jeudi 13 mai 2021

 

Communiqué :

Vendredi 2 avril, à l’occasion d’un Conseil d’administration du Medef BFC, Michel Swieton, directeur régional de Pôle emploi BFC, et Jean-Philippe Richard, président du Medef BFC ont signé une convention régionale formalisant pour la première fois, leurs modalités de collaboration pour les deux prochaines années.

Une collaboration en 4 axes qui favorise la rencontre entre demandeurs d’emploi et employeurs :

- Organiser l’échange d’informations entre les partenaires : cet échange des données (marché du travail, conjoncture…) permet de renforcer la connaissance mutuelle des partenaires ainsi qu’une analyse partagée de l’environnement.

- Structurer l’analyse des besoins en compétences et décider d’actions favorisant le recrutement : il s’agit en particulier d’accompagner les recrutements des entreprises ayant des besoins en compétences et de faire bénéficier au plus grand nombre les dispositifs favorisant l’emploi dans le cadre du plan de relance (contrats aidés, aides à l’embauche, etc…).

- Mettre en œuvre une organisation de travail pérenne entre les partenaires : à cette fin, des correspondants installés sur chaque territoire pourront échanger plus facilement et décliner toute action locale qui favoriserait l’insertion des demandeurs d’emploi et la satisfaction des besoins des entreprises.

- Déployer une stratégie de communication conjointe : à travers des actions de communication communes pour valoriser les services, les actions proposées en utilisant particulièrement le levier numérique : web-conférences thématiques, salons en ligne, réseaux sociaux.

 

Deux exemples concrets de collaboration déjà en place entre les deux partenaires

Le salon en ligne régional dédié aux alternants à la recherche d’une entreprise d’accueil : du 1 er au 31 mars 2021

Ce salon a permis aux jeunes alternants encore à la recherche d’une entreprise de valoriser leurs candidatures auprès des 21 entreprises présentes qui proposaient 207 offres. Les premiers résultats sont encourageants : 4 700 visiteurs, 236 candidatures déposées. Au 2 avril, la moitié des candidatures a déjà été traitée par les recruteurs, et 70% des entretiens d’ores et déjà programmés ou terminés.

 

La Bonne Compétence Pro : un service qui accélère les recrutements !

https://labonnecompetencepro.pole-emploi.fr

Parce qu’un stagiaire est un futur salarié potentiel, cette appli, créée conjointement, permet aux chefs d’entreprise, en 3 clics seulement, de :

- Géolocaliser les formations en cours qui apportent à des demandeurs d’emploi les compétences recherchées ou qu’elles recherchent

- Entrer en contact directement avec les stagiaires, et ce avant même la fin de leur formation !

 

COVID-19 EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE : L’épidémie recule doucement sans desserrer encore son étau sur l’hôpital

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
La vaccination s’ouvre dès lundi aux jeune de 16-17 ans présentant une pathologie à très haut risque de forme grave. NDLR : Rappelons que 1,83% des personnes positives au covid sont décédées en France depuis le début de l'épidémie ; 2,09% des personnes positives dans le monde. Des taux qui ne varient pas et qui replacent les choses dans leur juste mesure. 

VINS BOURGOGNE : Thiébault HUBER, réélu à la tête de Confédération des Appellations et des Vignerons de Bourgogne pour quatre ans

Jérôme Chevalier (Charnay) et Michel Barraud (Prissé) sont respectivement Président adjoint et trésorier.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ - Confinement du printemps 2020 : les plus modestes plus fragilisés

En Bourgogne-Franche-Comté, près de 20 % des personnes de plus de 15 ans estiment que leurs finances se sont dégradées lors du premier confinement du printemps 2020 mis en place pour juguler l’épidémie de Covid-19. L'analyse de l'INSEE en détail.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : 578 interventions « prévention Covid » en 2021 par l'Inspection du travail

Compte tenu de la dégradation de la situation sanitaire, le protocole national pour la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de Covid-19 a été actualisé fin mars.

SEGUR DE LA SANTÉ : Une 1ère enveloppe de 31 millions d'€ pour les établissements de santé de Bourgogne-Franche-Comté

Le GHT Bourgogne Méridionale reçoit 924 300€, dont 508 500€ pour l'hôpital de Mâcon. En Saône-et-Loire, la plus grosse enveloppe va à l'hôpital de Montceau-les-Mines.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : La 3ème vague épidémique n'a pas impacté la courbe des décès en mars

En Bourgogne-Franche-Comté, la mortalité évolue au niveau d'un plancher similaire à celui du mois de mars 2019 (source INSEE).

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Les réponses apportées par le Conseil régional à la crise conséquente au covid

Ce vendredi 9 avril, le conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a présenté son compte administratif et voté un budget supplémentaire. La commission permanente a décidé de nouveaux engagements financiers. Des fonds européens viennent abonder le plan de relance régional.