vendredi 23 avril 2021

« Mais il faut aller plus loin », insiste Michel Suchaut, son président...

Communiqué

La CCI de Saône-et-Loire salue les annonces du président de la République qui donnent désormais de la visibilité à l’activité de nos commerçants. Les demandes des CCI sur la réouverture des commerces dès le 28 novembre ont été entendues, tout comme une réévaluation des aides pour les bars, cafés, restaurants et discothèques.

« Nous sommes heureux que les magasins puissent rouvrir dès le week-end prochain dans le cadre d’un protocole sanitaire adapté, et nous comptons sur les consommateurs pour être présents au rendez-vous, car il en va pour beaucoup de leur survie », insiste Michel Suchaut, président de la CCI de Saône-et-Loire. « Le commerce de centre-ville ou de centre-bourg a, on le sait, une fonction qui va bien au-delà de sa dimension économique. Il constitue souvent l’identité d’une ville ou d’un bourg, il est un puissant facteur de lien social, il permet de fixer les habitants et est générateur d’attractivité, il est source d’innovation par les enseignes indépendantes qui s’y développent, c’est un lieu de brassage et d’échange autour duquel se croise la culture, les loisirs, l’éducation. Bref c’est un élément fort du « vivre ensemble » dans nos villes et nos villages et plus que jamais il est nécessaire de le soutenir ».

Pour ce qui est des secteurs qui restent à l’arrêt, la CCI prend acte du cap et de la date fixée, même si cette décision est un coup dur pour les nombreux professionnels concernés. « Nous sommes aux côtés des bars, restaurants, discothèques, salles de sport pour les accompagner dans cette période qui reste très compliquée et pour les aider à se projeter dès à présent dans la reprise. Il faut tout faire pour les soutenir avec une vigilance accrue concernant les professionnels en difficulté », indique Michel Suchaut. Et de rappeler que la CCI a mis en place, avec le soutien du Conseil départemental, un fonds de soutien aux entrepreneurs en difficulté, que les professionnels peuvent solliciter.

Comme c’est le cas depuis le début de la crise sanitaire, la cellule d’aide de la CCI reste pleinement mobilisée, pour informer les entreprises sur les dispositifs existants, pour les accompagner dans leurs demandes d’aides, notamment en lien avec les collectivités et le fonds régional des territoires, et pour déployer les outils nécessaires à la reprise de leur activité. « A ce titre, nous encourageons les entreprises à se rendre sur notre site www.cci71.fr qui recense à la fois les contacts utiles au sein de la CCI, mais aussi les aides et dispositifs que les entreprises peuvent sollicite ».

« Mais il faut aller plus loin », insiste Michel Suchaut. « Il faut créer les conditions d’une reprise durable en aidant les entreprises à s’adapter à ces nouvelles conditions du marché, notamment à travers le développement du numérique, qui est le « grand gagnant » de cette crise ». Le commerce de proximité bénéficie d’une attention particulière de la CCI de Saône-et-Loire, notamment en matière d’accompagnement à la transformation numérique. Dans le cadre de l’opération « SOS numérique », plus de 200 commerces ont été appelés pour bénéficier d’un temps d’échange sur leurs besoins, leur proposer un diagnostic numérique et les aider à mettre en place des solutions numériques directement opérationnelles, comme la vente en ligne, le click’n’collect, la présence sur des places de marché etc.

Ce premier niveau d’intervention sera complété par le déploiement du plan de relance numérique initié par l’Etat, qui permettra d’accompagner en profondeur plusieurs milliers de commerçants en France dans leur transformation numérique. Rappelons aussi que l’Etat accorde actuellement un chèque numérique de 500 euros aux commerces et CHR fermés administrativement, que ceux-ci peuvent utiliser pour financer la mise en place d’un usage numérique.

« Confinement, déconfinement et relance économique, la CCI de Saône-et-Loire reste pleinement mobilisée, en lien avec les services de l’Etat et les collectivités locales, pour aider les entreprises et les accompagner dans cette crise sans précédent. C’est une priorité pour tous ses conseillers et tous ses élus, eux-mêmes chefs d’entreprise, d’apporter écoute, conseil, informations et solutions opérationnelles pour permettre aux entreprises de poursuivre et relancer leurs activités », conclut Michel Suchaut

 

ENTREPRISE : Lamberet recrute pour son site de Saint-Cyr-sur-Menthon

Lamberet_Saint-Cyr-Sur-Menthon_Usine_005.jpg
50 postes sont à pourvoir immédiatement !

HOTELLERIE FRANÇAISE : -59% de baisse d'activité en France, -88% à Paris !

UMIH LAISSEZ NOUS TRAVAILLER 2611.jpg
« (...) Cette réalité est niée par le Gouvernement. La situation devient intolérable quand nous voyons à l’inverse d'impétueux groupes nationaux et/ou mondiaux sans vergogne, s'enrichir de notre misère », déplore le président de l'UMIH Hôtellerie.

