vendredi 14 mai 2021

HOPITAL MACON CONF COVID 2409 - 1.jpg

Jean-Claude Téoli, directeur de l'établissement, vient de faire le point de la situation covid à l'hôpital. Il s'inquiète d'un développement très rapide de l'épidémie. Il ne parle pas de plan blanc mais de « plan de crise qui dure » et en appelle à la responsabilité individuelle. L'hôpital se prépare aux dé-programmations.  

Les chiffres sont très alarmants : 45 patients hospitalisés pour covid-19, et 6 personnes placées en réanimation quand elles n'étaient que 7 hospitalisées et 2 placées en service de ré-animation au 8 octobre. « Nous sommes au niveau de vigilance 3, à savoir le niveau d'alerte, ce qui signifie que nous commençons à travailler sur la dé-programmation des prises en charge non urgentes, tout ce qui peut attendre, tout ce qui n'est pas vital. Une cellule de dé-programmation est en place.

Les visites dans les services de chirurgie et de médecine sont interdites, elles sont limitées au conjoint à la maternité.

Nous sommes en période de congés avec des lits fermés dans certains services qui ne seront pas ré-ouverts, pour laisser place aux patients covid.

Je salue à nouveau le personnel, qui doit faire face à nouveau à une situation de crise. La reprise de l'épidémie est rapide et touche tout le territoire du GHT. 

Sur le vocable, je tiens à préciser qu'il ne s'agit pas à proprement parler d'un plan blanc, qui est un plan activé ponctuellement en cas de gros coup dur, accident grave avec de nombreuses victimes, catastrophe naturelle, attentat. Nous sommes là dans une crise qui dure, il ne s'agit pas seulement de quelques jours. Les dispositions sont sensiblement les mêmes, sauf qu'avec le coronavirus, nous nous inscrivons, hélas, dans la durée. »

Et le directeur d'en appeler à la responsabilité individuelle par solidarité pour les soignants et les personnes fragiles... « On voit clairement que dans la sphère privée, les précautions ne sont pas prises rigoureusement. Le refroidissement et les pluies de la fin septembre ont provoqué une résurgence qui est partie de cette sphère-là. Il faut respecter les consignes sanitaires chez soi également, c'est impératif, car nous ne sommes qu'au début de la "flambée". »

Recueillis par Rodolphe Bretin

 

Rappel des niveaux de vigilance à l'hôpital :

Niveau 1 : vigilance = nombre faible de patients covid -> stratégie de non-contamination

Niveau 2 : attention = nombre de plus en plus important de patients covid pris en charge → Organisation pour retarder la saturation des services de soins

Niveau 3 : Alerte = nombre conséquent de patients nécessitant une hospitalisation en réanimation → situation sanitaire exceptionnelle

Niveau 4 : Saturation des lits de réanimation et/ou de médecine

 

FEILLENS : C’est parti pour quatre jours de portes ouvertes chez Collet Cuisson !

Rendez-vous jusqu'au dimanche 16 mai de 9 h à 18 h non stop !

CHARNAY : Le conseil municipal valide l'installation de 36 caméras de vidéoprotection

Le conseil municipal s'est tenu lundi soir à la salle La Verchère. Les élu(e)s ont examiné et validé quinze rapports au cours de la soirée. Au menu : vidéoprotection, mobilité, rythme scolaire ou encore école de musique…

MOUVEMENT OCCUPONS MÂCON : Quand Natacha (Sea Sheperd) parle du massacre des dauphins

Après un sketch croustillant sur le réchauffement climatique et sa récupération politique par le parti Europe Ecologie Les Verts, devenu le temps d'un après-midi Europe œnologie les verres, ce dimanche fut marqué par l'intervention d'une militante de l'association Sea Sheperd dressant le tableau noir de la pêche industrielle !

COVID-19 EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE : L’épidémie recule doucement sans desserrer encore son étau sur l’hôpital

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
La vaccination s’ouvre dès lundi aux jeune de 16-17 ans présentant une pathologie à très haut risque de forme grave. NDLR : Rappelons que 1,83% des personnes positives au covid sont décédées en France depuis le début de l'épidémie ; 2,09% des personnes positives dans le monde. Des taux qui ne varient pas et qui replacent les choses dans leur juste mesure. 

VINS BOURGOGNE : Thiébault HUBER, réélu à la tête de Confédération des Appellations et des Vignerons de Bourgogne pour quatre ans

Jérôme Chevalier (Charnay) et Michel Barraud (Prissé) sont respectivement Président adjoint et trésorier.

MÂCON : Un moment Mitterrand à la veille des 40 ans de son élection

Le principal des « festivités » se déroulera au Creusot dimanche. Mais les journaux de l'époque rappellent que c'est bien à Mâcon que la campagne de François Mitterrand a été lancée au début du mois de février 1981, à l'issue des États généraux du cadre de vie organisés par le Parti socialiste au Palais des congrès.

SAÔNE-ET-LOIRE - Attaques de troupeaux : Ce n'est pas le loup selon l'OFB

Le préfet rappelle dans un communiqué que la divagation des animaux domestiques, notamment des chiens, est interdite

SAÔNE-ET-LOIRE : Un nouveau président pour l’UFC-Que Choisir 71

Après deux années à la présidence de l’association, qui compte près de 1 500 adhérents dans le département, Régine Humbert a choisi de passer la main. Gilles Castaing lui succède…

LA CHAPELLE DE GUINCHAY - Covid-19 : Le Vacci'bus tient sa promesse

Le Département a mis en place récemment le « Vacci’bus 71 », un dispositif de vaccination mobile accessible aux personnes de plus de 70 ans à mobilité réduite.

HÔPITAL DE MÂCON - Covid-19 : Une lueur d’espoir mais…

Si le nombre de patients atteints Covid admis dans les services de l’hôpital et de l’ensemble du GHT a diminué ces quinze derniers jours et si la vaccination montre ses premiers effets, la situation reste tendue en réanimation…