Ce samedi, deux condcuteurs ont été reconnus par des policiers en patrouille, au volant de leurs voitures alors que leurs permis leur avait été retirés quelques jours plus tôt.

Le premier a été pris à 12h sur le quai des Marans à Mâcon ; le second à Sancé à 17h. Ce dernier a poussé le vice jusqu'à tenter de tromper les policiers en s'attribuant le nom d'un autre...

Les deux hommes, d'une trentaine et d'une cinquantaine d'années, devront répondre de leurs actes devant le tribunal.