samedi 8 mai 2021

7 325 tonnes en Saône-et-Loire

 

Communiqué

Plus de 8,4 millions d’équipements électriques et électroniques collectés

par ecosystem dans la région Bourgogne-Franche-Comté

 

 
En 2020, 31 896 tonnes d’équipements électriques ménagers ont été collectées, dont 227 tonnes d’ampoules. Ce volume correspond à un nombre total de 8,4 millions d’appareils pris en charge par ecosystem, en vue de leur réemploi ou à défaut de leur recyclage.

La région Bourgogne-Franche-Comté se situe à la 3ème place dans le classement des régions, avec une performance de 12,9 kg par habitant.

Malgré une année perturbée par la crise sanitaire et la fermeture des points de collecte durant plusieurs semaines, imposée par le 1er confinement, les habitants de la région Bourgogne-Franche-Comté ont poursuivi leurs efforts en faveur du recyclage de leurs équipements électriques.

90%* des Français déclarent être préoccupés par le recyclage et la valorisation des déchets. L’environnement n’est plus le sujet de quelques-uns mais est bien devenu une thématique majeure pour les habitants, qui ont le pouvoir d’agir en adoptant les bons gestes.

Il est donc indispensable de le rappeler, indique Sébastien Partida, responsable de la collecte chez ecosystem : « Stockés inutilement ou hors d’usage, tous les équipements électriques, du câble électrique au congélateur, en passant par les ampoules, peuvent connaître une seconde vie et méritent mieux qu’un abandon dans un tiroir ou une poubelle ».

Mais alors que faire de ces équipements ? Plusieurs solutions sont à la disposition des habitants :

- Pour commencer, entretenir les appareils électriques permet d’allonger leur durée de vie,
- Puis avoir recourt à la réparation avant de racheter du neuf, participe à une consommation responsable,
- Si les appareils fonctionnent encore, le don, à un proche ou à une association est un acte qui permet également de prolonger la durée de vie d’un équipement et de ne pas générer inutilement de déchets,
- Dans le cas d’appareils définitivement hors service, il est important de solliciter la reprise de l’ancien équipement à la livraison d’un neuf, de les rapporter en magasin ou en déchetterie. Tous les points de collecte de la région sont renseignés sur www.ecosystem.eco
 

Protéger les ressources et lutter contre le changement climatique :

Chaque geste compte puisqu’en moyenne, 76% des matières qui composent les équipements électriques sont recyclés sous forme de nouvelles matières, et 10% valorisés sous d’autres formes (énergie, remblais...). Les 14% restants, non valorisables, sont isolés et traités en installations spécialisées dans le strict respect des normes environnementales.
En 2020, la dépollution des gros équipements de froid (réfrigérateurs, congélateurs) a permis d’éliminer l’équivalent de 1,3 million de tonnes de CO2, en neutralisant les gaz contenus dans ces derniers.
De plus, le recyclage des appareils a permis d’éviter l’extraction de 3,6 millions de tonnes de matières brutes et ainsi lutter contre la surexploitation de nos ressources minérales.
 
Sébastien Partida conclut en indiquant : « Chaque geste en faveur du recyclage permet à ecosystem de contribuer à l’allongement de la durée de vie des équipements électriques et électroniques et à la réutilisation de matières issues du recyclage ».
 

*Étude Elabe 2020 pour ecosystem



 


 

Les chiffres par départements

 

Côte d’Or (21)

En 2020, 7 310 tonnes d’équipements électriques ménagers ont été collectées, dont 45 tonnes d’ampoules. Ce volume correspond à un nombre total de 1,7 million d’appareils pris en charge par ecosystem, en vue de leur réemploi ou à défaut de leur recyclage.
Le département de la Côte-d’Or affiche une performance de 13,6 kg par habitant.
 

Doubs (25)

En 2020, 6 025 tonnes d’équipements électriques ménagers ont été collectées, dont 39 tonnes d’ampoules. Ce volume correspond à un nombre total de 1,6 million d’appareils pris en charge par ecosystem, en vue de leur réemploi ou à défaut de leur recyclage.
Le département du Doubs affiche une performance de 11,1 kg par habitant.
 

Jura (39)

En 2020, 3 804 tonnes d’équipements électriques ménagers ont été collectées, dont 35 tonnes d’ampoules. Ce volume correspond à un nombre total de 1,2 million d’appareils pris en charge par ecosystem, en vue de leur réemploi ou à défaut de leur recyclage.
Le département du Jura affiche une performance de 14,5 kg par habitant.
 

