FONDtr2

 

 

vendredi 30 juillet 2021

Pourquoi ne pas apprendre à aimer les hommes doux…

 

17 mars 2021 - Une femme vient de déposer un recours contre la France devant la Cour européenne des droits de l’homme : elle avait été sanctionnée en 2019 par la Cour d’appel de Versailles parce qu’elle refusait d’avoir des rapports sexuels avec son mari.
Violences institutionnelles et publiques contre les femmes…

19 mars 2021 - Des milliers de femmes viennent de manifester dans les rues à Istanbul :
le gouvernement turc s'est retiré de la Convention d’Istanbul sur la prévention et la lutte contre la violence à l'égard des femmes et la violence domestique.
Violences politiques et mondiales contre les femmes…

20 mars 2021 - Une femme vient d’être retrouvée morte dans les bois : elle a été battue mortellement à coup de batte de baseball par son mari.
Violences conjugales et intimes contre les femmes…

 

Nous sommes en mars 2021.
Il y a deux semaines, le 8 mars, avait lieu la Journée internationale de lutte pour les droits des femmes… Pourtant, les actes de violence ne diminuent pas au sein des couples, ils ne sont pas sanctionnés au sein des tribunaux, ils sont même carrément légitimés au sein de certains gouvernements.

« Nous sommes les seuls parmi les espèces où les mâles tuent les femelles », s’indigne déjà en 2017 Françoise Héritier, anthropologue, ethnologue et féministe française.
« On nous parle d’une nature, d’une nature qui serait plus violente chez les hommes, qui serait fondamentalement dominatrice, et on nous parle aussi d’accès de bestialité. Dans tous les cas, on a tout faux ! Ce n’est pas une nature, c’est une culture ! »

Pour mettre fin aux violences physiques et morales contre les femmes, il faut donc une prise de conscience du plus grand nombre et une éducation des plus jeunes, qui n’ont pas encore intériorisé certaines normes sociales et sociétales.
Il faut que les adultes à l’école, et les mères et les pères ensemble dans les familles, apprennent aux enfants l’égalité entre les sexes, et en particulier aux garçons à ne pas se croire supérieurs aux filles.

Il faut aussi que les femmes elles-mêmes interviennent pour ne pas devenir et ne plus être les victimes d’un système qui les opprime, pour mobiliser la société civile et leurs proches et pour faire régner une atmosphère moins sexiste.

Et pourquoi, comme le dit l’écrivaine Nancy Huston, ne pas commencer à apprendre « à aimer les hommes doux » ?

 

Femmes Solidaires Mâcon

 

 

 

DÉPARTEMENTALES : Claude Cannet et Hervé Reynaud, candidats pour Mâcon 2, reçoivent la visite d'André Accary

Avec le président sortant André Accary, réélu triomphalement dimanche dernier dans son canton de Paray-le-Monial, les candidats de l'Union pour l'Avenir de la Saône-et-Loire - Majorité départementale ont rappelé les raisons de leur engagement au cours d’un point presse à Mâcon.

DÉPARTEMENTALES : Avec Christine Robin et Jean-Patrick Courtois, candidats pour Mâcon 1, l'expérience au service du territoire

Le binôme candidat de l'Union pour l'Avenir de la Saône-et-Loire - Majorité départementale s'est exprimé ce jeudi pour macon-infos à l'occasion de la visite à Mâcon d'André Accary, président sortant réélu dimanche dernier sur son canton, en soutien aux candidats de l'UASL.

RÉGIONALES : Pour Stéphanie Modde, « nous avons la garantie de la présidente sortante que nous pourrons porter notre projet écologiste »

Huit colistiers éligibles, deux vice-présidences, 1 % du budget régional pour la biodiversité, expérimentation de l'écotaxe poids lourds... la candidate des écologistes au premier tour donne des précisions sur l'accord de fusion avec la liste conduite par Marie-Guite Dufay pour le second tour.

DÉPARTEMENTALES : Les candidats « Changeons d'air ! » boostés par leur présence au 2ème tour

Réunis.es avec quelques sympathisants et militants mardi soir à la salle familiale des Saugeraies, les candidats.es Changeons d'air ! pour les cantons de Mâcon-1 et Mâcon-2 se sont sentis.es pousser des ailes avec leurs scores du 1er tour.