lundi 17 mai 2021

 

 
 
 
En Bourgogne-Franche-Comté, la mortalité évolue au niveau d'un plancher similaire à celui du mois de mars 2019 (source INSEE).
 
 
Communiqué

Entre le 1er janvier et le 5 avril 2021, la Bourgogne-Franche-Comté a enregistré 9 602 décès, soit près de 8 % de plus qu'en 2019. C'est un peu plus que sur l'ensemble du territoire Français (+ 6 %) où la baisse des décès durant la deuxième vague s'est observée dès mi-novembre 2020.

Au contraire, dans la région, la courbe des décès a évolué sur un plateau élevé durant presque 3 mois. Toutefois, un important repli s'est amorcé à partir de la dernière semaine de janvier. La baisse des décès est effective pour toutes les classes d'âge. Elle a été particulièrement importante chez les personnes âgées de 85 ans ou plus, en lien probablement avec l'augmentation progressive de la couverture vaccinale pour cette classe d'âge.

Depuis le début du mois de mars, un seuil plancher a été atteint, proche du niveau observé à la même époque en 2019, alors même que les indicateurs diffusés par Santé Publique France indiquent une dégradation de la situation épidémique. D'après cette dernière, la pression hospitalière s'accentue. Cependant, les données de l'Etat civil ne montrent pas d'impact sur la courbe des décès.

 
 


 



 

RÉGION BFC : La commission permanente attribue 65,5 millions d'€ d'aides

Le Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté octroie notamment une prime exceptionnelle covid de 1.200 euros par mois aux élèves des instituts de formation paramédicale en stage qui sont réaffectés en renfort dans les établissements de santé.

VINS BOURGOGNE : Thiébault HUBER, réélu à la tête de Confédération des Appellations et des Vignerons de Bourgogne pour quatre ans

Jérôme Chevalier (Charnay) et Michel Barraud (Prissé) sont respectivement Président adjoint et trésorier.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ - Confinement du printemps 2020 : les plus modestes plus fragilisés

En Bourgogne-Franche-Comté, près de 20 % des personnes de plus de 15 ans estiment que leurs finances se sont dégradées lors du premier confinement du printemps 2020 mis en place pour juguler l’épidémie de Covid-19. L'analyse de l'INSEE en détail.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : 578 interventions « prévention Covid » en 2021 par l'Inspection du travail

Compte tenu de la dégradation de la situation sanitaire, le protocole national pour la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de Covid-19 a été actualisé fin mars.

SEGUR DE LA SANTÉ : Une 1ère enveloppe de 31 millions d'€ pour les établissements de santé de Bourgogne-Franche-Comté

Le GHT Bourgogne Méridionale reçoit 924 300€, dont 508 500€ pour l'hôpital de Mâcon. En Saône-et-Loire, la plus grosse enveloppe va à l'hôpital de Montceau-les-Mines.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : La 3ème vague épidémique n'a pas impacté la courbe des décès en mars

En Bourgogne-Franche-Comté, la mortalité évolue au niveau d'un plancher similaire à celui du mois de mars 2019 (source INSEE).

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Les réponses apportées par le Conseil régional à la crise conséquente au covid

Ce vendredi 9 avril, le conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a présenté son compte administratif et voté un budget supplémentaire. La commission permanente a décidé de nouveaux engagements financiers. Des fonds européens viennent abonder le plan de relance régional.