samedi 8 mai 2021

Communiqué

DEMANDEURS D'EMPLOI INSCRITS À PÔLE EMPLOI

EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ

AU PREMIER TRIMESTRE 2021

Au premier trimestre 2021, en Bourgogne-Franche-Comté, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s'établit en moyenne sur le trimestre à 123 500. Ce nombre augmente de 0,5 % sur le trimestre (soit +650 personnes) et de 4,2 % sur un an. En France métropolitaine, ce nombre baisse de 0,3 % ce trimestre (+6,8 % sur un an).

En Bourgogne-Franche-Comté, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi, ayant ou non exercé une activité (catégories A, B, C) s'établit en moyenne à 221 660 au premier trimestre 2021. Ce nombre augmente de 0,6 % sur le trimestre (soit +1 220 personnes) et de 6,0 % sur un an. En France métropolitaine, ce nombre augmente de 0,1 % ce trimestre (+4,9 % sur un an).

DEMANDEURS D'EMPLOI PAR DÉPARTEMENT

Au premier trimestre 2021, en Bourgogne-Franche-Comté, les évolutions sur le trimestre du nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A se situent entre –1,3 % en Haute-Saône et +2,4 % dans la Nièvre. Sur un an, elles se situent entre +0,1 % en Saône-et-Loire et +11,2 % dans le Territoire de Belfort.

Les évolutions du nombre de demandeurs d'emploi en catégories A, B, C se situent entre –0,6 % en Haute-Saône et +1,2 % dans l'Yonne pour les évolutions sur un trimestre. Sur un an, elles se situent entre +3,7 % en Saône-et-Loire et +9,5 % dans le Territoire de Belfort.

DEMANDEURS D'EMPLOI EN CATÉGORIE A, EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ

En Bourgogne-Franche-Comté, sur un trimestre, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A est stable pour les hommes (+5,3 % sur un an) et progresse de 1,1 % pour les femmes (+3,0 % sur un an).

Sur un trimestre, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A augmente en Bourgogne-Franche-Comté de 0,7 % pour les moins de 25 ans (+2,7 % sur un an), de 0,4 % pour ceux âgés de 25 à 49 ans (+4,4 % sur un an) et de 0,8 % pour ceux âgés de 50 ans ou plus (+4,4 % sur un an).

DEMANDEURS D'EMPLOI EN CATÉGORIES A, B, C, EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ

En Bourgogne-Franche-Comté, sur un trimestre, le nombre de demandeurs d'emploi en catégories A, B, C augmente de 0,3 % pour les hommes (+7,7 % sur un an) et de 0,8 % pour les femmes (+4,3 % sur un an).

Sur un trimestre, le nombre de demandeurs d'emploi en catégories A, B, C diminue en Bourgogne-Franche-Comté de 0,2 % pour les moins de 25 ans (+8,3 % sur un an), progresse de 0,5 % pour ceux âgés de 25 à 49 ans (+5,8 % sur un an) et de 1,0 % pour ceux âgés de 50 ans ou plus (+5,2 % sur un an).

ANCIENNETÉ D'INSCRIPTION EN CATÉGORIES A, B, C DES DEMANDEURS D'EMPLOI, EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ

En Bourgogne-Franche-Comté, sur un trimestre, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits en catégories A, B, C depuis un an ou plus augmente de 3,7 % (+13,6 % sur un an) tandis que celui des inscrits depuis moins d'un an recule de 2,4 % (–0,7 % sur un an).

L'ancienneté en catégories A, B, C est mesurée par le nombre de jours où le demandeur d'emploi a été inscrit, de façon continue, en catégories A, B, C. Une sortie d'un jour de ces catégories réinitialise l'ancienneté. D'autres indicateurs, tel que le nombre de personnes inscrites en catégorie A un certain nombre de mois sur une période donnée, peuvent éclairer d'autres dimensions de l'ancienneté ou de la récurrence sur les listes de Pôle emploi dans ces catégories.

ENTRÉES ET SORTIES DE CATÉGORIES A, B, C, EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ

En Bourgogne-Franche-Comté, le nombre moyen d'entrées en catégories A, B, C au premier trimestre 2021 augmente de 4,8 % par rapport au trimestre précédent (–5,9 % sur un an).

Au premier trimestre 2021, les entrées pour démission (–2,5 %), rupture conventionnelle (–9,2 %), licenciement économique (–13,3 %) et autre licenciement (–3,8 %) sont en baisse. Les entrées pour fin de contrat (+4,9 %), fin de mission d'intérim (+3,4 %), première entrée sur le marché du travail (+12,6 %), retour d’inactivité (+7,0 %), réinscription rapide (+4,9 %), autres motifs (+20,2 %) et motif indéterminé (+10,4 %) sont en hausse.

En Bourgogne-Franche-Comté, le nombre moyen de sorties de catégories A, B, C au premier trimestre 2021 diminue de 0,8 % par rapport au trimestre précédent (–5,4 % sur un an).

