mardi 20 avril 2021

St Anges 020321.jpg

 

La Maison des Saints Anges, située au coeur du centre historique de la ville de Mâcon entre le Tribunal et la Préfecture et en face du Conservatoire de Musique Edgar Varese, accueille des personnes âgées, des jeunes, des couples, des étudiants et des gens de passage.

Fondée en 1844 par Barbe Élise Poux (enseignante), la Congrégation apostolique des Saints Anges, toujours présente dans sa maison mère à Mâcon, s’est développée au Brésil au 19ème siècle.

Une résidence au service de tous

L’équipe, composée de salarié(e)s et de 12 religieuses, fait partie intégrante de la vie économique Mâconnaise par la diversité de ses activités : accueil de groupes pour différentes manifestations, visites touristiques via l’Office du tourisme de Mâcon, service de restauration pour les 150 élèves de l’École Jeanne d’Arc, proposition de logements, actions bénévoles en partenariat avec Les Blouses Roses auprès de leurs résidents plus âgés.

Un chantier colossal

Pour améliorer son service d’hébergement, d’importants travaux de restructuration sont en cours depuis le mois de janvier. Une trentaine de chambres entièrement nouvelles destinées aux jeunes, adultes et couples, verront le jour en 2022. Ces dernières seront équipées du confort nécessaire (ascenseur, wifi, kitchenette, confort thermique, acoustique et sanitaire) pour répondre aux besoins des futurs occupants.

« Les travaux se situent dans la partie qui fait angle avec la préfecture et le conservatoire de musique », explique Michel Robin, Président de l'association Maison des St Anges. « C'est un bâtiment composé d'un rez-de-chaussée et de quatre étages à l'intérieur duquel se trouve la chapelle. L'ouverture des 32 chambres est prévue à la rentrée de septembre 2022. Notre but n'est pas de faire de l'argent mais de rendre service à notre clientèle en lui proposant un logement provisoire. »

L'association s'est tournée vers la clientèle d'aujourd'hui : les jeunes, des personnes seules avec 28 chambres qui leur seront destinées dont six chambres plus petites avec un ensemble salle de bain/wc commun, groupées par trois, pour un coût de location modique. Quatre deux-pièces sont prévus pour dépanner de jeunes ménages.

Outre l'hébergement, la maison propose une restauration complète (matin, midi et soir) avec possibilité de prendre le repas dans la chambre.

Les travaux sont à la charge de l'association des Saints Anges, composée des sœurs et de 7 bénévoles, qui gère la maison. 1 000 m2 de plancher sont en cours de réhabilitation par des entreprises de la région.

« La maison a vocation à s'ouvrir vers l'extérieur pour permettre à chacun(e) un vivre ensemble intergénérationnel », conclut le Président.

Pour tous renseignements : Maison d’Accueil des Saints Anges - www.maisonsaintsanges.fr

 M.A.

St Anges020321 (1).JPG

Photos : M.A.

St Anges020321 (9).JPG

 Michel Robin

St Anges020321 (14).JPG

Avec Bernard Poinssot, Vice-président

 St Anges020321 (2).JPG

Entrée de la chapelle (à d)

St Anges020321 (3).JPG

Ancienne église St Louis du XIIIème

St Anges020321 (4).JPG

Logement des personnes âgées

St Anges020321 (6).JPG

Les cuisines

St Anges020321 (11).JPG

Les Soeurs avec le Président

St Anges020321 (12).JPG

Yann, le cuisinier

St Anges020321 (8).JPG

Le cloître

St Anges020321 (5).JPG

Bâtiment central en rénovation

St Anges020321 (13).JPG

Entrée du bâtiment des personnes âgées

 

SAÔNE-ET-LOIRE : Un Dijonnais, recherché depuis 4 ans, arrêté par les gendarmes à Marmagne

Faisant l'objet d'un mandat d'arrêt pour détention de téléphones en prison, il a été interpellé au cours d'un banal contrôle routier.

COVID-19 EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE : L’épidémie continue de progresser dans la région

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
+8,8 % de tests positifs et 24 personnes en réanimation en Saône-et-Loire. Rappelons quand même que 1,9% des personnes positives sont décédées du covid en France depuis le début de l'épidémie ; 2,08% dans le monde. Des chiffres qui replacent les choses dans leur juste perspective. 

Participez au Job Dating Virtuel de l’Industrie le 30 avril. Inscrivez-vous au préalable, c’est obligatoire !

Publi-information - Vous recherchez un emploi ou une formation en alternance dans l’industrie ?...

MÂCON : La ville mise à l’honneur dans le guide vert « Sites & cités remarquables de France »

Michelin, en partenariat avec l’association « Sites & Cités Remarquables de France », publie ce 15 avril un nouveau Guide Vert. Constitué de deux tomes, il réunit près de 300 villes et territoires parmi lesquels Mâcon et son patrimoine sont mis en valeur.

SENNECÉ-LÈS-MÂCON : Après la grève à Carrefour Supply Chain, des salariés devant la justice…

ACTUALISÉ - Requête en référé auprès du TGI de Mâcon : La direction de Carrefour Supply chain déboutée.

MÂCON : Une section sportive football au collège Schuman dès la rentrée

C’est une première ! Si par le passé, l’établissement avait déjà proposé des classes avec option sport (handball et natation), aucune section sportive optimisant à la fois la réussite scolaire et sportive n’avait été développée au collège Schuman. Un manque qui sera comblé à la rentrée prochaine.

FOOTBALL : Le Mâcon Olympique Club est né

La nouvelle association a été présentée ce matin en présence de Jean Payebien, adjoint aux Sports. Elle regroupe quatre clubs de foot : l’UF Mâconnais, le RC Flacé, l’AC Turque et le FC Sennecé au sein d’une seule et unique structure.

MOTARDS EN COLÈRE À MACON : La foule des grands jours sur l'esplanade, contre le contrôle technique moto

Bien longtemps qu'on n'avait pas vu autant de monde rassemblé sur l'esplanade... Les Motards en colère, emmenés par la Fédération du même nom, ont traversé la cité lamartinienne cet après-midi, faisant une halte sur « l'espla » le temps que la délégation dépose une motion en préfecture. À VOIR AUSSI, notre vidéo

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Les réponses apportées par le Conseil régional à la crise conséquente au covid

Ce vendredi 9 avril, le conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a présenté son compte administratif et voté un budget supplémentaire. La commission permanente a décidé de nouveaux engagements financiers. Des fonds européens viennent abonder le plan de relance régional.