FONDtr2

 

 

9072_1_full.jpg

 

Tout en proposant au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté de préparer un plan de relance de 400 millions d'euros pour aider les TPE et PME à investir et ainsi sauver des emplois, la présidente de l'exécutif considère que « la crise climatique est plus importante que tout le reste ».

Lire l'article sur infos-dijon