MACON : Ubitransport lauréate des Trophées RSE Bourgogne-Franche-Comté

2021 02 04 Trophée RSE BFC - Laurence Medioni Directrice RSE et Transformation Ubitransport.jpg
L’entreprise mâconnaise, spécialisée dans les systèmes de transports intelligents, a été récompensée pour son engagement au services des communautés et du développement local.

Assurance chômage : « Mieux concilier accompagnement et incitation au retour à l’emploi » défend la CPME

L'organisation patronale a été reçue par la ministre du Travail ce lundi matin. Elle s'oppose également à la taxation des CDDU.

AUTOMOBILE - Voitures d'occasion : Objectif plus d’un million de ventes et transactions d’ici fin 2021 pour Peugeot

Le Groupe PSA a lancé « SPOTICAR », son nouveau label multimarques de véhicules d’occasion. À découvrir à la concession Peugeot Nomblot de Mâcon. Portes ouvertes ce dimanche jusqu'à 18h.

MÂCON - Transport de marchandises : Le port de commerce de la CCI et le groupe Alainé développent le ferroutage

APROPORT MACON FERROUTAGE ALAINE 0801 - 14.jpg
On l’appelle le paquet mobilité européen. Le principe est de conduire Aproport (les ports de commerce de Mâcon et Chalon gérés par la CCI de Saône-et-Loire) vers une logistique à neutralité carbone pour avoir des « ports verts ». Le nouveau préfet de région Fabien Sudry est venu se rendre compte sur place ce vendredi.

COUVRE-FEU A 18H : Les commerçants.es du centre-ville de Mâcon entre compréhension et inquiétude

Commerçants_Mâcon_Couvre_feu18hcollage_DD_02012021_0001.jpg
Comment la mise en place, dès ce samedi 2 janvier, d’un couvre-feu à partir de 18 heures en Saône-et-Loire et dans 14 autres départements est-elle accueillie par les commerçants du centre-ville de Mâcon ? Pour le savoir, macon-infos est allé à leur rencontre ce samedi matin.

Chantal Tristan (Magasin Mag Déco) : « Chez nous, tout est lié à la fête ! Ce couvre-feu la gâche quelque peu »

L'équipe Mag Déco Varennes-les-Macon 3112.jpg
Malgré la situation qui n'est pas vraiment propice à la fête, Chantal Tristan, directrice de MAG DECO, a bien voulu répondre à nos questions... Merci à elle !

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : L'État a versé 1,3 milliard d'€ d'aides directes aux entreprises de la région

Capture d’écran 2019-12-08 à 02.15.42.png
L’activité économique résiste mieux lors du second confinement : -31% en avril, -12% en novembre. Plus de 22 millions d'€ ont été versés aux commerçants de Saône-et-Loire au titre de l'indemnisation du chômage partiel.

MÂCON : Les projets de « Locow coworking » aboutissent et attirent !

inauguration espace bureaux Locow Mâcon.jpg
Après 3 mois de travaux, l'espace de bureaux proposés à la location par l’entreprise mâconnaise « Locow coworking » peut accueillir des clients !

SAÔNE-ET-LOIRE : Blissports (Mâcon) et Philippe Goethel (Chalon) signent avec la Garde nationale

convention Garde Nationale Mâcon.jpg
Après Salesky à midi, le Général de brigade aérienne Véronique Batut, secrétaire générale de la Garde Nationale, a signé ce mardi après-midi à Mâcon deux conventions de partenariat entre les entreprises et la Défense.

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMÉRATION : Vers la digitalisation de l'économie de proximité

L’épidémie de COVID-19 a fait ressortir la nécessité pour les entreprises de se tourner vers le numérique. Les premiers dispositifs d'accompagement de MBA seront mis en place en 2021, après une enquête de besoins qui sera menée u début de l'année.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Plus de 2,3 millions de contacts avec les artisans par les CMA pendant la crise sanitaire

6e Tribune des Présidents de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Région Bourgogne Franche-Comté

Confinement, déconfinement et relance économique : la CCI 71 heureuse de la réouverture des commerces le 28 novembre

« Mais il faut aller plus loin », insiste Michel Suchaut, son président...

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Une semaine de la création reprise d'entreprise 100 % dématérialisée

BFC creation reprise.jpg
Rendez-vous du 23 au 27 novembre avec des ateliers en ligne et des conseils personnalisés…

MÂCON ET SA RÉGION : 39,7 millions d’aides financières aux entreprises du département pour survivre à la crise sanitaire

présentation aides Dirx Courtois (10).JPG
Lors d’une conférence de presse cet après-midi, le député Benjamin Dirx et le maire de Mâcon Jean-Patrick Courtois ont fait le point sur les aides disponibles au niveau national et local pour les entreprises en difficulté suite à la crise sanitaire.