samedi 8 mai 2021

Communiqué du Temps des cerises du 3 mai :

Santé : l’austérité tue


Depuis l’éclatement de la pandémie, les français·es prennent conscience avec effarement et colère du mal qui a été fait depuis plus de 30 ans à leur Sécurité sociale. Tous les ans, chaque budget voté se traduit par de nouvelles fermetures d’hôpitaux, de lits de réanimation, de suppressions de services...

L’hôpital public est contraint de dégrader son service et la crise du Covid n'en est pas la cause mais le révélateur.

La situation est particulièrement difficile pour celles et ceux qui, habitant en milieu rural, sont éloignés de centres de soin équipés. Exécutantes zélées des politiques libérales, les Agences Régionales de Santé (ARS) « rationalisent » l’offre de soins dans les territoires - en bon français, elles la réduisent - au point de provoquer des drames épouvantables et révoltants.

Ce fut le cas par exemple, le 9 mars dernier, pour cette mère de famille de 44 ans résidant à Ouagne dans la Nièvre, victime d’une rupture d’anévrisme cérébral. Elle décède après de longues heures d’attente et une évacuation vers Dijon (là où les services de soin critiques sont centralisés) rendue impossible en raison d’une indisponibilité des hélicoptères. Les Bourguignons et Franc-Comtois savent-ils que l’ARS, en plus de supprimer les plateaux techniques dans les chefs-lieux d’arrondissement, a imposé d’économiser sur le transport d’urgence vitale ?

Cette histoire tragique n’est malheureusement pas un cas isolé. Plusieurs incidents graves survenus ces dernières semaines sont imputables à ces politiques de casse de notre système de santé public. Notre Région doit se mobiliser !

Le Temps des cerises s’engage à prendre les mesures nécessaires pour garantir une égalité d’accès à la santé à tous les citoyen·nes, qu'ils vivent en zone urbaine ou rurale.

Nous garantirons le maintien des 2 CHU de Besançon et de Dijon, nous développerons des centres publics de santé pluridisciplinaires avec des médecins salariés, nous rouvrirons des services d’urgence de proximité, lits et maternité dans le cadre du Schéma Régional de Santé.

Notre santé est un bien public, protégeons-la !

 

 

Attaques de troupeaux : combien faudra t-il de bêtes tuées pour que l’OFB rende enfin ses conclusions ?

« Les agriculteurs et les élus des Monts du Maconnais-Clunisois sont exaspérés suite à la dizaine d’attaques de troupeaux d’ovins qui sont intervenues successivement à Pierreclos, Serrières, La Vineuse-sur-Frégande, Flagy… et qui semblent ne pas devoir s’arrêter » réagit l'UMCR 71

ELECTIONS DEPARTEMENTALES : Jean-Patrick Courtois et Christine Robin candidats du « quotidien des gens » sur Mâcon 1

C'est à Sancé, commune du nouveau maire Gilles Jondet, que les deux candidats et leurs remplaçants ont officialisé leur engagement.

RÉGIONALES : Avec Julien Odoul (RN) président, les subventions à l'éolien arrêtées et reverser à la protection de la biodiversité

Les candidats du Rassemblement National ont planté des arbres contre les éoliennes ce dimanche.

ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES : Claude Cannet et Hervé Reynaud candidats pour Mâcon 2, avec Sabrina Gelin et Jean Payebien

Claude Cannet est actuellement 2ème vice-présidente du Conseil départemental en charge des affaires sociales, du 5e risque, des seniors, des personnes handicapées et des offres de soins ; Hervé Reynaud est conseiller départemental en charge de la Culture et du Patrimoine. Ils seront donc candidat à leur succession (groupe Majorité départementale d'André Accary).

RÉGIONALES : «Une page se tourne pour les Républicains de la Nièvre» lancent Lucie Leclerc et Gilles Platret

« à nous d’écrire le chapitre suivant à l’encre de nos convictions ! »

ELECTIONS DEPARTEMENTALES : La gauche en piste pour Mâcon 1 et 2

Les deux binômes titulaires et suppléants de la liste nommée « Changeons d'air ! » se sont présentés cet après-midi au cours d'une conférence de presse. Mise à jour : ce qu'ils vont défendre

RÉGIONALES : «Rumeur d’accord entre DLF et LR en Bourgogne Franche-Comté» s'inquiète l'Avenir français

Rappelons que l'Avenir français en Saône-et-Loire est représenté par Olivier Damien, tête de liste 71 pour le RN emmené par Julien Odoul en Bourgogne Franche-Comté

RÉGIONALES - Stéphane Guiguet (PS) : « Le travail accompli n'a jamais été mis en valeur dans la constitution de la liste »

Mâcon Infos - Le Web Journal du Mâconnais - LYCÉES : Stéphane Guiguet  annonce « plus d'isolation thermique et plus de photovoltaïque »
Démissionnaire de son mandat de vice-président du Conseil régional à deux mois des élections, Stéphane Guiguet, joint par macon-infos, en dit un peu plus sur les raisons de sa décision.

POLITIQUE : Stéphane Guiguet (PS) démissionne de son mandat de vice-président du Conseil régional

Mâcon Infos - Le Web Journal du Mâconnais - LYCÉES : Stéphane Guiguet  annonce « plus d'isolation thermique et plus de photovoltaïque »
Le Mâconnais, actuel vice-président en charge des lycées et de l'apprentissage, claque la porte, dénonçant « des pratiques d'un autre âge » quant à l'élaboration de la liste conduite par Marie-Guite Dufay. Un véritable pavé dans la marre...

RÉGIONALES EN BOURGOGNE-FRANCHE COMTÉ : « Votez utile, votez RN » lance Julien Odoul

Julien Odoul a présenté ce matin, en conférence de presse à Mâcon, les 3 premiers noms qui figurent sur la liste Saône-et-Loire. L'occasion aussi de planter les premières banderilles à ses deux principaux adversaires, Marie-Guite Dufay et Gilles Platret. « Le bal des tartuffes a commencé » a-t-il ouvert...

Les annonces d’Emmanuel Macron sur la sécurité, «un plan de communication destiné à cacher un échec sans précédent»

Membre de l'Avenir Français et colistier de Julien Odoul (Rassemblement National), Olivier Damien, ancien commissaire divisionnaire de police, analyse les annonces d'effectifs supplémentaires de police en Bourgogne-Franche-Comté faites par le président de la République.

MÂCON : La Coordination StopLoiSécuritéGlobale alerte encore et toujours sur la loi, qui vient d'être votée

Les représentants des organisations membres de la Coordination Mâconnaise StopLoiSécuritéGlobale ont tenu une conférence de presse ce mardi après-midi au kiosque de l'Esplanade Lamartine. Ils dénoncent de potentielles dérives autoritaires.