Au premier trimestre 2021, les sorties pour cessation d'inscription pour défaut d'actualisation (–8,7 %) et radiation administrative (–5,8 %) sont en baisse.

Les sorties pour reprise d'emploi déclarée (+4,2 %), entrée en stage ou en formation (+19,9 %), arrêt de recherche (+1,6 %) et autres cas (+3,6 %) sont en hausse.

DEMANDEURS D'EMPLOI INSCRITS À PÔLE EMPLOI EN CÔTE-D'OR AU PREMIER TRIMESTRE 2021

Au premier trimestre 2021, en Côte-d'Or, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s'établit en moyenne sur le trimestre à 22 140. Ce nombre baisse de 0,2 % sur un trimestre (soit –40 personnes) et progresse de 2,0 % sur un an.

En Bourgogne-Franche-Comté, ce nombre augmente de 0,5 % sur un trimestre (+4,2 % sur un an).

En Côte-d'Or, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi, ayant ou non exercé une activité (catégories A, B, C) s'établit en moyenne à 41 050 au premier trimestre 2021. Ce nombre augmente de 0,4 % sur un trimestre (soit +180 personnes) et de 4,9 % sur un an. En Bourgogne-Franche-Comté, ce nombre augmente de 0,6 % sur un trimestre (+6,0 % sur un an).

DEMANDEURS D'EMPLOI INSCRITS À PÔLE EMPLOI DANS LE DOUBS AU PREMIER TRIMESTRE 2021

Au premier trimestre 2021, dans le Doubs, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s'établit en moyenne sur le trimestre à 27 470. Ce nombre augmente de 1,5 % sur un trimestre (soit +400 personnes) et de 8,6 % sur un an.

En Bourgogne-Franche-Comté, ce nombre augmente de 0,5 % sur un trimestre (+4,2 % sur un an).

Dans le Doubs, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi, ayant ou non exercé une activité (catégories A, B, C) s'établit en moyenne à 46 110 au premier trimestre 2021. Ce nombre augmente de 0,7 % sur un trimestre (soit +330 personnes) et de 8,5 % sur un an. En Bourgogne-Franche-Comté, ce nombre augmente de 0,6 % sur un trimestre (+6,0 % sur un an).

DEMANDEURS D'EMPLOI INSCRITS À PÔLE EMPLOI EN HAUTE-SAÔNE AU PREMIER TRIMESTRE 2021

Au premier trimestre 2021, en Haute-Saône, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s'établit en moyenne sur le trimestre à 10 000. Ce nombre baisse de 1,3 % sur un trimestre (soit –130 personnes) et progresse de 3,0 % sur un an. En Bourgogne-Franche-Comté, ce nombre augmente de 0,5 % sur un trimestre (+4,2 % sur un an).

En Haute-Saône, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi, ayant ou non exercé une activité (catégories A, B, C) s'établit en moyenne à 18 110 au premier trimestre 2021. Ce nombre baisse de 0,6 % sur un trimestre (soit –110 personnes) et progresse de 5,4 % sur un an.

En Bourgogne-Franche-Comté, ce nombre augmente de 0,6 % sur un trimestre (+6,0 % sur un an).

DEMANDEURS D'EMPLOI INSCRITS À PÔLE EMPLOI DANS LE JURA AU PREMIER TRIMESTRE 2021

Au premier trimestre 2021, dans le Jura, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s'établit en moyenne sur le trimestre à 9 550. Ce nombre est stable sur un trimestre ; et progresse de 4,4 % sur un an.

En Bourgogne-Franche-Comté, ce nombre augmente de 0,5 % sur un trimestre (+4,2 % sur un an).

Dans le Jura, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi, ayant ou non exercé une activité (catégories A, B, C) s'établit en moyenne à 18 300 au premier trimestre 2021. Ce nombre augmente de 0,7 % sur un trimestre (soit +120 personnes) et de 7,3 % sur un an.

En Bourgogne-Franche-Comté, ce nombre augmente de 0,6 % sur un trimestre (+6,0 % sur un an).

DEMANDEURS D'EMPLOI INSCRITS À PÔLE EMPLOI DANS LA NIÈVRE AU PREMIER TRIMESTRE 2021

Au premier trimestre 2021, dans la Nièvre, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s'établit en moyenne sur le trimestre à 7 720. Ce nombre augmente de 2,4 % sur un trimestre (soit +180 personnes) et de 3,5 % sur un an.

En Bourgogne-Franche-Comté, ce nombre augmente de 0,5 % sur un trimestre (+4,2 % sur un an).

Dans la Nièvre, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi, ayant ou non exercé une activité (catégories A, B, C) s'établit en moyenne à 13 450 au premier trimestre 2021. Ce nombre augmente de 1,0 % sur un trimestre (soit +130 personnes) et de 4,1 % sur un an.

En Bourgogne-Franche-Comté, ce nombre augmente de 0,6 % sur un trimestre (+6,0 % sur un an).