Nièvre (58)

En 2020, 1 347 tonnes d’équipements électriques ménagers ont été collectées, dont 13 tonnes d’ampoules. Ce volume correspond à un nombre total de 376 000 d’appareils pris en charge par ecosystem, en vue de leur réemploi ou à défaut de leur recyclage.
Le département de la Nièvre affiche une performance de 12,3 kg par habitant.
 

Haute-Saône (70)

En 2020, 3 400 tonnes d’équipements électriques ménagers ont été collectées, dont 17 tonnes d’ampoules. Ce volume correspond à un nombre total de 915 000 appareils pris en charge par ecosystem, en vue de leur réemploi ou à défaut de leur recyclage.
Le département de la Haute-Saône affiche une performance de 14,3 kg par habitant.
 

Saône-et-Loire (71)

En 2020, 7 325 tonnes d’équipements électriques ménagers ont été collectées, dont 39 tonnes d’ampoules. Ce volume correspond à un nombre total de 1,8 million d’appareils pris en charge par ecosystem, en vue de leur réemploi ou à défaut de leur recyclage.
Le département de la Saône-et-Loire affiche une performance de 13,2 kg par habitant.
 

Yonne (89)

En 2020, 1 357 tonnes d’équipements électriques ménagers ont été collectées, dont 26 tonnes d’ampoules. Ce volume correspond à un nombre total de 397 000 appareils pris en charge par ecosystem, en vue de leur réemploi ou à défaut de leur recyclage.
Le département de l’Yonne affiche une performance de 13 kg par habitant.
 

Territoire de Belfort (90)

En 2020, 1 555 tonnes d’équipements électriques ménagers ont été collectées, dont 13 tonnes d’ampoules. Ce volume correspond à un nombre total de 405 000 appareils pris en charge par ecosystem, en vue de leur réemploi ou à défaut de leur recyclage.
Le Territoire de Belfort affiche une performance de 10,9 kg par habitant.

 

 

À propos 

Ecosystem est un éco-organisme, c’est-à-dire une entreprise à but non lucratif d’intérêt général agréée par les pouvoirs publics pour gérer les appareils ménagers et professionnels complexes usagés et prolonger leur durée de vie par la réparation et le réemploi ou les recycler sous forme de nouvelles matières premières dépolluées et réutilisables.
Retrouvez ecosystem via : www.ecosystem.eco / Facebook @ecosystem.eco / Twitter ecosystem_ eco

 

 

 

 

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ - Confinement du printemps 2020 : les plus modestes plus fragilisés

En Bourgogne-Franche-Comté, près de 20 % des personnes de plus de 15 ans estiment que leurs finances se sont dégradées lors du premier confinement du printemps 2020 mis en place pour juguler l’épidémie de Covid-19. L'analyse de l'INSEE en détail.

COVID-19 EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE : Une décroissance lente de l’épidémie, mais toujours de fortes de tensions hospitalières

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
La vaccination s’ouvre dès ce week-end aux + de 18 ans présentant au moins une comorbidité, notamment une obésité. NDLR : Rappelons que 1,8% (1,9% la semaine dernière) des personnes positives au covid sont décédées en France depuis le début de l'épidémie ; 2,0% des personnes positives dans le monde (2,12% la semaine dernière). Des chiffres qui replacent les choses dans leur juste mesure. 

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : 578 interventions « prévention Covid » en 2021 par l'Inspection du travail

Compte tenu de la dégradation de la situation sanitaire, le protocole national pour la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de Covid-19 a été actualisé fin mars.

SEGUR DE LA SANTÉ : Une 1ère enveloppe de 31 millions d'€ pour les établissements de santé de Bourgogne-Franche-Comté

Le GHT Bourgogne Méridionale reçoit 924 300€, dont 508 500€ pour l'hôpital de Mâcon. En Saône-et-Loire, la plus grosse enveloppe va à l'hôpital de Montceau-les-Mines.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : La 3ème vague épidémique n'a pas impacté la courbe des décès en mars

En Bourgogne-Franche-Comté, la mortalité évolue au niveau d'un plancher similaire à celui du mois de mars 2019 (source INSEE).

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Les réponses apportées par le Conseil régional à la crise conséquente au covid

Ce vendredi 9 avril, le conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a présenté son compte administratif et voté un budget supplémentaire. La commission permanente a décidé de nouveaux engagements financiers. Des fonds européens viennent abonder le plan de relance régional.

Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme : Tous en bleu le 2 avril

Le déploiement des unités d’enseignement maternelles et élémentaires se poursuit en Bourgogne-Franche-Comté sous la conduite de l’ARS et des services de l’Education nationale.