samedi 8 mai 2021

Christiane Dubois quitte la présidence après trente ans de services…

Le comité de Saône-et-Loire de la Ligue contre le cancer a tenu son assemblée générale le 27 avril dernier par visioconférence. À cette occasion, la présidente Christiane Dubois a souhaité passer le relais et laisser ses responsabilités. Le conseil d'administration a désigné le Dr Jean-Marc Sauzedde, chirurgien gynécologue, pour lui succéder à la présidence, Christiane Dubois restant présidente d'honneur.

La Ligue contre le cancer, créée en 1918, est une fédération de 103 comités départementaux. Madame Dubois a animé pendant trente années, dont vingt-six en tant que présidente, le comité de Saône-et-Loire. Elle a également siégé pendant dix-huit ans au conseil d'administration national prenant ainsi une part active dans le choix et la réalisation des missions fixées par la Ligue : financement de la recherche médicale, prévention et promotion des dépistages, accompagnement des malades et de leurs proches.

La désormais ex-présidente a par ailleurs développé et animé des relais (antennes ou sections locales) dans les principales villes du département. Pour cette activité diverse et intense, elle a été soutenue par les docteurs : Nicolas Barbet, conseiller scientifique, et Michel Falconnet, vice-président du centre territorial de dépistage du cancer colorectal, mais aussi par Mme Decreusefond, secrétaire générale depuis une vingtaine d'années, et plus récemment par Anne Gobet et Céline Bayardon, respectivement trésorière et trésorière adjointe, ainsi que par le Dr Sauzedde sans oublier les deux secrétaires Nathalie Gachon et Sabrina Charnay.

« Son départ laisse un grand vide sur le plan local, mais aussi régional, puisqu'elle participait aux réunions de concertation du Grand-Est et de la région AURA au cours desquelles se décident, en particulier, le financement des équipes de recherche, souligne le Dr Falconnet. L'assemblée générale en distancielle n'ayant pas permis d'exprimer à Mme Dubois notre reconnaissance et nos remerciements comme nous le souhaitions, il a été décidé d'organiser début septembre, une cérémonie au cours de laquelle, nous procéderons aussi à l'inauguration de nouveaux locaux, rue Tilladet. C'est la dernière réalisation d'un projet qui tenait à cœur Mme Dubois pour permettre de développer nos activités au service des malades et de leurs proches. »

 

« J'ai rencontré des personnes formidables et d’une grande générosité »

Ce lundi, la présidente d'honneur est revenue sur son parcours au sein de l'association Ligue contre le cancer.

« Lors d’un contrôle médical en 1990, suite à une opération du sein, le Docteur Fleury, président du Comité à l'époque, m'a dit en m’auscultant qu’il cherchait des bénévoles. Je lui ai répondu que je serais intéressée, mais que je ne disposais que de peu de temps libre, car je travaillais avec mon mari. D’autre part, j’étais élue municipale à Charnay-les-Mâcon. Il m'a quand même proposé de participer au Conseil d’administration.

Le Docteur Fleury voulant quitter l’association, il a été remplacé par Anne Bouthier pendant près de deux ans. En 1995, elle m’a demandé de prendre sa place. Je ne me sentais pas du tout apte à prendre ce poste vu son importance, mais à l’époque le Docteur Nicolas Barbet m’a beaucoup épaulée et je le remercie encore pour son soutien.

J’ai également pu compter sur le soutien indéfectible de Georgette Boyer, trésorière, qui, malgré la maladie et les épreuves de la vie, a toujours fait preuve d’un engagement total à la Ligue. Au fil des années, nous sommes devenues amies. Je n’oublie pas Albert Pelegri, qui fut secrétaire général, puis délégué à la communication, avec lequel j’ai assisté à de très nombreuses réunions pour le comité.