DEMANDEURS D'EMPLOI INSCRITS À PÔLE EMPLOI EN SAÔNE-ET-LOIRE AU PREMIER TRIMESTRE 2021

Au premier trimestre 2021, en Saône-et-Loire, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s'établit en moyenne sur le trimestre à 23 280. Ce nombre baisse de 0,9 % sur un trimestre (soit –220 personnes) et progresse de 0,1 % sur un an.

En Bourgogne-Franche-Comté, ce nombre augmente de 0,5 % sur un trimestre (+4,2 % sur un an).

En Saône-et-Loire, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi, ayant ou non exercé une activité (catégories A, B, C) s'établit en moyenne à 44 810 au premier trimestre 2021. Ce nombre augmente de 0,2 % sur un trimestre (soit +110 personnes) et de 3,7 % sur un an.

En Bourgogne-Franche-Comté, ce nombre augmente de 0,6 % sur un trimestre (+6,0 % sur un an).

DEMANDEURS D'EMPLOI INSCRITS À PÔLE EMPLOI DANS LE TERRITOIRE DE BELFORT AU PREMIER TRIMESTRE 2021

Au premier trimestre 2021, dans le Territoire de Belfort, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s'établit en moyenne sur le trimestre à 8 430. Ce nombre augmente de 2,2 % sur un trimestre (soit +180 personnes) et de 11,2 % sur un an.

En Bourgogne-Franche-Comté, ce nombre augmente de 0,5 % sur un trimestre (+4,2 % sur un an).

Dans le Territoire de Belfort, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi, ayant ou non exercé une activité (catégories A, B, C) s'établit en moyenne à 13 310 au premier trimestre 2021. Ce nombre augmente de 1,0 % sur un trimestre (soit +130 personnes) et de 9,5 % sur un an.

En Bourgogne-Franche-Comté, ce nombre augmente de 0,6 % sur un trimestre (+6,0 % sur un an).

DEMANDEURS D'EMPLOI INSCRITS À PÔLE EMPLOI DANS L'YONNE AU PREMIER TRIMESTRE 2021

Au premier trimestre 2021, dans l'Yonne, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s'établit en moyenne sur le trimestre à 14 910. Ce nombre augmente de 1,9 % sur un trimestre (soit +280 personnes) et de 3,5 % sur un an.

En Bourgogne-Franche-Comté, ce nombre augmente de 0,5 % sur un trimestre (+4,2 % sur un an).

Dans l'Yonne, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi, ayant ou non exercé une activité (catégories A, B, C) s'établit en moyenne à 26 520 au premier trimestre 2021. Ce nombre augmente de 1,2 % sur un trimestre (soit +320 personnes) et de 6,1 % sur un an.

En Bourgogne-Franche-Comté, ce nombre augmente de 0,6 % sur un trimestre (+6,0 % sur un an).

 

 

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ - Confinement du printemps 2020 : les plus modestes plus fragilisés

En Bourgogne-Franche-Comté, près de 20 % des personnes de plus de 15 ans estiment que leurs finances se sont dégradées lors du premier confinement du printemps 2020 mis en place pour juguler l’épidémie de Covid-19. L'analyse de l'INSEE en détail.

COVID-19 EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE : Une décroissance lente de l’épidémie, mais toujours de fortes de tensions hospitalières

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
La vaccination s’ouvre dès ce week-end aux + de 18 ans présentant au moins une comorbidité, notamment une obésité. NDLR : Rappelons que 1,8% (1,9% la semaine dernière) des personnes positives au covid sont décédées en France depuis le début de l'épidémie ; 2,0% des personnes positives dans le monde (2,12% la semaine dernière). Des chiffres qui replacent les choses dans leur juste mesure. 

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : 578 interventions « prévention Covid » en 2021 par l'Inspection du travail

Compte tenu de la dégradation de la situation sanitaire, le protocole national pour la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de Covid-19 a été actualisé fin mars.

SEGUR DE LA SANTÉ : Une 1ère enveloppe de 31 millions d'€ pour les établissements de santé de Bourgogne-Franche-Comté

Le GHT Bourgogne Méridionale reçoit 924 300€, dont 508 500€ pour l'hôpital de Mâcon. En Saône-et-Loire, la plus grosse enveloppe va à l'hôpital de Montceau-les-Mines.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : La 3ème vague épidémique n'a pas impacté la courbe des décès en mars

En Bourgogne-Franche-Comté, la mortalité évolue au niveau d'un plancher similaire à celui du mois de mars 2019 (source INSEE).

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Les réponses apportées par le Conseil régional à la crise conséquente au covid

Ce vendredi 9 avril, le conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a présenté son compte administratif et voté un budget supplémentaire. La commission permanente a décidé de nouveaux engagements financiers. Des fonds européens viennent abonder le plan de relance régional.

Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme : Tous en bleu le 2 avril

Le déploiement des unités d’enseignement maternelles et élémentaires se poursuit en Bourgogne-Franche-Comté sous la conduite de l’ARS et des services de l’Education nationale.