dimanche 19 septembre 2021

STEPHANIE MODDE BFC.jpg

 

Communiqué :

Éoliennes et paysage : quand le RN brasse du vent

Clamer « Plantons des arbres et démantelons les éoliennes ! » témoigne encore une fois du manque de réalisme et du conservatisme hors sol du Rassemblement national. L'écologie nous invite à prendre de la hauteur dans ce débat : les énergies renouvelables, l'éolien en particulier, méritent mieux que le simplisme et les caricatures.

« Quand on veut protéger les hommes et les femmes de la région, on s'investit dans la lutte contre le réchauffement. Elle se gagnera d'abord en réduisant nos consommations d'énergie, en améliorant l'efficacité énergétique et enfin en développant les énergies renouvelables. C'est avec l'ensemble de ces actions qu'on remportera ce défi », déclare Stéphanie Modde, tête de liste des écologistes.

En l'état actuel, le déploiement de l'éolien n'est pas parfait. Il mérite un débat de fond. La recherche et le développement doivent nous permettre d'améliorer l'efficacité, la protection de la biodiversité ou les impacts environnementaux. Le déploiement ne doit pas être accaparé par des intérêts financiers aux dépends du reste. Il n'est pas une fin en soi et ne sera jamais suffisant non plus pour mener une transition énergétique complète.
« Nous aimerions que celles et ceux qui parlent de paysage pour s'opposer aux éoliennes mettent autant d'énergie à protester contre les lignes à haute-tension, l'étalement urbain, les zones commerciales, l'artificialisation des terres... » rajoute Stéphanie Modde.

Enfin, les écologistes souhaitent rappeler que quand on se pique d'écologie, on respecte les saisons et on ne plante pas des arbres au mois de mai (à moins que ce ne soient des essences exotiques étrangères importées). Nos apprentis paysagistes auraient-ils oublié que c'est à la sainte Catherine que tout arbre prend racine ? Où est leur respect des traditions, du terroir et du bon sens ? Combien d'arbres plantés aujourd'hui seront en bonne santé après les élections ?

 

 

COVID-19 : Quatre soignantes appellent à l'aide les citoyennes et les citoyens pour sauver la santé et l'hôpital

À la veille de l'obligation vaccinale pour les soignants, quatre d'entre elles ont pris la plume pour exprimer leur incompréhension, leurs doutes et leur colère bien légitimes devant ce qui va advenir ce 15 septembre. « Bonjour à vous tous qui serez peut-être un jour patients ou qui l’êtes, aidez-nous à préserver la santé et l’hôpital !

POLITIQUE : Arnaud Montebourg candidat à la présidentielle...

...pour « éviter à la France la douleur d'un deuxième quinquennat Macron ou le danger d'un premier quinquennat Le Pen ».

EDITO - Covid-19 et vaccination : On aura tout vu !

Ce n'est pas le compteur du Téléthon mais c'est pourtant bien ce à quoi l'on pense quand on voit ce compteur à la vue du tout-passant devant le ministère de la Santé (photo leparisien.fr).

POLITIQUE : Delphine Batho (Génération écologie) candidate à la primaire des écologistes

Génération écologie Bourgogne - Franche-Comté vient de créer des comités de soutien dans tous les départements de la région.

DÉPARTEMENTALES : Claude Cannet et Hervé Reynaud, candidats pour Mâcon 2, reçoivent la visite d'André Accary

Avec le président sortant André Accary, réélu triomphalement dimanche dernier dans son canton de Paray-le-Monial, les candidats de l'Union pour l'Avenir de la Saône-et-Loire - Majorité départementale ont rappelé les raisons de leur engagement au cours d’un point presse à Mâcon.

DÉPARTEMENTALES : Avec Christine Robin et Jean-Patrick Courtois, candidats pour Mâcon 1, l'expérience au service du territoire

Le binôme candidat de l'Union pour l'Avenir de la Saône-et-Loire - Majorité départementale s'est exprimé ce jeudi pour macon-infos à l'occasion de la visite à Mâcon d'André Accary, président sortant réélu dimanche dernier sur son canton, en soutien aux candidats de l'UASL.