spectacle cie Pernette théâtre Mâcon.jpg

Le spectacle de danse contemporaine de Nathalie Pernette « La figure de l’érosion » concluait ce dimanche les Journées Européennes du Patrimoine au théâtre de Mâcon.

 

La représentation est le troisième volet du triptyque intitulé Une Pierre presque immobile. Elle a été créée en 2019 in situ au Panthéon et a été plusieurs fois mise en scène en plein air dans des endroits les plus inhabituels comme des chantiers, le site des anciennes forges de Trignac.

La figure de l’érosion Mâcon (45).JPG

Pour cette création, Nathalie Pernette évoque plusieurs sources d’inspiration : « Il y a la question de l’érosion, la disparition des monuments, de la pierre…On se rend compte que même les matériaux les plus dures finissent par disparaître. On a donc travaillé sur la manière dont le corps pouvait être une matière, craquer, s’émietter. L’autre chose qui m’a inspirée, ce sont toutes le statues qui peuplent nos villes, parfois nos cimetières devant lesquelles on passe sans s’arrêter et qui sont des reflets de notre histoire qu’on a plus ou moins oubliée. Une érosion de la mémoire. »

« Ce spectacle parle de politique et d'idéologies, de guerres, de l’espoir que certaines statues peuvent véhiculer. On retrouve aussi des références à des statues qui peuplent l’Europe comme tous les Christ sur croix qu’on trouve aux croisements des rues de campagne ; des références liées à des histoires qui s’effacent dans la mémoire des gens, parfois pour le meilleur, parfois pour le pire quand on pense aux horreurs du passé » précise la chorégraphe.

La musique jouait un rôle important dans la construction du message. Son compositeur, Franck Gervais, est un collaborateur de longue date de la compagnie Pernette. Il a utilisé des matériaux de bruitage et des archives sonores. « Nous voulions qu’au niveau de l’oreille, les spectateurs aient parfois l’impression de reconnaître des voix, des personnages sans leur donner le temps de les identifier. L’idée est de se questionner également sur ce qu’on entend et ce que l’on voit. Comme une fresque abimée. Je trouve que c’est représentatif de notre mémoire collective » explique Nathalie Pernette.

Danseuse native du Creusot, elle a déjà été soutenue en coproduction par la Scène Nationale de Mâcon pour le premier volet de son triptyque, le spectacle Figure du gisant, créé in situ à l’Abbaye de Cluny.

Le projet artistique intégral Une Pierre presque immobile (avec ses volets : La Figure du gisant créé en 2015 autour des gisants et de leurs tombeaux, La Figure du baiser -2017 autour des statues dans les jardins des espaces publiques qui ont un côté érotique, La Figure de l’érosion-2019 sur le côté cassable des monuments) est soutenu par le Centre des Monuments Nationaux dans le cadre du programme « Monuments en mouvement ».

L’équipe complète investie dans le projet : Nathalie Pernette assistée de Regina Meier pour la chorégraphie, les danseurs Lucien Brabec, Léa Darrault, Félix Maurin et Laure Wernly ; musique : Franck Gervais ; costumes : Fabienne Desflèches assistée de Thelma di Marco ; construction : Laurent Mesnier ; direction technique et son : Benoît Favereaux et Jean-François Chapon.

      La figure de l’érosion Mâcon (47).JPG

Laurence Terk, directrice de la Scène Nationale de Mâcon a indiqué qu'elle avait programmé ce spectacle depuis 2019 : « Je le voulais pour les journées du patrimoine car il a été créé au Panthéon et inspiré par son monument historique. Notre théâtre est également labélisé édifice patrimoine du XXème siècle. Sans mentionner l’association qu’on pourrait faire entre le nom de la représentation et l’état de dégradation de notre bâtiment... C’était le bon moment. »

Quant à l'ouverture de saison au théâtre de Mâcon, le rendez-vous est donné pour le 1er octobre prochain avec un spectacle de cirque du Groupe acrobatique de Tanger, Fiq ! (Réveille-toi !).

Cristian Todea

 

La figure de l’érosion Mâcon (9).JPG

La figure de l’érosion Mâcon (10).JPG

La figure de l’érosion Mâcon (11).JPG

La figure de l’érosion Mâcon (8).JPG

La figure de l’érosion Mâcon (13).JPG

La figure de l’érosion Mâcon (21).JPG

La figure de l’érosion Mâcon (23).JPG

La figure de l’érosion Mâcon (24).JPG

La figure de l’érosion Mâcon (25).JPG

La figure de l’érosion Mâcon (31).JPG

La figure de l’érosion Mâcon (32).JPG

La figure de l’érosion Mâcon (33).JPG

La figure de l’érosion Mâcon (35).JPG

La figure de l’érosion Mâcon (39).JPG

La figure de l’érosion Mâcon (40).JPG

La figure de l’érosion Mâcon (41).JPG

La figure de l’érosion Mâcon (54).JPG

La figure de l’érosion Mâcon (50).JPG

La figure de l’érosion Mâcon (48).JPG

La figure de l’érosion Mâcon (62).JPG

La figure de l’érosion Mâcon (56).JPG

La figure de l’érosion Mâcon (61).JPG