Communiqué

La coordination mâconnaise #StopLoiSécuritéGlobale appelle à une nouvelle marche des libertés à Mâcon ce samedi 16 janvier 2021 à partir de 15 h Esplanade Lamartine. Comme les samedis 5 et 12 décembre, nous voulons une manifestation pacifique, musicale et déterminée. Les enjeux liés à ces lois sécuritaires, pour la défense de nos libertés dont celle d’informer sont trop importants pour rester silencieux.

La proposition de loi dite « Sécurité globale » a été votée par l’Assemblée nationale et poursuit son cheminement parlementaire au Sénat. L’annonce par le gouvernement de la réécriture du texte par une commission indépendante a fait long feu puisqu’elle était tout simplement contraire au principe de séparation des pouvoirs. Une commission sénatoriale a consulté certaines organisations membres de la coordination en leur annonçant que l’article 24 de la loi serait bien réécrit pour être éventuellement introduit dans l’article 18 de la loi dite Séparatisme.

Aucune annonce n’a été faite à propos des articles 21 et 22 concernant la surveillance généralisée par drone et par caméra piéton, ni sur le Schéma national du maintien de l’ordre (SNMO). Le président de la République n’a pas davantage répondu à la demande de rencontre formulée par la coordination nationale dans une lettre ouverte envoyée le 14 décembre.

C’est dans ce contexte que la coordination mâconnaise #StopLoiSécuritéGlobale a décidé de poursuivre sa mobilisation contre ces textes liberticides. Elle continuera jusqu’à ce qu’ils soient définitivement abandonnés.

Les organisations participant à la Coordination Mâconnaise #StopLoiSécuritéGlobale :

ATTAC, AIAPEC, Justice et vérité pour Jérôme Laronze, GRS, PCF, LFI, EELV, Ensemble 71, FSU, LDH, la Confédération Paysanne 71, PS, les Gilets Jaunes, la Libre-pensée 71, Solidaires 71 et Mâcon citoyens.