vendredi 16 avril 2021

 

Communiqué de presse

ASCENSEURS EN PANNE et autres équipements

La CNL S’ADRESSE AUX PARLEMENTAIRES

« Nous tenons à attirer votre attention sur un problème récurrent qui détériore la vie quotidienne des locataires et détruit les efforts faits par le bailleur social OPAC Saône-et-Loire pour améliorer le confort des locataires et en particulier celui des personnes âgées.

Ainsi l’OPAC Saône-et-Loire a mis en œuvre un programme ambitieux d’installation d’ascenseurs dans les immeubles anciens pour faciliter la vie des locataires. La grande majorité de ces équipements fonctionnent normalement et apporte effectivement un plus pour les locataires dont un grand nombre de personnes âgées mais aussi de jeunes couples avec enfants.

Cependant dans ce programme ambitieux quelques constructions posent problème en raison d’un défaut de conception ou de construction et les appareils ont été mis hors service et nécessitent des travaux importants qui ne devraient pas être à la charge de cet organisme de logement social.

Des poursuites ont été engagées pour déterminer les responsabilités et les conditions de la remise en état de ces équipements mais les choses trainent en longueur : rapport d’experts reportés, contestation des parties concernées, nouveaux rapports d’experts, lenteur pour la décision des tribunaux et cela fait maintenant de longs mois que ces appareils sont hors service au détriment des locataires…

Bien que cela ne soit pas de leur ressort, l’organisme décide finalement de faire faire les travaux mais se heurte aux formalités administratives telles que la procédure d’appel d’offres pour la consultation des entreprises.

Cet exemple n’est pas le seul. Des problèmes similaires se posent pour la remise en état de la fermeture motorisée des halls d’entrée, ou la remise en état de logements ayant subi des malfaçons ; La législation ne pourrait-elle prévoir des dérogations dans certains cas afin de raccourcir les délais pour la remise en état de ces équipements indispensables aux locataires ?

Restant à votre disposition, nous vous adressons nos respectueuses salutations »

AGRICULTURE : Marie-Guite Dufay défend «une PAC ambitieuse et vertueuse»

« La Bourgogne-Franche-Comté est la région la plus rurale de France. Nous avons des zones en grandes difficultés qui n’ont jamais été prises en considération. Cet état de fait doit changer, pour que la PAC puisse répondre aux grands défis agricoles », déclare la présidente du Conseil régional.

SAÔNE-ET-LOIRE - Politique : Olivier Damien, coordonateur départemental de l'Avenir Français

AVENIR FRANCAIS 71.jpg
Aujourd'hui à Paris, en présence de Marine Le Pen, il est procédé au lancement d'un nouveau parti gaulliste « L'Avenir Français ». Il rassemble des dissidents de Debout la France et entend être présent aux prochaines élections régionales et départementales.

LIBRE EXPRESSION : « Faut-il sauver Pierre & Vacances ? » s’interroge EcologicAction 71

Le groupe est le porteur de projet du Center Parc du Rousset.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON - Budget : « Alors, Mâcon la ville aimée ?... les Mâconnais ont besoin de preuves »

Eve Comtet-Sorabella, cheffe de file du groupe Mâcon citoyens, a largement critiqué les orientations budgétaires lundi soir après la présentation du rapport d'orientation budgétaire. « Quand les villes socialistes et communistes font ce que nous faisons, c'est bien, pas quand c'est une ville de droite... » a répondu le Maire.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ - Enjeux agricoles et industriels : Marie-Guite Dufay exhorte Emmanuel Macron à agir enfin !

La Présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, Marie-Guite Dufay, a profité du déplacement du président de la République ce mardi 23 février à Étaules (21), pour interpeller Emmanuel Macron sur plusieurs dossiers d’une importance capitale pour le territoire.