mardi 11 mai 2021

 

La santé par le toucher. C’est ainsi qu’est définie la kinésiologie, pratique non-reconnue par la Sécu, qui existe pourtant depuis les années 60. Mixte de médecine chinoise, psychologie et chiropractie, la kinésiologie est présentée et expliquée évidemment sur de nombreux sites internet et a aussi pignon sur rue, avec l’IFKA notamment, école à Grenoble dont est issu Jean-Philippe Gonot.

Santé magazine lui consacrait un dossier complet en 2015. « Discipline récente, la kinésiologie agit sur la tonicité musculaire pour dénouer les blocages énergétiques. Elle utilise principalement les tests musculaires. »

 

Ancien professeur de philosophie, c’est une rencontre avec Didier Dantoine, ostéopathe à Mâcon et à Tournus, à la suite d’une blessure au football, qui le met sur la voie. Didier Dantoine souhaite agrandir son cabinet et est à la recherche d’un kinésiologue. Banco ! Jean-Philippe Gonot passera 5 ans en formation à Grenoble avant de s’établir à Tournus.

 

Sa pratique philosophique (il est universitaire) n’est pas pour rien dans cette proposition qui lui est adressée à ce moment-là. « En effet, la philosophie apporte une connaissance globale de l’être humain, elle aide à vivre. Où est-ce que tu as mal dans ta vie ? Est une question philosophique et psychologique qui ouvre la porte à une prise en charge kinésiologique. C’est en tout cas celle que je privilégie, l’inconscient gardant une trace de toutes les expériences, heureuses et douloureuses, qui s’expriment par le corps. Le rein symbolise la peur, le foi la colère etc. Le test musculaire fait parler ce corps de la personne qui vient en consultation. J’écoute la parole du corps pour identifier la racine du mal et je propose un chemin pour rétablir l’équilibre corps/mental. »

Après 17 ans de pratique à Tournus, aux côtés de son père spirituel, il décide de s’installer aussi à Mâcon, rue Rambuteau, où les deux hommes vont continuer à pratiquer côte à côte. 

 

Jean-Philippe Gonot n’est pas le premier kinésiologue de la place de Mâcon et alentours, mais sa spécialité est rare et potentiellement salvatrice pour des jeunes et des enfants stressés et en difficulté en ces temps de fermeture des établissements scolaire, de distanciel, de masques obligatoires… Autant de syndromes d’une époque tourmentée, à l’atmosphère anxiogène, dont la population est blessée par les mesures sanitaires en vigueur et dont il faut bien panser les plaies. Cette spécialité est le soutien scolaire à base de kinésiologie éducative.

Lutter contre l’échec scolaire et les blocages d’apprentissage, développer l’attention et la concentration, optimiser les résultats grâce aux exercices de gymnastique du cerveau, voilà ce qu’il propose depuis quelques jours à Mâcon. « C’est une autre approche, sachez qu’on est là en cas de besoin » dit-il pour conclure l’entretien.

 

Jean-Philippe Gonot reçoit tous les jeudis au 105 rue Rambuteau, uniquement sur rendez-vous.

« L’on obtient des résultats avec 2 à 3 séances, mais l’on peut aller plus loin avec 4 à 10 séances. »

Tarif de la séance pour les enfants : 48€.

Contact : 06 07 56 13 16 - www.kinesiologie-71.com

Rodolphe Bretin

 

 

 

CHARNAY : Le conseil municipal valide l'installation de 36 caméras de vidéoprotection

Le conseil municipal s'est tenu lundi soir à la salle La Verchère. Les élu(e)s ont examiné et validé quinze rapports au cours de la soirée. Au menu : vidéoprotection, mobilité, rythme scolaire ou encore école de musique…

MOUVEMENT OCCUPONS MÂCON : Quand Natacha (Sea Sheperd) parle du massacre des dauphins

Après un sketch croustillant sur le réchauffement climatique et sa récupération politique par le parti Europe Ecologie Les Verts, devenu le temps d'un après-midi Europe œnologie les verres, ce dimanche fut marqué par l'intervention d'une militante de l'association Sea Sheperd dressant le tableau noir de la pêche industrielle !

COVID-19 EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE : L’épidémie recule doucement sans desserrer encore son étau sur l’hôpital

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
La vaccination s’ouvre dès lundi aux jeune de 16-17 ans présentant une pathologie à très haut risque de forme grave. NDLR : Rappelons que 1,83% des personnes positives au covid sont décédées en France depuis le début de l'épidémie ; 2,09% des personnes positives dans le monde. Des taux qui ne varient pas et qui replacent les choses dans leur juste mesure. 

VINS BOURGOGNE : Thiébault HUBER, réélu à la tête de Confédération des Appellations et des Vignerons de Bourgogne pour quatre ans

Jérôme Chevalier (Charnay) et Michel Barraud (Prissé) sont respectivement Président adjoint et trésorier.

MÂCON : Un moment Mitterrand à la veille des 40 ans de son élection

Le principal des « festivités » se déroulera au Creusot dimanche. Mais les journaux de l'époque rappellent que c'est bien à Mâcon que la campagne de François Mitterrand a été lancée au début du mois de février 1981, à l'issue des États généraux du cadre de vie organisés par le Parti socialiste au Palais des congrès.

SAÔNE-ET-LOIRE - Attaques de troupeaux : Ce n'est pas le loup selon l'OFB

Le préfet rappelle dans un communiqué que la divagation des animaux domestiques, notamment des chiens, est interdite

SAÔNE-ET-LOIRE : Un nouveau président pour l’UFC-Que Choisir 71

Après deux années à la présidence de l’association, qui compte près de 1 500 adhérents dans le département, Régine Humbert a choisi de passer la main. Gilles Castaing lui succède…

LA CHAPELLE DE GUINCHAY - Covid-19 : Le Vacci'bus tient sa promesse

Le Département a mis en place récemment le « Vacci’bus 71 », un dispositif de vaccination mobile accessible aux personnes de plus de 70 ans à mobilité réduite.

HÔPITAL DE MÂCON - Covid-19 : Une lueur d’espoir mais…

Si le nombre de patients atteints Covid admis dans les services de l’hôpital et de l’ensemble du GHT a diminué ces quinze derniers jours et si la vaccination montre ses premiers effets, la situation reste tendue en réanimation…

ÉDUCATION NATIONALE : 21 240 autotests distribués dans le département

` Suite à la tenue du Conseil Départemental de l’Éducation Nationale (CDEN), Fabien Ben, inspecteur d’académie, est revenu ce mardi sur la préparation de la rentrée scolaire 2021 dans le département, ainsi que sur la gestion de la crise sanitaire dans le premier et le second degrés.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ - Confinement du printemps 2020 : les plus modestes plus fragilisés

En Bourgogne-Franche-Comté, près de 20 % des personnes de plus de 15 ans estiment que leurs finances se sont dégradées lors du premier confinement du printemps 2020 mis en place pour juguler l’épidémie de Covid-19. L'analyse de l'INSEE en détail.

MÂCON : La laïcité exposée aux élèves de l'école Marcel Pagnol

Une oeuvre d'éducation populaire réalisée par le président de l'Union départementale des MJC.

SAÔNE-ET-LOIRE : Le comité départemental de la Ligue contre le cancer change de présidence

Christiane Dubois quitte la présidence après trente ans de services…