Communiqué

Invitation à un atelier citoyen sur les lois liberticides

jeudi 11 mars de 18 h 30 à 20 h en visioconférence

(lien de connexion en fin de message)

La coordination mâconnaise Stop Sécurité Globale vous invite à discuter de la loi Sécurité globale jeudi 11 mars en visioconférence (nous regrettons qu’il soit impossible de se réunir dans une salle…) avec la participation de Jérôme Durain, Sénateur de Saône et Loire, quelques jours avant le passage de la loi au Sénat.

L’atelier citoyen sera animé par Daniel Dériot, journaliste.

Au programme :

- Présentation par la coordination mâconnaise Stop Sécurité Globale des reproches que nous faison à cette loi et aux autres textes liberticides (Schéma Nationale du Maintien de l’ordre,(SNMO), décrets de fichages (PASP, GASP …), projet de loi dit « séparatisme ».)

- Commentaires par Jérôme Durain ( sénateur PS ) sur la loi et des amendements que son groupe va déposer

- Questions ou remarques des participants* et  réponses de la coordination ou de J. Durain

* Comme nous risquons d’être nombreux-ses, une discipline sera nécessaire : Des questions ou remarques courtes pour relancer le débat (pas pour le monopoliser ) avec demande de parole via le tchat. Attendre que D Dériot donne la parole. Pour que les connexions soient bonnes et éviter les bruits de fond, couper son micro quand on n’a pas la parole.

Nous sommes tout à fait conscients que l’utilisation de Zoom n’est pas satisfaisante du point de vue éthique (utilisation des données..) mais dans la période actuelle et pour un grand nombre de personnes (possibilités de 100 participant-e-s ) c’est sans doute une des moins mauvaises solutions.

Participer à la réunion Zoom
ID de réunion : 623 989 9528
Code secret : vjiX01
par téléphone :

Si vous avez besoin d’infos pour vous connecter, quelques conseils ici :

https://vie-interne.attac.org/guides-outils/article/mode-demploi-pour-participer-a-une-reunion-en-utilisant-le-programme-zoom?pk_campaign=Infolettre-2455&pk_kwd=vie-interne-attac-org-guides

 

Conseils et règles de base pour fonctionner collectivement en visio-conférence

 Dès que plus de 3 ou 4 personnes sont connectées, la conversation est vite rendue difficile par les bruits parasites : en conséquence, coupez systématiquement votre micro lorsque vous ne parlez pas, et ne le remettez en marche que quand c’est votre tour de vous exprimer. Cela vous préservera également de la tentation de prendre la parole de façon intempestive : tentation bien compréhensible dans un débat, mais particulièrement pénible pour tout le monde en visio-conférence.

 Choisissez un "pseudo" explicite, qui corresponde à votre nom et permettre de vous reconnaître. Pour changer votre pseudo une fois la réunion commencez : ouvrez l’onglet "Participants" (accessible en bas de votre écran), puis cliquez sur "Plus" à côté de votre pseudo, et choisissez "Renommer".

 Demandez la parole en inscrivant une étoile * dans l’espace "Converser" (accessible en cliquant en bas de votre écran). Si vous ne trouvez pas l’étoile * sur votre clavier, notez "parole".

 Pour compenser la frustration de ne pas pouvoir prendre la parole de façon intempestive, vous pouvez réagir dans l’espace "Converser". Il est d’usage de mettre ++ pour exprimer votre accord avec ce qui vient d’être dit (on met 2 + pour éviter les confusions avec *). Vous pouvez aussi faire de courtes remarques ou poser de courtes questions. Évitez absolument les grands pavés de textes, qui seront illisibles pour les autres, et qui compliquent la lecture de la conversation.

 Si vous avez des problèmes de connexion, il peut être utile pour vous de "quitter la réunion" et de vous connecter à nouveau : pour cela, il vous suffit de cliquer sur le même lien que celui que vous avez utilisé précédemment.

 Si votre connexion est insuffisante pour supporter la réunion, commencez par couper votre vidéo. Cela devrait déjà améliorer un peu les choses. Au pire, abandonnez Internet et rejoignez la réunion par téléphone (le numéro et le code vous auront été transmis en même temps que le lien).

 SI vous êtes par téléphone, coupez également votre micro. Vous allez pouvoir écouter sans problème. Les intéractions et la participation vont en revanche être plus compliquées... Ne prenez pas la parole de façon intempestive, mais dites "Parole Camille" pour demander la parole, qui vous sera accordée ensuite à votre tour.