samedi 8 mai 2021

COVID19_71.jpg

 

Communiqué de l’ARS de Bourgogne-Franche-Comté du 8 janvier :

 

L’épidémie continue de progresser : Tenir ensemble pour faire reculer le virus

 

L’épidémie de COVID-19 ne desserre pas son étau sur la Bourgogne-Franche-Comté qui déplore plus de 290 décès sur la dernière période de 7 jours. L’accélération de la vaccination ne doit pas faire perdre de vue les mesures quotidiennes de protection et de prévention à respecter à titre individuel et collectif.

L’épidémie poursuit sa progression cette semaine en Bourgogne-Franche-Comté où le taux d’incidence s’élève autour de 245/100 000 habitants en population générale, soit près de 100 points de plus qu’à l’échelle nationale.

L’’indicateur, à environ 285/ 100 000, demeure encore plus préoccupant s’agissant des plus de 65 ans.

Pas un département n’affiche un taux d’incidence inférieur à 200 sur cette tranche d’âge, la plus exposée à des formes graves de la maladie.

Le taux de positivité des tests, autour de 9 % est supérieur de plus de trois points à la moyenne nationale.

coronavirus-trois-cent-deces-en-sept-jours-en-bourgogne-franche-comte-156168.jpg

 

80 hospitalisations par jour, une grande tension sur le système de santé

Cette situation épidémique dégradée sur-sollicite le système de santé qui depuis de longues semaines fait face à un nombre d’hospitalisations pour formes graves de COVID-19, de l’ordre de 1 800 (plus de 400 de plus qu’au pic de la première vague).

Les hôpitaux de la région enregistrent en moyenne 80 entrées chaque jour, entre 12 et 13 dans les services de réanimation.

Près de 300 transferts de patients entre établissements de la région et hors région ont été assurés depuis le début de cette deuxième vague.

2 812 décès sont recensés en établissements de santé (2 620 la semaine dernière), 1 600 dans les établissements médico-sociaux de la région (1 499 la semaine dernière), soit 293 décès supplémentaires sur la dernière période de 7 jours.

 

Une organisation de la vaccination en proximité

La dynamique vaccinale s’installe, avec le déploiement d’une organisation en proximité, qui monte progressivement en charge (voir sur notre site : où se faire vacciner en Bourgogne-Franche-Comté ?)

Jeudi soir, plus de 2 200 personnes avaient été vaccinées dans la région.

En plus des personnes âgées en EHPAD et des soignants à risque de forme grave exerçant dans ces établissements, la vaccination est accessible à ce stade aux professionnels de santé, ainsi qu’aux aides à domicile et aux sapeurs-pompiers, dès lors qu’ils sont âgés de plus de 50 ans ou présentent des facteurs de risque de forme grave.

 

4 bonnes résolutions

Dans l’attente que la vaccination nous permette de retrouver le cours normal de nos vies, le respect des mesures de couvre-feu, les gestes barrières, la réduction des contacts sociaux, restent de mise au quotidien pour stopper la progression de l’épidémie.

L’ARS Bourgogne-Franche-Comté énonce 4 résolutions simples à mettre en œuvre pour commencer 2021 :

coronavirus-trois-cent-deces-en-sept-jours-en-bourgogne-franche-comte-195215.jpg

 

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ - Confinement du printemps 2020 : les plus modestes plus fragilisés

En Bourgogne-Franche-Comté, près de 20 % des personnes de plus de 15 ans estiment que leurs finances se sont dégradées lors du premier confinement du printemps 2020 mis en place pour juguler l’épidémie de Covid-19. L'analyse de l'INSEE en détail.

COVID-19 EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE : Une décroissance lente de l’épidémie, mais toujours de fortes de tensions hospitalières

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
La vaccination s’ouvre dès ce week-end aux + de 18 ans présentant au moins une comorbidité, notamment une obésité. NDLR : Rappelons que 1,8% (1,9% la semaine dernière) des personnes positives au covid sont décédées en France depuis le début de l'épidémie ; 2,0% des personnes positives dans le monde (2,12% la semaine dernière). Des chiffres qui replacent les choses dans leur juste mesure. 

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : 578 interventions « prévention Covid » en 2021 par l'Inspection du travail

Compte tenu de la dégradation de la situation sanitaire, le protocole national pour la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de Covid-19 a été actualisé fin mars.

SEGUR DE LA SANTÉ : Une 1ère enveloppe de 31 millions d'€ pour les établissements de santé de Bourgogne-Franche-Comté

Le GHT Bourgogne Méridionale reçoit 924 300€, dont 508 500€ pour l'hôpital de Mâcon. En Saône-et-Loire, la plus grosse enveloppe va à l'hôpital de Montceau-les-Mines.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : La 3ème vague épidémique n'a pas impacté la courbe des décès en mars

En Bourgogne-Franche-Comté, la mortalité évolue au niveau d'un plancher similaire à celui du mois de mars 2019 (source INSEE).

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Les réponses apportées par le Conseil régional à la crise conséquente au covid

Ce vendredi 9 avril, le conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a présenté son compte administratif et voté un budget supplémentaire. La commission permanente a décidé de nouveaux engagements financiers. Des fonds européens viennent abonder le plan de relance régional.

Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme : Tous en bleu le 2 avril

Le déploiement des unités d’enseignement maternelles et élémentaires se poursuit en Bourgogne-Franche-Comté sous la conduite de l’ARS et des services de l’Education nationale.