vendredi 14 mai 2021

Lucienne Guittat.JPG

 

Vosgienne d'origine, après des années passées dans son pays natal, Lucienne Guittat, a décidé, dans les années 50, de venir habiter à Mâcon, ville qu'elle ne connaissait pas mais qu'elle trouvait très bien située en France sur le plan géographique.

« J'étais très intéressée par cette ville située sur l'axe Nord/Sud et Est/Ouest à proximité des Alpes, du Jura, de la Suisse, de l'Italie et de l'autre côté, de l'Atlantique. Comme je suis gourmande, la gastronomie m'a également attirée », confie-t-elle.

Rentrée dans l'enseignement comme éducatrice spécialisée, elle y est restée pendant 30 ans. Mariée à un mâconnais, Lucienne appelée Dudu, le surnom que lui donnait son fils aîné enfant, à l'âge où il ne savait pas prononcé le l, a pris sa retraite à 60 ans.

Depuis, Dudu travaille comme bénévole à la MJC des Blanchettes et fait partie du conseil d'administration. Elle y enseigne depuis 1992, la poterie et la mosaïque contemporaine.

« Je suis heureuse de voir que la MJC ne se porte pas trop mal et qu'elle lutte actuellement contre le covid tant pour les élèves adultes que pour les enfants. Nous avons une bonne équipe. Je travaille de bon cœur avec l'équipe dirigeante. Rachid est un excellent directeur. Cécile, une secrétaire merveilleuse et notre apprentie Béatrice est vraiment très intéressante », souligne Dudu qui fait remarquer qu'elle est toujours fidèle au poste malgré son âge avancé.

Cette femme généreuse aux multiple talents a toujours travaillé dans les arts depuis toute petite. Élève aux Beaux arts à Mâcon, elle a pratiqué : la peinture chinoise pendant 17 ans avec un spécialiste, la poterie, la photographie, entrepris de grands voyages. Elle aime transmettre et partager ses savoirs à ses élèves.

« Lorsque l'on a la forme physique, je trouve naturel de pouvoir venir partager et transmettre des savoirs parce que c'est cela qui forme notre jeunesse à la MJC. Et, je m'en porte très bien. Je trouve dommage qu'il n'y ait pas d'autres collègues pour me rejoindre à la transmission des savoirs parce que les enfants sont plus demandeurs qu'on l'imagine. J'aime beaucoup cette maison. J'y tiens et je fais ce que je peux pour qu'elle réussisse J'apporte ma petite pierre à l'édifice. Mon salaire c'est de voir le bonheur des gens qui viennent ici », précise la reine des bénévoles.

 M.A.

 

 

FEILLENS : C’est parti pour quatre jours de portes ouvertes chez Collet Cuisson !

Rendez-vous jusqu'au dimanche 16 mai de 9 h à 18 h non stop !

CHARNAY : Le conseil municipal valide l'installation de 36 caméras de vidéoprotection

Le conseil municipal s'est tenu lundi soir à la salle La Verchère. Les élu(e)s ont examiné et validé quinze rapports au cours de la soirée. Au menu : vidéoprotection, mobilité, rythme scolaire ou encore école de musique…

MOUVEMENT OCCUPONS MÂCON : Quand Natacha (Sea Sheperd) parle du massacre des dauphins

Après un sketch croustillant sur le réchauffement climatique et sa récupération politique par le parti Europe Ecologie Les Verts, devenu le temps d'un après-midi Europe œnologie les verres, ce dimanche fut marqué par l'intervention d'une militante de l'association Sea Sheperd dressant le tableau noir de la pêche industrielle !

COVID-19 EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE : L’épidémie recule doucement sans desserrer encore son étau sur l’hôpital

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
La vaccination s’ouvre dès lundi aux jeune de 16-17 ans présentant une pathologie à très haut risque de forme grave. NDLR : Rappelons que 1,83% des personnes positives au covid sont décédées en France depuis le début de l'épidémie ; 2,09% des personnes positives dans le monde. Des taux qui ne varient pas et qui replacent les choses dans leur juste mesure. 

VINS BOURGOGNE : Thiébault HUBER, réélu à la tête de Confédération des Appellations et des Vignerons de Bourgogne pour quatre ans

Jérôme Chevalier (Charnay) et Michel Barraud (Prissé) sont respectivement Président adjoint et trésorier.

MÂCON : Un moment Mitterrand à la veille des 40 ans de son élection

Le principal des « festivités » se déroulera au Creusot dimanche. Mais les journaux de l'époque rappellent que c'est bien à Mâcon que la campagne de François Mitterrand a été lancée au début du mois de février 1981, à l'issue des États généraux du cadre de vie organisés par le Parti socialiste au Palais des congrès.

SAÔNE-ET-LOIRE - Attaques de troupeaux : Ce n'est pas le loup selon l'OFB

Le préfet rappelle dans un communiqué que la divagation des animaux domestiques, notamment des chiens, est interdite

SAÔNE-ET-LOIRE : Un nouveau président pour l’UFC-Que Choisir 71

Après deux années à la présidence de l’association, qui compte près de 1 500 adhérents dans le département, Régine Humbert a choisi de passer la main. Gilles Castaing lui succède…

LA CHAPELLE DE GUINCHAY - Covid-19 : Le Vacci'bus tient sa promesse

Le Département a mis en place récemment le « Vacci’bus 71 », un dispositif de vaccination mobile accessible aux personnes de plus de 70 ans à mobilité réduite.

HÔPITAL DE MÂCON - Covid-19 : Une lueur d’espoir mais…

Si le nombre de patients atteints Covid admis dans les services de l’hôpital et de l’ensemble du GHT a diminué ces quinze derniers jours et si la vaccination montre ses premiers effets, la situation reste tendue en réanimation…