Communiqué :

 

Le Président de la République a annoncé la généralisation à l’ensemble du territoire métropolitain des mesures de restriction sanitaire déjà en vigueur dans les 19 départements. Il a également indiqué que les écoles seront fermées pendant un mois.

« Quelles que soient les pertinences de ces mesures, fait remarquer le président Thierry Buatois, représentant des TPE-PME du département-, elles auront des conséquences importantes pour de très nombreuses entreprises, et ce, bien au-delà des 150 000 commerces déjà fragilisés, qui devront à nouveau garder le rideau baissé. Ainsi, la fermeture des écoles créera des problèmes aux salariés des TPE-PME dont elle risque de désorganiser l’activité.

Nous réclamons donc sans grande surprise le maintien des mesures de compensation financière et le rétablissement de l’activité partielle sans reste à charge pour les entreprises concernées, quel que soit leur secteur d’activité ».

« Par ailleurs, au-delà des engagements attendus sur le calendrier vaccinal, nous nous réjouissons qu’une date, même lointaine, ait enfin été annoncée sur la réouverture mi-mai des « lieux de rencontre, de culture, les restaurants, les cafés ». Cette perspective suscite enfin de l’espoir ».