mardi 20 avril 2021

Le match vu par le speaker - la chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer d'un bloc… et sans modération !

 

La valse à quatre ¼ temps

 

La fin de cette saison chaotique et bizarre arrive à grands pas. Enfin ! Me dirais-je à moi-même, avant de vous le répéter à vous-mêmes. Les Pinkies ont finalement assuré leur maintien le week-end dernier en allant battre Saint-Amand dans le Nord. Saint-Amand qui nous avait fait des misères au match aller, en venant gagner d’un petit point au Cosec. 2020-2021 tire à sa fin, les sourires sont présents. Ça, c’est fait ! Comme le déclarent les plus grands analystes du basket charnaysien.

En arrivant sur le parquet, hier, je croise l’élégant intendant, Gilles Desmaris. Gilou pour les femmes et ses amis. En costume-cravate et bien coiffé, il en jette notre Gilou. On papote, on discute, on parle du dernier match. Il en profite pour montrer la photo sur laquelle on peut voir le score qu’il avait prédit contre Saint-Amand. Ben, il n’est pas passé loin, Gilou. Aurait-il des dons divinatoires ? Lirait-il l’avenir dans le marc de café ? Va savoir. Perso, j’ai arrêté le marc de café depuis longtemps. Afin de mieux passer au marc de Bourgogne. Pas mal non plus au niveau de l’avenir. Quant au bout d’une dizaine de verres (avec modération), je prédis que je vais avoir mal à la tête le lendemain, et bien ça ne loupe pas. Le lendemain, j’ai la tronche qui crie pitié. Mais je ne suis pas là pour vous parler de mes céphalées matinales. Gilou, en renard rusé me glisse à l’oreille qu’il voit bien les Pinkies faire un gros coup ce soir. Je veux bien croire le « Madame Irma »’ du Cbbs pour sa prédiction à moins de trois heures du match. Comme disait ma grand-mère : soit voyant mon petit, c’est un métier d’avenir.

Oui mais en face, c’est quand même Bourges. Pour les néofrites, pardon les néophytes de cette rubrique, Bourges, c’est encore plus du lourd que l’Asvel de la semaine dernière. Voyez le palmarès : 3 Euroligue, 14 championnats de France, 1 Coupe Ronchetti, 11 Coupes de France, 1 Eurocup, et 7 tournois de la Fédération. Oui oui, les Tangos de Bourges ont bien remporté tout ça. Bourges, c’est aussi une armada de joueuses internationales telles que Alexia Chartereau, Iliana Rupert, Isabelle Yacoubou, Alix Duchet, Magaly Mendy. Sans oublier la meilleure joueuse mondiale en 3x3, Laetitia Guapo que Bourges est venu piquer à Charnay. Et également Kristen Mann qui avait fait les beaux jours du Cbbs la saison dernière.

Donc, du costaud, du musclé. Mais également Bourges qui a perdu son premier match de la saison le week-end dernier contre Basket Landes. Alors, les pronostics de l’intendant Gilou, je n’y crois pas trop. Et pour arranger les choses, coté Pinkies, Mika Ruef ne jouera pas suite à sa blessure à la cheville à Saint-Amand, et Gabby Greene qui devait jouer, et qui ne jouera finalement pas suite à des soucis réglementaires de réglementation.

 

La valse à un et deux ¼ temps

 

Encore un match, mais vous y êtes habitués, qui se jouera à huis-clos, et où il n’y a personne dans la salle. Le groupe Aésio, ainsi que Bureau Vallée, sont les parrains de ce soir. Coté viticulture, ce sont le Domaine Yannick de Vermont de Vaux-en Beaujolais, et le Domaine de la Denante de Davayé qui récompenseront les vainqueurs du concours de pronostic. En préambule (de savon) du match, le président du Cbbs Jean-François Jaillet remet à Laetitia Guapo et Kristen Mann un cadeau afin de les remercier du travail effectué la saison dernière. Merci les filles, vous êtes deux grandes joueuses.

