Nous avions convenu de nous retrouver avec quelques membres de notre collectif Planète Davayé, collectif citoyen-nes ÉCO-responsable, pour organiser un ramassage de déchets que l’on peut trouver au bord de nos routes, afin d’en identifier les origines et ainsi réfléchir à des moyens de prévention. Nous avons prévu de faire parvenir  les résultats de ce ramassage à nos élus en espérant une prise de conscience de cette pollution diffuse mais bien présente. La qualité des eaux de ruissellement et donc de nos rivières doit probablement être impactée par la dégradation dans le milieu naturel de ces déchets.

Rendez-vous fut pris pour l’après-midi du vendredi 23/04, avec  neuf  volontaires du groupe dont quatre enfants, Charly, Alexis, Théo et Léa qui nous ont surpris par leur motivation. Nous avons parcouru moins d’un km le long de la D209 direction Fuissé et nous avons récolté en 1 heure et demie un volume équivalent à six sacs de 60/70 litres. A l’issu de la promenade, il fut procédé à un inventaire de notre récolte, elle se compose plus ou moins ainsi :

Sur moins d’un km donc, deux masques chirurgicaux, de nombreux paquets de cigarettes, des mégots, quelques canettes de boissons, un peu de verre, pas mal de morceaux de rubalise et de films plastiques d’emballages, mais surtout 75 à 80% des objets ramassés sont issus des vignes alentour sous forme de manchons de plastique (les plus présents), bouteilles plastiques sans fond, crochets bleus divers, petits liens verts, nombreux morceaux de drains PVC en petits éléments etc. 

 

Sachant que tous ces éléments mettent des années, voire des centaines d’années, à être assimilés par la nature non sans faire de dégâts sur le biotope, on peut comprendre que le besoin d’action est urgent et indispensable si nous voulons continuer à vivre avec une nature préservée. Ce type de ramassage et moins pour nettoyer que pour montrer l’évidence et ainsi souhaiter des réactions positives de la part de tous.

Agissons sans attendre, chaque petit geste compte !

 

Pour le collectif, Rémy CHAVET