Conséquences à Mâcon, la MJC de l'Héritan n'a, pour l'heure, plus de directrice. Aucun impact en revanche pour les deux autres MJC.

 

« Les difficultés de la Fédération datent de 2012 » indique ce matin Jean-Marc Dumas, ancien directeur de la MJC de l'Héritan, affiliée à la Fédération et dont le poste de direction dépend de cette fédération. Conséquence, la MJC n'a plus sa directrice depuis le 11 janvier, la liquidation de la fédération ayant été prononcée le 07 janvier.

La MJC continue bien sûr de fonctionner et de proposer les activités qu'elle peut dans le cadre de la crise sanitaire. C'est la présidente Françoise Riss qui assure l'interim de la direction. 

Concernant la MJC des Blanchettes, « aucun impact » a précisé son directeur Rachid Oussaid, joint par nos soins. « Nous avons tenu notre assemblée générale samedi dernier et je vous confirme que la MJC des Blanchettes est en parfaite santé pour la 7ème année consécutive. Et nous accueillons deux nouveaux membres du conseil d'administration en les personnes de Hélène Perrin et Guido Eichwald, à qui je souhaite la bienvenue. »

Du côté de la MJC de Bioux, même sérénité : « Aucun impact pour notre MJC, qui n'a pas de directeur ou directrice fédéral(e). »

Plus d'informations au sujet de la MJC de l'Héritan dans la journée de mardi.