Et c’est parti pour quarante minutes, voire deux-mille quatre cent secondes de basket de Ligue Féminine. Bourges prend la mène d’entrée de jeu (6-0). Aïe ! Vionise et Olivia freinent les Tango, juste avant que Jessica Mavambou balance à 3 points. Jessica, très en vue le week-end dernier dans le Nord, confirme sa forme. Olivia, d’un 2 points fait passer le Cbbs en tête (9-8). Comme en 2013, le temps s’arrête afin qu’on puisse faire une photo du tableau d’affichage. Et ça redémarre.  La Tango, Iliana Rupert met 8 points de suite sans sourciller. Heureusement, pendant ce temps-là, les Pinkies ne sont pas restées manchottes. Et tiennent la dragée haute aux Berruyères qui pensaient l’affaire plus simple (16-17). Suite à une faute de Promise Amukamara, la néo-Tango ou ex-Pinkie, Laetitia Guapo loupe un lancer-franc sur deux. Super. Meighan Simmons, elle, ne tremble pas, réussit ses deux lancers-francs, et merise sur le cageot, propulse un panier hors du cercle, au nez et à la barbe de Bourges. Fin du premier ¼ temps (23-20).

Ça cause. NostraGilou frotte sa boule de cristal et prouve qu’il est sur la bonne voie (lactée). Hop, hop, hop, on est chaud, on redémarre rapidos. Olivia emprunte une mini-pelle chez Locamuc, et creuse un peu l’écart (25-20), avant que les artilleuses Tangos, Chartereau et Eldebrink redonnent espoir (Williams) au club du Cher, en balançant deux fois 3 points consécutifs (25-26). Mais les Pinkies ne lâchent rien, et jouent au chat et à la souris avec les Berruyères. Un coup toi, un coup moi ! L’écart se maintient entre 3 et 4 points. C’est aussi serré qu’une paire de fesses dans un jean taille-basse. Il reste trois minutes dans ce second ¼ temps, et Coralie Chabrier s’offre un 3 points salvateur (Adamo). Promise appuie à 2 points, mais les joueuses d’Olivier Lafargue, en pros, marquent également, et s’éloignent de sept points. Meighan et Promise posent un garrot au-dessus de la plaie, et stoppent l’hémorragie. Driiiiiinnggg. La sonnerie sonne (c’est son but premier) sur le score alléchant de 40-43. La prédiction de Giloudamus tient la route. Pause pipi pour tout le monde pendant quinze minutes.

 

Reprise du match après 900 secondes de pause et la valse à trois et quatre ¼ temps

 

Les deux équipes reprennent leur duel de plus belle (des champs). Les protégées de Matthieu Chauvet ne lâchent rien (Non, rien de rien, non je ne lâcherai rien). Les Tangos ne trouvent pas la solution pour partir loin devant et souffler un peu. La Tango Alexia Chartereau balance deux fois 3 points. Ce qui fait, et vous en conviendrez 6. + 6 pour Bourges. Mais Jessica et Vionise ne l’entendant pas de cette oreille, marquent également, et refont passer le score positif pour Charnay, et donc en négatif pour Bourges (58-57). Finalement, les filles Tangos mettent un point d’honneur à terminer ce troisième ¼ temps en tête (58-61).

Lors de cette ultime manche, il faut patienter près de trois minutes, pour voir Sixtine Macquet marquer, et non l’inverse ce qui ne voudrait absolument rien dire. Pendant ce temps-là, les joueuses Tangos sont montées dans un huit-barré, et se sont éloignées à grands coups d’aviron de la zone défaite (des pères) (59-69). Se croyant à l’abri, elles en profitent pour jouer au du fonctionnaire. Vous savez, celui où la première qui bouge a perdu. Quasi cinq minutes durant lesquelles aucune ne veut perdre. Une telle aubaine (énuts) ne peut pas se laisser passer. Sixtine, Cap’taine Lezin, Vionise, Promise, Olivia y vont leurs paniers. Et en moins de temps qu’il n’en faut à un fakir pour être dans les clous, le score remonte, l’écart se resserre, l’écart bascule encore une fois coté charnaysien (70-69).

Le Madame Soleil du club charnaysien serait-il en accord divinatoire avec les oracles ? Il reste 3’17 à jouer. Voyant la rencontre leur échapper, les Tangos stoppent le jeu du fonctionnaire. Alexia Chartereau perd et marque dans la foulée. Et comme elle veut montrer qui c’est qui commande, la patronne fait 2+3+2. Ce qui fait sept points dans la musette d’Aimable. Il reste moins de deux minutes (70-77). Matthieu Chauvet demande un temps-mort (timeout in english in the text). En cette période pascale, Elin Eldebrink enfonce le clou côté Bourges, et ne flanche pas devant le panier de la ménagère de moins de 50 ans (70-79). 59 secondes et + 11 pour le Tango Bouges Basket. J’ai peur que la messe soit dite Edith.

