groupe acrobatique Tanger Mâcon.jpg

Le théâtre de Mâcon rouvrait ses portes ce jeudi avec un spectacle de cirque contemporain du groupe acrobatique de Tanger (Maroc).

 « Fiq ! » (Reveille-toi !) est une création originale (par rapport à la tradition marocaine du cirque) qui a pris forme peu avant le confinement. Les artistes se sont retrouvés il y a quelques semaines seulement à l'occasion d'une tournée internationale qui les a menés à Mâcon pour deux représentations.

Le spectacle bénéficie de la musique en direct de DJ Key (fameux "disc jockey" de Casablanca), d’une mise en scène et circographie de Maroussia Diaz Verbèke, une autorité du cirque contemporain, et de la conception scénographique et des costumes d’un célèbre artiste marocain, Hassan Hajjaj.

Le groupe acrobatique de Tanger a subi une vraie révolution pour la création de « Fiq ! » : une grande sélection nationale a été organisée pour attirer les meilleurs artistes adeptes du cirque au Maroc. Des pratiques et des numéros nouveaux ont été intégrés : trampoline, danse urbaine, moto acrobatique, football "freestyle", taekwondo acrobatique, parcours, projections vidéo en direct, etc.

 Fiq cirque Mâcon (82).JPG

Directrice artistique, circographe, chercheuse et acrobate sur corde, la Française Maroussia Diaz Verbèke (à droite sur la photo ci-dessous) a commencé le travail avec la compagnie marocaine il y a deux ans : « Quand Sanae El Kamouni, directrice du groupe acrobatique de Tanger, m’a proposé de travailler ensemble, j’ai été touchée par l’idée initiale de Sanae de donner à travers cette compagnie une visibilité aux artistes traditionnels de cirque du Maroc. Aujourd’hui il y a une nouvelle génération d’artistes et je lui ai proposé de renouveler la composition du collectif en profitant de la création de ce spectacle. À la base, le groupe était composé seulement d’acrobates et nous avons diversifié les disciplines, traditionnelles et urbaines. C’est la première fois que je travaille avec un groupe si nombreux. »  

« Pendant 7 mois tout s’est arrêté à cause du confinement. C’était un peu dur car nous avions à peine joué la première du spectacle, après une année de création. Puis il y a quelques semaines, le miracle s’est produit : on a pu se réunir, avoir les accords pour quitter le Maroc, alors qu’il y a une interdiction de quitter le territoire, et partir en tournée en Europe ! Maintenant on revit ! », expliquait Sanae El Kamouni (à gauche sur la photo du hau) à la suite de son spectacle, lors de la discussion avec le public.

Les spectateurs, revenus en grand nombre au théâtre de Mâcon, étaient enthousiastes à l'issue de cette première représentation !

Fiq cirque Mâcon (79).JPG

« Franchement, j’ai bien aimé et je l’ai trouvé très intéressant. Surtout les artistes qui dansaient car j’aime bien la danse. » (Anseïs)  

« C’était magnifique, ça fait rêver. C’est un très beau symbole de la jeunesse et de l’art en général. Il est bon, après le confinement, de retrouver le théâtre de Mâcon ! » (Noé)

Fiq cirque Mâcon (78).JPG

« C’était sympa. En plus ça fait plaisir de revenir aux spectacles après une longue pause. » (Brigitte avec sa fille Telma)

Fiq cirque Mâcon (80).JPG

« Super ! Trop bien ! J’ai aimé la coordination de groupe, l’engouement. J’ai adoré. » (Noémie)  

Fiq cirque Mâcon (81).JPG

« Plein de vie, beaucoup d’énergie ! Je connaissais cette compagnie et je suis venue de Lyon pour ce spectacle. » (Marie-Annick).

La dernière représentation du groupe acrobatique de Tanger à Mâcon : c’est ce soir à la Scène Nationale à partir de 20 h. 30 !

Cristian Todea

 

 

 Fiq cirque Mâcon (25).JPG

Fiq cirque Mâcon (26).JPG

Fiq cirque Mâcon (27).JPG

Fiq cirque Mâcon (28).JPG

Fiq cirque Mâcon (29).JPG

Fiq cirque Mâcon (30).JPG

Fiq cirque Mâcon (31).JPG

Fiq cirque Mâcon (32).JPG

Fiq cirque Mâcon (33).JPG

Fiq cirque Mâcon (34).JPG

Fiq cirque Mâcon (35).JPG

Fiq cirque Mâcon (36).JPG

Fiq cirque Mâcon (37).JPG

Fiq cirque Mâcon (38).JPG

Fiq cirque Mâcon (39).JPG

Fiq cirque Mâcon (40).JPG

Fiq cirque Mâcon (41).JPG

Fiq cirque Mâcon (42).JPG

Fiq cirque Mâcon (43).JPG

Fiq cirque Mâcon (44).JPG

Fiq cirque Mâcon (45).JPG

Fiq cirque Mâcon (46).JPG

Fiq cirque Mâcon (48).JPG

Fiq cirque Mâcon (49).JPG

Fiq cirque Mâcon (50).JPG

Fiq cirque Mâcon (51).JPG

Fiq cirque Mâcon (52).JPG

Fiq cirque Mâcon (53).JPG

Fiq cirque Mâcon (54).JPG

Fiq cirque Mâcon (55).JPG

Fiq cirque Mâcon (56).JPG

Fiq cirque Mâcon (57).JPG

Fiq cirque Mâcon (58).JPG

Fiq cirque Mâcon (59).JPG

Fiq cirque Mâcon (60).JPG

Fiq cirque Mâcon (61).JPG

Fiq cirque Mâcon (62).JPG

Fiq cirque Mâcon (63).JPG

Fiq cirque Mâcon (64).JPG

Fiq cirque Mâcon (65).JPG

Fiq cirque Mâcon (66).JPG

Fiq cirque Mâcon (67).JPG

Fiq cirque Mâcon (68).JPG

Fiq cirque Mâcon (69).JPG

Fiq cirque Mâcon (70).JPG

Fiq cirque Mâcon (73).JPG

Fiq cirque Mâcon (74).JPG

Fiq cirque Mâcon (75).JPG

Fiq cirque Mâcon (76).JPG

La première représentation a été dédiée à l'acrobate Amine et a Ahmed, régisseur lumière au théâtre de Mâcon, tous les deux décédés récemment 

Ahmed Zegrar_théâtre_Mâcon_2.JPG

Ahmed Zegrar (à droite sur la photo), lors d'un atelier autour des techniques d’éclairage d’un spectacle avec Jean-Pierre Fontanel 

Fiq cirque Mâcon (77).JPG

Fiq cirque Mâcon (83).JPG

Fiq cirque Mâcon (84).JPG

Fiq cirque Mâcon (85).JPG

Fiq cirque Mâcon (86).JPG