoul a présenté ce matin, en conférence de presse à Mâcon, les 3 premiers noms qui figurent sur la liste Saône-et-Loire. L'occasion aussi de planter les premières banderilles à ses deux principaux adversaires, Marie-Guite Dufay et Gilles Platret. « Le bal des tartuffes a commencé » a-t-il ouvert...

Les annonces d’Emmanuel Macron sur la sécurité, «un plan de communication destiné à cacher un échec sans précédent»

Membre de l'Avenir Français et colistier de Julien Odoul (Rassemblement National), Olivier Damien, ancien commissaire divisionnaire de police, analyse les annonces d'effectifs supplémentaires de police en Bourgogne-Franche-Comté faites par le président de la République.

MÂCON : La Coordination StopLoiSécuritéGlobale alerte encore et toujours sur la loi, qui vient d'être votée

Les représentants des organisations membres de la Coordination Mâconnaise StopLoiSécuritéGlobale ont tenu une conférence de presse ce mardi après-midi au kiosque de l'Esplanade Lamartine. Ils dénoncent de potentielles dérives autoritaires.