jeudi 13 mai 2021

Les étudiants camerounais.jpg

Le programme éducatif « Afrique Éducation & Codéveloppement », lancé à Mâcon à l’initiative de la Camerounaise Anne-Marie Lindou, connaît une nouvelle étape avec l’arrivée la semaine prochaine d'un nouveau groupe de jeunes Africains qui vont étudier la mécanique automobile.

Quatre d'entre eux (deux filles et deux garçons) ont été inscrits à l'ensemble scolaire privé Saint-Pierre Saint-Paul de Langogne (en spécialité "maintenance des véhicules des particuliers") et un autre à l'ensemble scolaire privé Sacré-Cœur de Saint-Chély-d'Apcher (en option "maintenance d’engins agricoles").  

Initiatrice et coordinatrice du programme « Afrique Education & Codéveloppement », Anne-Marie Lindou parle d’une « rude bataille administrative à la porte du Consulat de France au Cameroun » pour obtenir les visas des 5 jeunes, malgré les importantes garanties financières que les familles ont dû déposer dans une banque française.  

Elle annonce une autre bonne nouvelle : le ministère français de l'Education Nationale et de la Jeunesse a donné son accord pour la signature d'une convention cadre avec le Cameroun qui « permettra de donner un ancrage institutionnel durable à l’initiative » et de la développer vers d’autres filières professionnelles : BTP, maintenance des équipements médicaux, maintenance des ascenseurs et portes automatiques, travail en laboratoire, chaudronnerie.

 

Anne Marie Lindou.JPG

« C’est un combat pédagogique contre l'immigration clandestine des jeunes Africains en France. Oui, il faut apprendre à ces jeunes Africains à pêcher et non leur donner indéfiniment du poisson ! De jeunes camerounais, potentiellement candidats à l'immigration clandestine en France, sont actuellement en formation en mécanique automobile en France et rêvent de retourner dans leur pays, le Cameroun, après leur formation, pour contribuer à son développement », souligne Anne-Marie Lindou.  

En novembre 2019, un premier groupe de 6 jeunes camerounais est arrivé en France avec un visa étudiant pour se former dans la maintenance de mécanique automobile et pouvoir la pratiquer de retour dans leur pays. Deux ont été inscrits en classe de 1ère au lycée des métiers de l’automobile Camille du Gast de Chalon sur Saône, deux autres dans le lycée du groupe scolaire privé La Salle de Paray le Monial, et le reste dans l’ensemble scolaire privé Sacré-Cœur de Saint Chély d’Apcher en Lozère. Leur première année a été jugée excellente par les directeurs d’établissement, malgré les difficultés liées aux différences culturelles et malgré le confinement sanitaire qu’ils ont dû vivre seuls, loin de leurs familles. 

Les six continuent cette année leur parcours en alternance, quatre d'entre eux au Centre de Formation Automobile de Mâcon.

Pour en savoir plus sur le programme éducatif et de formation « Afrique Éducation & Codéveloppement », cliquez ici.

Cristian Todea

 

FEILLENS : C’est parti pour quatre jours de portes ouvertes chez Collet Cuisson !

Rendez-vous jusqu'au dimanche 16 mai de 9 h à 18 h non stop !

CHARNAY : Le conseil municipal valide l'installation de 36 caméras de vidéoprotection

Le conseil municipal s'est tenu lundi soir à la salle La Verchère. Les élu(e)s ont examiné et validé quinze rapports au cours de la soirée. Au menu : vidéoprotection, mobilité, rythme scolaire ou encore école de musique…

MOUVEMENT OCCUPONS MÂCON : Quand Natacha (Sea Sheperd) parle du massacre des dauphins

Après un sketch croustillant sur le réchauffement climatique et sa récupération politique par le parti Europe Ecologie Les Verts, devenu le temps d'un après-midi Europe œnologie les verres, ce dimanche fut marqué par l'intervention d'une militante de l'association Sea Sheperd dressant le tableau noir de la pêche industrielle !

COVID-19 EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE : L’épidémie recule doucement sans desserrer encore son étau sur l’hôpital

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
La vaccination s’ouvre dès lundi aux jeune de 16-17 ans présentant une pathologie à très haut risque de forme grave. NDLR : Rappelons que 1,83% des personnes positives au covid sont décédées en France depuis le début de l'épidémie ; 2,09% des personnes positives dans le monde. Des taux qui ne varient pas et qui replacent les choses dans leur juste mesure. 

VINS BOURGOGNE : Thiébault HUBER, réélu à la tête de Confédération des Appellations et des Vignerons de Bourgogne pour quatre ans

Jérôme Chevalier (Charnay) et Michel Barraud (Prissé) sont respectivement Président adjoint et trésorier.

MÂCON : Un moment Mitterrand à la veille des 40 ans de son élection

Le principal des « festivités » se déroulera au Creusot dimanche. Mais les journaux de l'époque rappellent que c'est bien à Mâcon que la campagne de François Mitterrand a été lancée au début du mois de février 1981, à l'issue des États généraux du cadre de vie organisés par le Parti socialiste au Palais des congrès.

SAÔNE-ET-LOIRE - Attaques de troupeaux : Ce n'est pas le loup selon l'OFB

Le préfet rappelle dans un communiqué que la divagation des animaux domestiques, notamment des chiens, est interdite

SAÔNE-ET-LOIRE : Un nouveau président pour l’UFC-Que Choisir 71

Après deux années à la présidence de l’association, qui compte près de 1 500 adhérents dans le département, Régine Humbert a choisi de passer la main. Gilles Castaing lui succède…

LA CHAPELLE DE GUINCHAY - Covid-19 : Le Vacci'bus tient sa promesse

Le Département a mis en place récemment le « Vacci’bus 71 », un dispositif de vaccination mobile accessible aux personnes de plus de 70 ans à mobilité réduite.

HÔPITAL DE MÂCON - Covid-19 : Une lueur d’espoir mais…

Si le nombre de patients atteints Covid admis dans les services de l’hôpital et de l’ensemble du GHT a diminué ces quinze derniers jours et si la vaccination montre ses premiers effets, la situation reste tendue en réanimation…