FONDtr2

 

 

vendredi 30 juillet 2021

ACTUALISÉ - Requête en référé auprès du TGI de Mâcon : La direction de Carrefour Supply chain déboutée.

 

La direction de Carrefour Supply Chain vient d'être déboutée de ses demandes concernant 6 élus CGT en grève et 6 salariés grévistes. L'audience en référée avait lieu cet après-midi.

« Nous avons été convoqués hier à 10 h. L'audience avait lieu ce début d'après-midi » indique Jean-Noël Perdrix, représentant syndical. « C'était un peu le pot de fer contre le pot de terre, et nous avons gagné. Nous remercions sincèrement Maître Béatrice Saggio et son équipe, qui a été particulièrement réactive et nous a permis d'obtenir ce jugement favorable. Nous ne faisions que ralentir la sortie des camions, nous n'avons jamais bloqué le site. Notre action était non nuisible et le tribunal l'a reconnu. »

« Nous remercions également l'union locale CGT, qui a été avec nous dès le début, ainsi que les entrepôts Supply Chain qui ont exprimé leur solidarité. »

 

La direction a été condamnée aux entiers dépens.

 

« Il n'y avait pas d'argent en jeu, simplement des principes » complète le syndicaliste.

« Le mouvement a été suspendu, mais d'autres actions sont à prévoir dans un avenir proche compte tenu de la situation des magasins » a-t'il prévenu.

R. B.

 

 

Notre article du 12.04 - 18h54

Mercredi dernier, une grève illimitée était lancée en soirée devant l’entrepôt de Carrefour Supply Chain à Sennecé-lès-Mâcon. La délégation locale CGT répondant ainsi à l’appel national de la CGT. L’objet de cette grève : les négociations annuelles obligatoires (NAO), la prime covid et l'amélioration des conditions de travail.

Ce mouvement aura duré à peine 48 h partout en France. Vendredi à 20 h, la délégation nationale a décidé de lever le camp… « On n’a rien obtenu, souligne Jean-Noël Perdrix, délégué syndical CGT à Sennecé. La direction n’a jamais voulu discuté et n’est même pas venue à la table des discussions. On a donc lâché les brides et on verra plus tard ce que l’on fait. »

Tout n’est pas terminé pour autant. Alors que l’entrepôt a été libéré avant le week-end et que les barrages filtrants ont toujours permis aux camions d’entrer et sortir de l’entrepôt, plusieurs dizaines de grévistes ont reçu samedi une convocation au tribunal par voie d’huissier. « La direction de Carrefour a convoqué 54 grévistes, pris au hasard, pour nous sanctionner d’avoir utilisé notre droit de grève pour ralentir les camions sur le site. Le groupe veut faire peur à ses salariés et convoque des gens au tribunal ! C’est honteux ! D’autant qu’il n’y avait déjà plus de barrages quand on a reçu la convocation. C’est juste un moyen de pression pour nuire au droit de grève et à la santé mental des salariés. La direction n’est plus dans le dialogue, juste dans la répression. »

Les 54 salariés sont convoqués au tribunal ce mardi matin à 10 h. À suivre donc…

D. C.

Photo d'accueil :©Maryse Amélineau

 

 

PIERRECLOS : Le Comptoir de campagne a 1 an !

Pierreclos devient Petite ville de demain.

MÂCON : Prox’aventures, ou quand la police se rapproche des jeunes

L'association de policiers Raid aventure est passée par Mâcon pour des ateliers de découverte installés au parc des Blanchettes lundi après-midi.

CRÊCHES-SUR-SAÔNE - Roger Thévenot : « une faute a été commise lors de l’émargement des assesseurs sans intention de nuire et sans préjudice pour la personne »

Le droit de réponse du maire de Crêches suite aux accusations d'Alain Houdinet, chef de l'opposition au conseil municipal.

SAÔNE-ET-LOIRE : Nettoyage, sécurisation et, parfois, fermeture des voies vertes et bleues suite aux intempéries

Les violents orages qui se sont abattus sur la Saône-et-Loire dès vendredi soir ont provoqué de gros dégâts sur l’ensemble du département, notamment à hauteur des voies vertes de trois secteurs. Celui du Charolais Brionnais, déjà touché en juin du côté de Marcigny, est particulièrement concerné.

GASTRONOMIE : Marie-Guite Dufay rend hommage à Michel Lorain

Le chef historique du restaurant la Côte Saint-Jacques à Joigny avait atteint, en 1986, les trois étoiles du Guide Michelin. Il est décédé le 22 juillet dernier à l'âge de 87 ans.

MÂCON : « Pass sanitaire ? Passera pas ! » clament les manifestants

Sous la pluie, ils se seront retrouvés place St-Pierre pour clamer leur refus du PASS sanitaire samedi matin à Mâcon. Opposés au PASS tout court, opposés à l'obligation vaccinale anti-COVID, réunis sous un même cri “LIBERTÉ”. Une manifestation qui s'est déroulée dans de nombreuses villes en France ce 24 juillet. À voir aussi, notre vidéo.

MÂCON : Un ado se défenestre du 5ème étage

Non, il n'est pas mort et n'est pas quadragénaire... Actualisé à 17h45.

CHARNAY : La route de Davayé fermée à la circulation à partir de lundi

Et pour une semaine pour des travaux sur le réseau d’eau et d’assainissement…

MÂCON : Les spectacles de l’Été frappé concernés par le pass sanitaire

La Ville de Mâcon a communiqué ce matin les modalités de mise en œuvre du pass sanitaire…

DAVAYÉ : Vitilab inauguré, la transition numérique et robotique est lancée !

Le Vitilab a été inauguré ce lundi matin. Cette nouvelle structure dépendante du Vinipôle Sud Bourgogne est innovante à plus d’un titre…