Au final, Vionise remet quatre points, mais ça ne suffira pas. (74-83). Le TBB loupe de peu sa seconde défaite consécutive. J’aurais bien aimé, le Cbbs également. Mais quel beau jeu nos joueuses ont joué, quel beau visage elles ont montré. Notre Gilou n’était pas loin du compte. Elles méritaient de remporter cette rencontre. Elles ont porté haut et fort les couleurs du Cbbs sans jamais baisser les bras. Oui, avec abnégation et dévouement. Un énorme bravo de ma part. Vivement le prochain et dernier match qu’on entonne le ban bourguignon tous ensemble.

 

Prochain match à domicile : Les Pinkies recevront Charleville-Mézières jeudi 15 avril même endroit, à 20 h.

Duel des scoreuses : Meighane 15, Promise 10, Mikaela 0, Olivia 15, Sixtine 6, Prescillia 2, Vionise 17, Coralie 3, Jessica 6, et Marianne 0 pour le CBBS.

Chartereau 23, Rupert 17 ; Eldebrink 11 ; Godin 6 ; Duchet 6 ; Astier 5 ; Yacoubou 4 ; Mendy 4 ; Mann 4 ; Guapo 3 ; Moctar 0 pour le Tango Bourges Basket

Plus d’infos sur le site Cbbs.fr et les réseaux sociaux

 Rémy Mathuriau

 

BASKET - CBBS vs Charleville : Les Flammes sans flamme lorsque les Pinkies s’enflamment

Le match vu par le speaker - la chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer d'un bloc… et sans modération !

BASKET (LFB) : La remontada des Pinkies pour la der de la saison

On savait que les Charnaysiennes avaient de la ressource… Elles l’ont encore montrée ce soir face à Charleville pour clore cette saison éprouvante de la plus belle des manières…

BASKET - CBBS vs Asvel : Les Pinkies ont failli faire valser les Tangos de Bourges Basket

Le match vu par le speaker - la chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer d'un bloc… et sans modération !

BASKET (LFB) : Les Pinkies proches de l’exploit face à Bourges !

Trois jours après leur victoire à Saint-Amand, synonyme de maintien en LFB la saison prochaine, les Pinkies et leur coach Matthieu Chauvet avaient à cœur de montrer de belles choses et de jouer sans complexe face au numéro 1 du championnat, le Tango Bourges Basket.

BASKET - CBBS : Jean-François Jaillet : « Le maintien ? Une fierté pour tout le club »

Au lendemain de la victoire à Saint-Amand et du maintien de son équipe en LFB, c’est un président heureux, détendu et soulagé qui a répondu aux questions de macon-infos…

BASKET (LFB) : Charnay assure son maintien parmi l'élite !

Ce déplacement en terre nordiste, face à un adversaire direct pour le maintien en LFB, était le match à gagner pour assurer la place du CBBS parmi l’élite la saison prochaine. Au bout du suspense, les joueuses de Mathieu Chauvet ont fait le job.

BASKET - CBBS vs Asvel : Inouï, les Pinkies battent à plate couture les Lionnes de l’Asvel…

Le match vu par le speaker - la chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer d'un bloc… et sans modération !

BASKET (LFB) : Face à l’Asvel, la marche était trop haute pour le CBBS

Lancé dans le sprint final et la course au maintien, le CBBS recevait ce mercredi soir l’Asvel. Un adversaire du Top 4 qui n’a laissé aucune chance aux Charnaysiennes…

BASKET (NM2) : Une deuxième saison blanche pour l’ESPM

Basket_ESPMvsJOEUF_10102020_JR_0045.jpg
Le 10 octobre dernier, Prissé remportait son match face à Jœuf, la quatrième victoire de la saison (notre photo d’accueil), la dernière aussi. Depuis, le championnat est à l’arrêt. Et vendredi, la FFBB a confirmé une décision aussi attendue que frustrante : l’arrêt définitif des compétitions amateurs. Entretien avec Jean-Philippe Lachaize, le président des Tangos.

BASKET - Coupe de France : Le CBBS aux portes de l’exploit

BASKET coupe CBBS montpellier.JPG
Les Charnaysiennes se déplaçaient à Montpellier ce samedi soir pour leur quart de finale de Coupe de France. Et jusqu’au bout, jusqu’au terme de la prolongation, les Pinkies ont tout donné. Héroïques et sans regret.

