vendredi 18 juin 2021

MARCHE CHARNAY 2404ACC2 - 1.jpg

 

Dès l'ouverture à 14h, la file d'attente était conséquente. Après vérification de l'attestation de déplacement dérogatoire par la police municipale, Philippe Lyot se chargeait de réguler l'entrée du marché pour limiter la fréquentation des allées à une trentaine de personnes.

14 commerçants, artisans, maraichers étaient présents cet après-midi. Les affaires vont globalement beaucoup mieux depuis la réouverture du marché la semaine dernière. Près de 400 personnes avaient fait le déplacement.

Ce vendredi, la population était également au rendez-vous. Mais cette fois, pas de comptage.

A noter la noter la présence des élus Roland Plantier et Danièle Granjean.

MARCHE CHARNAY 2404 - 20.jpg

Delphine et Jérôme, gérants de l'EARL Des Creuses à Bagé-la-Ville, vendent sur le marché de Charnay depuis 22 ans ! « Nous avons connu un grand moment de doute. Heureusement, nous avons pu nous appuyer sur le magasin Les Jardins du château à Pont de Veyle, qui multiplier par 2,5 le nombre de ses clients avec la crise. Ils nous acheter de la marchandise et nous ont fait travailler pour passer ce mauvais moment. Aujourd'hui, nous somme de retour. »

 

MARCHE CHARNAY 2404 - 14.jpg

Clin d'oeil à Jean-Claude, boucher, qui a travaillé comme un forcené

à la ré-ouverture des marchés pour compenser la perte d'activité.

 

MARCHE CHARNAY 2404 - 5.jpg

Solange, reine du fromage de chèvre, s'est retrouvée à mettre ses fromages invendus, qui se vendent si bien, au congélateur. « J'ai eu très peur. Je ne fais que les marchés de Charnay et à cette saison, ils partaient habituellement comme des petits pains. » Mais la clientèle était bien au rendez-vous cet après-midi.

R.B.

 

MARCHE CHARNAY 2404 - 1.jpg

MARCHE CHARNAY 2404 - 26.jpg

MARCHE CHARNAY 2404 - 25.jpg

MARCHE CHARNAY 2404 - 24.jpg

MARCHE CHARNAY 2404 - 23.jpg

MARCHE CHARNAY 2404 - 2.jpg

MARCHE CHARNAY 2404 - 3.jpg

Placement idéal, à l'entrée du marché, pour cette denrée très recherchée

MARCHE CHARNAY 2404 - 22.jpg

MARCHE CHARNAY 2404 - 21.jpg

Devant l'étale de Delphine et Jérôme, des plexis fait maison,

par le beau-frère, pour protéger le caissier et la caissière, comme dans les magasins

MARCHE CHARNAY 2404 - 19.jpg

Caisse "externalisée" à la Ferme des Biquettes de Solange

MARCHE CHARNAY 2404 - 17.jpg

MARCHE CHARNAY 2404 - 16.jpg

MARCHE CHARNAY 2404 - 15.jpg

MARCHE CHARNAY 2404 - 12.jpg

Sens de circulation unique

MARCHE CHARNAY 2404 - 11.jpg

MARCHE CHARNAY 2404 - 9.jpg

MARCHE CHARNAY 2404 - 8.jpg

MARCHE CHARNAY 2404 - 7.jpg

MARCHE CHARNAY 2404 - 6.jpg

SAÔNE-ET-LOIRE : Lancement des premiers rendez-vous « 100 % inclusion » d’Handisertion

Mardi, trois demandeurs d’emploi suivis par Handisertion et Cap Emploi 71 ont participé au lancement du projet 100 % inclusion avec un après-midi de simulation d’entretiens de recrutement et d’échanges.

HÔPITAL DE MÂCON : Un scanner dernière génération vient d'arriver

Des examens plus rapides, des diagnostics plus précis, des patients moins exposés aux rayons X… Le plateau d’imagerie médicale se dote d’un équipement qui va améliorer le suivi des patients et le travail du personnel médical…

MÂCON : Inédit, La "Mâconcyclette", une visite guidée hors les murs !

La saison estivale de l'office de tourisme se dote cette année d'une nouvelle visite originale à vélo autour de Mâcon.

MÂCON : Le port de plaisance passe en Pavillon bleu

« Le Pavillon bleu », écolabel international fondé en 1985, récompense les plages et les ports de plaisance engagés dans une démarche durable. Il y a quelques jours, l'association Teragir a accordé pour la première fois ce célèbre pavillon bleu au port de plaisance de Mâcon.

Championnat de France du dessert : La finale régionale à Mâcon, au lycée Dumaine, le 24 juin

Elle se déroulera sous la présidence de Stéphane Mangin, chef pâtissier au restaurant Georges Blanc à Vonnas

COVID-19 : 28 classes fermées en Saône-et-Loire

Le nombre de classes fermées est divisé par 2 dans l'académie

CRÊCHES-CHAINTRÉ : Aux Bouchardes, encore des passages dangereux pour les personnes handicapées

« Un vrai parcours du combattant » témoigne Maryline Barillot, qui a demandé à s'exprimer sur macon-infos.

HÔPITAL DE MÂCON : Les psychologues en colère

« Les collègues psychologues étaient mobilisés ce jeudi » indique la CGT dans un communiqué. « Une mobilisation bien suivie localement puisque plus de 50% des psychologues ont débrayé tout en assurant leurs missions d'accompagnement et de soins des patients de l'hôpital. »