FONDtr2

 

 

dimanche 1 août 2021

PierrecloSanT1711 (14).JPG

 

Le pôle médical de Pierreclos est ouvert depuis le 22 janvier 2019.

« Quand la poste est partie en 2015, nous avons transformé une première partie du bâtiment pour installer un kinésithérapeute et un infirmier » a confié le maire Rémi Martinot. « Lorsque le médecin a quitté le village pour Prissé, nous avons consulté le Département qui nous a mis à disposition un médecin généraliste. Nous avons retrouvé deux infirmiers, un nouveau kinésithérapeute et une ostéopathe. Les infirmiers réalisent tous les matins dès 7 heures des tests covid. Il y a beaucoup de monde et la population apprécie beaucoup. »

Actuellement, trois médecins généralistes assurent les consultations chaque jour au centre de santé. Un deuxième cabinet de médecin est actuellement libre. Pour l'instant, il manque l'équipement. Il sera occupé prochainement par un interne en médecine générale.

Charlette Boué, Vice-présidente du Conseil départemental du Gers en charge de la Commission Solidarité, accompagnée de Monsieur Samalins, conseiller départemental, est venue à Pierreclos ce mardi pour s'inspirer de l'expérience du salariat des médecins dans le département.

« Nous venons voir un modèle qui fonctionne bien pour nous en inspirer. Nous rencontrons exactement le même problème de désertification médicale dans notre département, plus accentuée sur les spécialistes. Le Gers est très rural et trois fois plus petit que la Saône et Loire.

Depuis la fin 2016, nous avons mis en place des actions et recruté une chargée de mission pour attirer des internes en stage dans le Gers. Nous les aidons financièrement et pour leur logement. Le Département les encadre pendant les six mois de leur stage. Une plate-forme d'installation et de recherche de remplacement pour les médecins a été créée ainsi que le dispositif « 32 à 2 ». Il s'agit d'accompagner le conjoint dans l'aide à un emploi. Une convention a été signée avec Pole Emploi et la CPAM.

Nous travaillons aussi sur le vieillissement de la population. En 2030, 40% des personnes auront plus de 60 ans », a expliqué la Vice-présidente.

Le pôle médical en chiffre au 30 octobre dans le cadre des activités 2020

505 patients ont été pris en charge - 884 consultations réalisées - 8 téléconsultations - 28 visites à domicile - 174 demi-journées d'ouverture.

Les élu(e)s ont ensuite poursuivi leur visite à la maison départementale de santé à Mâcon.

 M.A.

PierrecloSanT1711 (2).JPG

Photos : M.A.

PierrecloSanT1711 (4).JPG

Charlette Boué remet un cadeau au maire en présence de M.Salins

PierrecloSanT1711 (5).JPG

PierrecloSanT1711 (7).JPG

La délégation avec Carine Targe de la DGA Solidarité du Département (à g)

PierrecloSanT1711 (9).JPG

Le futur cabinet de l'interne 

PierrecloSanT1711 (10).JPG

PierrecloSanT1711 (11).JPG

PierrecloSanT1711 (12).JPG

ROMANÈCHE-THORINS : Contrôle inopiné du pass sanitaire à Touroparc zoo

Le directeur de cabinet du préfet est arrivé à Touroparc jeudi en début d'après-midi, accompagné des gendarmes de la compagnie de Mâcon, de la brigade territoriale de La Chapelle-de-Guinchay, et du PSIG. But de la visite : un contrôle pédagogique des pass sanitaires. À lire aussi, la réaction de Thomas Gervais, directeur du parc zoologique.

SAÔNE-ET-LOIRE : 24 pompiers, dont 14 du département, en renfort dans le Sud

La colonne Bravo est partie ce matin du centre de secours de Mâcon.

PIERRECLOS : Le Comptoir de campagne a 1 an !

Pierreclos devient Petite ville de demain.

MÂCON : Prox’aventures, ou quand la police se rapproche des jeunes

L'association de policiers Raid aventure est passée par Mâcon pour des ateliers de découverte installés au parc des Blanchettes lundi après-midi.

CRÊCHES-SUR-SAÔNE - Roger Thévenot : « une faute a été commise lors de l’émargement des assesseurs sans intention de nuire et sans préjudice pour la personne »

Le droit de réponse du maire de Crêches suite aux accusations d'Alain Houdinet, chef de l'opposition au conseil municipal.

SAÔNE-ET-LOIRE : Nettoyage, sécurisation et, parfois, fermeture des voies vertes et bleues suite aux intempéries

Les violents orages qui se sont abattus sur la Saône-et-Loire dès vendredi soir ont provoqué de gros dégâts sur l’ensemble du département, notamment à hauteur des voies vertes de trois secteurs. Celui du Charolais Brionnais, déjà touché en juin du côté de Marcigny, est particulièrement concerné.

GASTRONOMIE : Marie-Guite Dufay rend hommage à Michel Lorain

Le chef historique du restaurant la Côte Saint-Jacques à Joigny avait atteint, en 1986, les trois étoiles du Guide Michelin. Il est décédé le 22 juillet dernier à l'âge de 87 ans.

MÂCON : « Pass sanitaire ? Passera pas ! » clament les manifestants

Sous la pluie, ils se seront retrouvés place St-Pierre pour clamer leur refus du PASS sanitaire samedi matin à Mâcon. Opposés au PASS tout court, opposés à l'obligation vaccinale anti-COVID, réunis sous un même cri “LIBERTÉ”. Une manifestation qui s'est déroulée dans de nombreuses villes en France ce 24 juillet. À voir aussi, notre vidéo.

MÂCON : Un ado se défenestre du 5ème étage

Non, il n'est pas mort et n'est pas quadragénaire... Actualisé à 17h45.

CHARNAY : La route de Davayé fermée à la circulation à partir de lundi

Et pour une semaine pour des travaux sur le réseau d’eau et d’assainissement…

MÂCON : Les spectacles de l’Été frappé concernés par le pass sanitaire

La Ville de Mâcon a communiqué ce matin les modalités de mise en œuvre du pass sanitaire…