BASKET - Charnay vs Landerneau : Et un, et deux, et trois victoires d’affilée (de panier de basket)

REM_MATH_CBBS.jpg
Le match vu par le speaker - la chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer d'un bloc… et sans modération !

BASKET - Charnay vs Villeneuve d'Ascq : A contrario des éléphants d'Afrique, les Pinkies retrouvent leur défense

REM_MATH_CBBS.jpg
On refait le match avec Rémy Mathuriau. La chronique du speaker, à dévorer d'une traite !

BASKET (LFB) : Charnay a retrouvé son identité

BASKET cbbs villeneuve 2021 46.jpg
Après quatre défaites consécutives, le CBBS recevait ce mercredi soir Villeneuve d’Ascq avec la volonté de s’offrir un bol d’air, mais aussi et surtout de faire oublier sa dernière prestation à domicile et de retrouver une assise défensive. Et c’est réussi !

BASKET - Charnay vs Tarbes : Comme les éléphants d’Afrique, le CBBS manque de défense

REM_MATH_CBBS.jpg
On refait le match avec Rémy Mathuriau. La chronique du speaker, à dévorer d'une traite !



BASKET - CBBS (LFB) : Charnay a mal à sa défense

BASKET cbbs tarbes LFB 2021 44.jpg
Jusqu’à ce soir, Tarbes avait plutôt bien réussi aux Charnaysiennes… Jusqu’à ce soir seulement. Pour ce premier match de la phase retour, le CBBS s’incline largement sur son parquet face à un concurrent direct pour le maintien…

BASKET - Charnay vs Roche Vendée : Aïe, ça pique

CBBS-La Roche Vendée (22).JPG
Le match vu par le speaker. La chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer d'une traite

BASKET (LFB) : Plus de 100 points encaissés par Charnay !...

CBBS basket La Roche Vendée.jpg
Le Charnay Basket Bourgogne Sud (CBBS) recevait samedi soir l’équipe de La Roche Vendée pour son troisième match consécutif à domicile et à huis clos, rencontre en retard de la 3ème journée de championnat.

BASKET - Charnay vs Montpellier : Maudit 3ème 1/4 temps

REM MATH CBBS.jpg
Le match vue par le speaker - la chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer d'un bloc !

BASKET - CBBS/Montpellier : Et Charnay finit par craquer…

CBBS VS MONTPELLIER LFB - 1.jpg
Une semaine après son succès sur Nantes-Rezé, le CBBS recevait ce samedi soir Montpellier Lattes en match en retard de la 3ème journée de championnat. Une rencontre en deux temps…

BASKET : C'est Nantes qui a perdu ! La digue, la digue, c'est Nantes qui a perdu sur un air bien connu

Charnay_vs_Nantes_16012021_0020.jpg
Le match vu par speaker. La chronique de Rémy Mathuriau à dévorer d'un bloc.

BASKET (LFB) : Charnay, la rage de vaincre !

CHARNAY REZE LFB BASKET 1701 - 1.jpg
Avec une équipe remaniée en profondeur depuis leur dernier match il y a près d’un mois, on espérait voir les Pinkies sous un nouveau jour face à Nantes-Rézé, une autre équipe du bas de tableau. On n’a pas été déçus !

BASKET (LFB) : Le retour de Mikaela Ruef au CBBS

BASKET Mikaela Ruef.jpg
La joueuse des States Gabby Greene blessée depuis quelques semaines, le Cbbs s'était mis en quête d'un remplaçante « joker médical » depuis quelques jours. Et c'est sur Mikaela Ruef que leur choix s'est porté.

BASKET (LFB) : Olivia Epoupa débarque à Charnay

BASKET epoupa charnay.jpg
Meneuse de l’Équipe de France Olivia Epoupa va poser ses baskets sur le parquet du Cbbs dans les prochains jours. Née à Paris il y a 26 ans, cette joueuse de 1,65 m a débuté sa carrière, comme beaucoup d’autres, au Centre Fédéral en 2009.

BASKET : Le CBBS se déplaçait à Landerneau

BASKET landerneau CBBS 1220.JPG
Le résumé de la rencontre et la réaction du coach Matthieu Chauvet.

CHARNAY : La ministre Roxana Maracineanu à la rencontre des Pinkies

CBBS maracineanu 7.JPG
La ministre des Sports Roxana Maracineanu a terminé sa journée dans le Mâconnais par un passage au Cosec de Charnay, où Jean-François Jaillet a saisi la balle au bond pour faire passer un message et l’interpeller sur la suppression des playdowns cette saison en LFB…