À l’époque, j’ai eu la chance d’avoir deux employées très compétentes, Gisèle Capretta, qui a pris sa retraite, et notre Nathalie, toujours fidèle au poste qui est le savoir et la mémoire de notre association. Sabrina est venue rejoindre le comité en tant que secrétaire comptable il y a 5 ans. Je les félicite toutes les deux pour leur compétence et leur gentillesse.

L’arrivée au bureau en janvier 2004 du Docteur Michel Falconnet a été pour moi une aide formidable qui nous a permis de développer l’association, lui médecin très compétent et moi plus administrative. Notre duo a permis de développer nos actions, avec l’aide des autres membres du bureau : Françoise Decreusefond, secrétaire générale, Anne Gobet, trésorière, Céline Bayardon, trésorière adjointe et le Docteur Henri Champagne pour les missions sociales. À tous, un immense merci pour m’avoir supportée pendant tant d’années !

En 1998, j’ai été élue membre du Conseil d’administration national. Faire partie du Conseil d’administration national durant trois mandats, soit dix-huit années, m’a beaucoup apporté, me permettant ainsi de mieux connaître la Ligue Nationale contre le Cancer et ses Comités. Cela m’a permis aussi d’être en contact avec les présidents nationaux, les Professeurs Henri Pujol, Francis Larra et Jacqueline Godet, avec lesquels j’ai créé des liens d’amitié.

Comme vous le savez, en juin 2019, le Professeur Axel Kahn a été élu président de la Ligue Nationale contre le Cancer. C’est une grande force pour encore mieux faire connaître notre association. Il intervient très souvent dans les médias sur le plan médical et qu’il n’oublie jamais de citer la Ligue.

Je tiens à remercier chaleureusement les responsables des sections locales et l’ensemble de leurs membres pour leur dévouement sans faille « sur le terrain » pour mieux faire connaître la Ligue et recueillir des fonds. Sans eux, la Ligue, le Comité de Saône-et-Loire ne seraient pas ce qu’ils sont actuellement. Toutes ces années à leurs côtés m’ont permis de rencontrer des personnes formidables et d’une grande générosité.

 

« Je laisse le comité dans de bonnes mains »

Ma succession devrait être assurée par le Docteur Jean-Marc Sauzedde que j’avais sollicité et qui est le seul candidat. Le Docteur Sauzedde est un chirurgien en retraite, qui sera compétent pour gérer le comité et être à l’écoute des malades. Je laisse le comité dans de bonnes mains et je sais que d’autres personnes viendront rejoindre l’équipe de bénévoles.

Ces trente années m’ont apporté souvent beaucoup de soucis, mais aussi tellement de satisfaction, notamment pour les relations avec les malades. Je laisse un comité en très bonne santé financière. Le changement de locaux me tenait à cœur et je suis heureuse que nous puissions désormais mieux accueillir les malades et leurs proches et j’espère que nous pourrons prochainement (dès que la situation sanitaire s’améliorera) développer de nouvelles activités pour les malades.

Mais pour s’investir autant d’années au sein d’une association, on a besoin du soutien de son conjoint, ce qui a été mon cas et je l’en remercie. Merci à tous de m’avoir entourée. »

M. A.

 

Photo d'accueil : Le Dr Jean-Marc Sauzedde succède à Christiane Dubois

 

Photos : M. A.

Le bureau

 

MÂCON : Un moment Mitterrand à la veille des 40 ans de son élection

Le principal des « festivités » se déroulera au Creusot dimanche. Mais les journaux de l'époque rappellent que c'est bien à Mâcon que la campagne de François Mitterrand a été lancée au début du mois de février 1981, à l'issue des États généraux du cadre de vie organisés par le Parti socialiste au Palais des congrès.

