jeudi 13 mai 2021

 Samuel Paty Hommage Christine Robin Charnay 2110 (8).jpg

 

En mairie de Charnay-lès-Mâcon, hommage était rendu ce mercredi soir à un homme mort d'avoir voulu vivre... 

Samuel Paty (cf. nos articles sur les manifestations à Mâcon : ici et ), professeur d'histoire-géographie, assassiné par un déséquilibré manipulé par une mouvance islamiste (incluant élèves et parents) qui lui reprochait d'avoir exposé un dessin... Le professeur était en quelque sorte coupable de son cours.

Christine Robin, en tant qu'élue du peuple et maire de Charnay-lès-Mâcon, a exprimé respect, émotion et solennité dans un discours au ton rassembleur prononcé devant une assemblée de notables et d'habitants (et reproduit ci-après intégralement) : « Face à l’obscurantisme, nous ne nous tairons pas, je ne me tairai pas. Face au fanatisme, crions notre détermination à défendre coûte que coûte le droit à la liberté de conscience et d’expression, héritage fondamental de notre histoire et prérequis à notre liberté future ! Face à l’ignorance et à la haine, continuons à élever les esprits de nos enfants. »

Un moment d'autant plus émouvant que votre serviteur a rendez-vous demain pour honorer une suppléance en tant que professeur d'histoire. Des circonstances où images et souvenirs affleurent en esprit : la pression de la hiérarchie, le conformisme du milieu (et la vérité des chiffres qui outrepasse la censure...), l'islamisme radical qui guette sur fond de nihilisme et de massification... Toutes ces tensions, dans un "grand" lycée d'Isère, autour de l'évocation du sort terrible de certains pieds-noirs et harkis après la guerre d'Algérie...

Aujourd'hui Samuel Paty, demain qui ? Plus qu'une société, son drame touche au cœur la communauté. Le professeur se fait passeur quand l'histoire est source de vie... Salut Samuel ! Adieu. 

Antoine Collinet,

professeur d'histoire-géographie contractuel

 


Discours de Christine Robin, maire de Charnay-lès-Mâcon  

Mesdames, Messieurs,

C’est avec beaucoup d’émotion que je m’adresse à vous ce soir, sur le parvis de la mairie, un lieu chargé de symboles.

Parce que la mairie et la devise de la République qu’elle arbore en son fronton dans toutes les villes et tous les villages de France nous rappellent à chaque instant la primauté du pouvoir politique sur les pouvoirs économiques et religieux.

Vendredi 16 octobre, Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie en charge de la noble mission d’enseigner, a été sauvagement assassiné à Conflans Saint-Honorine. Cet acte barbare commit dans le lieu de la connaissance, de la construction du citoyen, de la formation d’esprits éclairés, ne saurait nous diviser.

Alors, nous sommes réunis ce soir pour partager l’immense peine de sa famille, de ses amis, de ses collègues et de ses élèves. Nous sommes réunis ce soir pour témoigner notre solidarité avec la communauté éducative touchée dans sa chair et dans ses valeurs, notamment celle de la laïcité qui est au fondement du système éducatif français. Nous sommes réunis ce soir pour clamer notre attachement aux grands principes de la République que sont la liberté, l’égalité, la fraternité et la laïcité.

Face à l’obscurantisme, nous ne nous tairons pas, je ne me tairai pas. Face au fanatisme, crions notre détermination à défendre coûte que coûte le droit à la liberté de conscience et d’expression, héritage fondamental de notre histoire et prérequis à notre liberté future ! Face à l’ignorance et à la haine, continuons à élever les esprits de nos enfants.

L’éducation, Samuel Paty le savait, en est l’unique rempart.

Merci à tous pour votre présence. Observons à présent une minute de silence en hommage à Samuel Paty. 

 

Samuel Paty Hommage Christine Robin Charnay 2110 (10).jpg

Samuel Paty Hommage Christine Robin Charnay 2110 (7).jpg

Samuel Paty Hommage Christine Robin Charnay 2110 (5).jpg

Samuel Paty Hommage Christine Robin Charnay 2110 (6).jpg

FEILLENS : C’est parti pour quatre jours de portes ouvertes chez Collet Cuisson !

Rendez-vous jusqu'au dimanche 16 mai de 9 h à 18 h non stop !

CHARNAY : Le conseil municipal valide l'installation de 36 caméras de vidéoprotection

Le conseil municipal s'est tenu lundi soir à la salle La Verchère. Les élu(e)s ont examiné et validé quinze rapports au cours de la soirée. Au menu : vidéoprotection, mobilité, rythme scolaire ou encore école de musique…

MOUVEMENT OCCUPONS MÂCON : Quand Natacha (Sea Sheperd) parle du massacre des dauphins

Après un sketch croustillant sur le réchauffement climatique et sa récupération politique par le parti Europe Ecologie Les Verts, devenu le temps d'un après-midi Europe œnologie les verres, ce dimanche fut marqué par l'intervention d'une militante de l'association Sea Sheperd dressant le tableau noir de la pêche industrielle !

COVID-19 EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE : L’épidémie recule doucement sans desserrer encore son étau sur l’hôpital

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
La vaccination s’ouvre dès lundi aux jeune de 16-17 ans présentant une pathologie à très haut risque de forme grave. NDLR : Rappelons que 1,83% des personnes positives au covid sont décédées en France depuis le début de l'épidémie ; 2,09% des personnes positives dans le monde. Des taux qui ne varient pas et qui replacent les choses dans leur juste mesure. 

VINS BOURGOGNE : Thiébault HUBER, réélu à la tête de Confédération des Appellations et des Vignerons de Bourgogne pour quatre ans

Jérôme Chevalier (Charnay) et Michel Barraud (Prissé) sont respectivement Président adjoint et trésorier.

MÂCON : Un moment Mitterrand à la veille des 40 ans de son élection

Le principal des « festivités » se déroulera au Creusot dimanche. Mais les journaux de l'époque rappellent que c'est bien à Mâcon que la campagne de François Mitterrand a été lancée au début du mois de février 1981, à l'issue des États généraux du cadre de vie organisés par le Parti socialiste au Palais des congrès.

SAÔNE-ET-LOIRE - Attaques de troupeaux : Ce n'est pas le loup selon l'OFB

Le préfet rappelle dans un communiqué que la divagation des animaux domestiques, notamment des chiens, est interdite

SAÔNE-ET-LOIRE : Un nouveau président pour l’UFC-Que Choisir 71

Après deux années à la présidence de l’association, qui compte près de 1 500 adhérents dans le département, Régine Humbert a choisi de passer la main. Gilles Castaing lui succède…

LA CHAPELLE DE GUINCHAY - Covid-19 : Le Vacci'bus tient sa promesse

Le Département a mis en place récemment le « Vacci’bus 71 », un dispositif de vaccination mobile accessible aux personnes de plus de 70 ans à mobilité réduite.

HÔPITAL DE MÂCON - Covid-19 : Une lueur d’espoir mais…

Si le nombre de patients atteints Covid admis dans les services de l’hôpital et de l’ensemble du GHT a diminué ces quinze derniers jours et si la vaccination montre ses premiers effets, la situation reste tendue en réanimation…