mercredi 20 octobre 2021

Ce déplacement en terre nordiste, face à un adversaire direct pour le maintien en LFB, était le match à gagner pour assurer la place du CBBS parmi l’élite la saison prochaine. Au bout du suspense, les joueuses de Mathieu Chauvet ont fait le job.

Ça n’a pas forcément bien commencé pour les Charnaysiennes, sanctionnées d’entrée de jeu par leur ancienne coéquipière Pauline Lithard à 2 points rapidement imitée par Slonjsak à 3 points. Heureusement, les Pinkies réagissent et infligent un 8-0 aux Amandinoises en moins de 3 minutes grâce à Epoupa à 2 reprises, Lezin et Pierre-Louis. Les Charnaysiennes prennent alors le match en main et déroulent leur basket jusqu’à la fin du premier quart-temps (12-20).

Changement de ton pour le deuxième quart-temps. La canonnière Slonjsak enquille 2 paniers à 3 points en 30 secondes. Malgré le temps mort demandé par Mathieu Chauvet, Lithard enfonce le clou à la 13ème minute et permet aux nordistes d’égaliser (25-25) et de prendre le large (29-25 à la 15ème minute). Meighan Simmons à 3 points et Vionise Pierre-Louis en force, puis Jessica Mavambou mettent fin à la belle série (12-0) des joueuses de Fabrice Fernandes. Charnay repasse devant (29-32, 17ème minute), mais pas pour longtemps. Slonjsak, encore elle, à 3 points puis Day sur le buzzer permettent aux Amandinoises de revenir au score. 38-38 à la mi-temps, tout est à refaire.

Le troisième quart-temps sera celui du coude à coude, les deux équipes prenant alternativement l’avantage pendant 5 minutes avant que Charnay, grâce à l’adresse de Simmons et à la puissance de Pierre-Louis et de Mavambou, ne prenne l’avantage avant l’ultime période (53-58).

Quelques sueurs froides en début de quatrième quart-temps. Saint-Amand marque à deux reprises alors que Charnay manque d’adresse. Les nordistes se rapprochent dangereusement (57-58, 32ème minute), mais ne parviennent pas à prendre le dessus. Dépassées par des Charnaysiennes qui montent en intensité et maladroites aux lancers-francs, elles sont progressivement distancées et poussées à la faute. Les deux dernières minutes sont marquées par une série de lancers-francs pour les Pinkies qui engrangent 7 points supplémentaires. Score final 65-75.

Certes, ce match ne fût certainement pas le plus beau de la saison, mais le résultat est là : Charnay sera, pour la troisième saison consécutive, en LFB l’année prochaine !

 

Mathieu Chauvet : « L’important c’était de gagner le match »

Joint par téléphone, le coach du CBBS se réjouit du résultat de la soirée : « On savait que ce serait difficile, mais l’important n’était pas de bien jouer, mais de gagner le match. Il fallait accepter le combat et tout faire pour gagner. Au cours du deuxième quart-temps nous avons abandonné quelques priorités défensives, ce qui leur a permis de revenir, mais heureusement on a été sérieux défensivement pendant 3 quart-temps sur 4 où on a respecté le game-plan. Et on voit le résultat : on a encaissé moins de 15 points par quart-temps, hormis dans le deuxième, c’est ce qui a été déterminant.
Il était essentiel de gagner ce soir pour assurer le maintien mathématique en LFB. Mais nous avons l’habitude de travailler jusqu’au bout et nous allons tout faire pour donner la meilleure image possible jusqu’en fin de saison. »

Gros match en perspective pour Charnay, désormais 9ème du classement de LFB, qui reçoit le leader Bourges mercredi soir.

 

David Delecroix

BASKET : Lorsqu’il y a d’Angers, pas de quartier, Anjou, feu !!

Le match vu par le speaker. La délicieuse chronique de Rémy Mathurieu, à dévorer d'un bloc

BASKET : Première victoire de la saison pour le CBBS

Dans un dernier quart temps de folie, les filles de Charnay s’imposent pour la première fois cette saison, face à Angers, ce samedi soir.

BASKET (LFB) : Gi Davis et le CBBS, c'est déjà la séparation

Après Shay Colley, la joueuse canadienne retournée en Nouvelle-Ecosse par manque d'air du pays, c'est au tour de l'américaine G'Mrice Davis de quitter les terres charnaysiennes. Caliya Robinson lui succède.

BASKET - CBBS vs ESBVA : Villeneuve avait plus d'une corde à son Ascq dans son bAsquet

Le match vu par le speaker - la chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer d'un bloc… et sans modération !

BASKET (NM2) : La passe de trois pour Prissé

Après deux victoires pour ses deux premiers matchs, l’ESPM enchaine et confirme qu’il faudra compter sur lui cette saison. Contre Récy Saint Martin ce samedi soir, les Tangos ont été mis en difficulté, mais n’ont jamais tremblé…

BASKET (NM2) : L’ESPM retrouve le championnat et son public

Samedi, les Prisséens accueilleront Hotzheim dans une salle des sports qui attend ce moment avec impatience. Depuis longtemps, trop longtemps. Le 16 octobre 2020 exactement, onze mois sans compétition… Rencontre avec Jean-Philippe Lachaize, président, avant cette nouvelle saison.

BASKET (LFB) - CBBS : 4 matchs de préparation pour les Pinkies

A voir aussi, le calendrier du championnat 2021-2022. 1ère rencontre le 02 octobre.

BASKET (NM2) : L'ESPM mise sur la stabilité

C’est parti pour quatre semaines de préparation ! Ce mardi soir, les Prisséens ont retrouvé les parquets avec un groupe inchangé et l’envie de confirmer les belles promesses de l’automne dernier… Rencontre avec le coach Frédéric Brouillaud à l’aube de cette nouvelle saison qui débutera le 11 septembre…

BASKET - Elan Chalon : C'est fini pour le président Dominique Juillot

L’emblématique président de l’Elan Chalon s’est confié ce mardi matin en conférence de presse.

BASKET (LFB) : Sixtine Macquet, de Charnay aux terres bretonnes

Après trois saisons au CBBS, une belle progression et de jolis souvenirs, la joueuse quitte son club de cœur pour une nouvelle aventure, à l’autre bout de la France. À 21 ans, la poste 4-5 rejoint en effet le Finistère et l’équipe du Landerneau Bretagne Basket. Entretien.

BASKET - CBBS vs Charleville : Les Flammes sans flamme lorsque les Pinkies s’enflamment

Le match vu par le speaker - la chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer d'un bloc… et sans modération !

BASKET (LFB) : La remontada des Pinkies pour la der de la saison

On savait que les Charnaysiennes avaient de la ressource… Elles l’ont encore montrée ce soir face à Charleville pour clore cette saison éprouvante de la plus belle des manières…