SAÔNE-ET-LOIRE - Attaques de troupeaux : Ce n'est pas le loup selon l'OFB

Le préfet rappelle dans un communiqué que la divagation des animaux domestiques, notamment des chiens, est interdite

SAÔNE-ET-LOIRE : Un nouveau président pour l’UFC-Que Choisir 71

Après deux années à la présidence de l’association, qui compte près de 1 500 adhérents dans le département, Régine Humbert a choisi de passer la main. Gilles Castaing lui succède…

LA CHAPELLE DE GUINCHAY - Covid-19 : Le Vacci'bus tient sa promesse

Le Département a mis en place récemment le « Vacci’bus 71 », un dispositif de vaccination mobile accessible aux personnes de plus de 70 ans à mobilité réduite.

HÔPITAL DE MÂCON - Covid-19 : Une lueur d’espoir mais…

Si le nombre de patients atteints Covid admis dans les services de l’hôpital et de l’ensemble du GHT a diminué ces quinze derniers jours et si la vaccination montre ses premiers effets, la situation reste tendue en réanimation…

ÉDUCATION NATIONALE : 21 240 autotests distribués dans le département

` Suite à la tenue du Conseil Départemental de l’Éducation Nationale (CDEN), Fabien Ben, inspecteur d’académie, est revenu ce mardi sur la préparation de la rentrée scolaire 2021 dans le département, ainsi que sur la gestion de la crise sanitaire dans le premier et le second degrés.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ - Confinement du printemps 2020 : les plus modestes plus fragilisés

En Bourgogne-Franche-Comté, près de 20 % des personnes de plus de 15 ans estiment que leurs finances se sont dégradées lors du premier confinement du printemps 2020 mis en place pour juguler l’épidémie de Covid-19. L'analyse de l'INSEE en détail.

MÂCON : La laïcité exposée aux élèves de l'école Marcel Pagnol

Une oeuvre d'éducation populaire réalisée par le président de l'Union départementale des MJC.

SAÔNE-ET-LOIRE : Le comité départemental de la Ligue contre le cancer change de présidence

Christiane Dubois quitte la présidence après trente ans de services…

MÂCON : Un trafic de drogue démantelé en plein centre-ville

Le vendeur présumé était domicilié rue de Strasbourg, soit la rue de la préfecture de police...

SAINT-AMOUR : C'est parti pour le marché des producteurs locaux

C'était le 1er samedi du marché de la place des Marcs ce matin à Saint-Amour. Zoom sur le Jardin d'Augustin. A voir aussi, notre clin d'oeil à Laure Botton, vendeuse de fraises pour le CSBM.

WebTV 71 Agriculturez-vous : L’agriculture, solution aux changements climatiques

Initiative de la Chambre d'agriculture, produit par le journal L'Exploitant agricole de Saône-et-Loire, le deuxième plateau venait compléter le premier en déclinant sur le thème d’Agriculture et Environnement. À voir et à revoir sur macon-infos.

COVID-19 EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE : Une décroissance lente de l’épidémie, mais toujours de fortes de tensions hospitalières

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
La vaccination s’ouvre dès ce week-end aux + de 18 ans présentant au moins une comorbidité, notamment une obésité. NDLR : Rappelons que 1,8% (1,9% la semaine dernière) des personnes positives au covid sont décédées en France depuis le début de l'épidémie ; 2,0% des personnes positives dans le monde (2,12% la semaine dernière). Des chiffres qui replacent les choses dans leur juste mesure. 

SAÔNE-ET-LOIRE : L'UMIH 71 demande la vaccination prioritaire pour les cafetiers et restaurateurs

Une lettre a été adressée en ce sens au préfet, transmise également aux députés.es et sénateurs.trices du département.

HÔPITAL DE MÂCON : 15 jeunes nouveaux praticiens hospitaliers en poste depuis le mois de mars

Ils ont réussi le concours de PH (praticien hospitalier) et ont demandé à exercer à l’hôpital de Mâcon. Nous en avons rencontré deux d’entre eux, Aurélie Montfort-Labast, pédiatre, et Mickaël Gout, chirurgien viscéral et bariatrique. Témoignages.