SANS CONTACT.jpg

 

C'est une conséquence directe de la crise sanitaire du coronavirus : de plus en plus de commerçants préfèrent le paiement sans contact. Problème : le plafond, fixé à 30 euros, est considéré comme un frein peut-on lire sur europe1.fr

Si les retraits aux distributeurs ont chuté de plus de 50% depuis le début du confinement, le paiement sans contact, lui, s'est envolé précise le site.