VDedienne0210 (3).JPG

 

 

Les trois comédiens sont venus présenter le nouveau film de Noémie Saglio dans le cadre du Festival Premiere. Le public était bien au rendez-vous au Cinémarivaux.

Dans cette comédie moderne et singulière, un tantinet romantique où le mâconnais Vincent Dedienne y joue le rôle principal, la réalisatrice aborde le monde tel qu'elle le voit et traite des sujets de société comme : la famille, l'homoparentalité, la fermeture de classe, le vivre ensemble.

Pourquoi ce film ?

Anne Charrier (alias Élise Canova) pour Noémie, souffrante :  « Le film a été écrit à la base par Alice Girard (productrice), comme elles sont mamans toutes les deux, elles ont trouvé dans les réunions de parents d'élèves une mine d'or pour raconter une histoire.

Quelle scène vous a le plus marqué(e) ?

Héléna Soubeyrand (Sophie Leprince) : «On a tourné dans un gymnase en plein été, où il fallait mettre des pulls et des manteaux.C'est la scène du gymnase parce que nous avons eu des fous rires « d'enfer » entre les conditions, le stress et la fatigue. On a passé de très bons moments. »

A C : « Mon personnage a un parcours un peu à part. Ma première scène était avec Vincent que je ne connaissais pas. Il m'avait épatée de sincérité. La scène d'anniversaire était la première journée où on se rencontraient tous. »

Vincent Dedienne : « J'ai gardé un bon souvenir de la scène dans la forêt parce qu'il faisait un plus frais. Comme on a tourné exclusivement dans le onzième arrondissement, la forêt était un peu exotique. »

Comment s'est opéré le choix des acteurs ?

H S et A C : « Les enfants étaient pour la plupart ceux de l'équipe. Noémie a fait un casting pour Oscar le personnage principal et en même temps pour les parents. On revenait en casting avec un enfant pour faire des essais et voir si cela fonctionnait. Noémie a su trouver les personnalités des personnages chez les enfants. Oscar est extrêmement généreux et altruiste. Tous les enfants avaient un point commun avec leur personnage. »

Vos projets futurs ?

A C : « Je suis en train de tourner l'adaptation de Marcel Pagnol, le temps des secrets, par Christophe Barratier. C'est très joyeux, beau et provençal. »

V D : « Je suis dans l'écriture de mon prochain spectacle que je jouerai en mars à Belleville.

H S : « Je développe ma série qui est en fin d'écriture et produite par les producteurs de Noémie. »

Vincent Dedienne reviendra à Mâcon le dimanche 11 octobre dans le cadre du Festival Effervescence pour L'Étreinte.

Parents d'élèves, une plaisante comédie. Sortie nationale le 7 octobre.

M.A.

 

VDedienne0210 (7).JPG