FONDtr2

 

 

dimanche 1 août 2021

POLE SANTE CHARNAY SEPT - 1.jpg

Jean-Louis Andrès, maire de Charnay, a convié les habitants de sa commune à une réunion publique à la salle Ballard ce mardi 25 septembre pour faire le point sur ce dossier, lancéen 2014 "mais dont les procédures sont longues et compliquées" a-t-il dit.

La Ville de Charnay dispose d'un important espace foncier non bâti proche de l'hôpital et de la polyclinique, et ne voulait pas de constructions d'entreprises ou d'habitation, mais souhaitait valoriser quand même cet espace. "Nous voulions un projet qui nous permette de construire de nouveaux modèles et c'est en se rapprochant des médecins que nous avons pu aboutir à ce projet innovant. C'est un concept qui est né des intérêts de la collectivité et des besoins des Mâconnais."

 

Les acteurs de santé ont réfléchi sur les besoins du Mâconnais et du Sud Bourgogne  en matière d'accompagnement des patients, pour proposer une approche multi-professionnelle dans le contexte actuel de vieillissement,  d'appauvrissement, d'isolement des populations et du développement des pratiques ambulatoires.

Le pôle santé comprendra un centre de rééducation, un parcours de soins coordonnés, une hôtellerie pour opération ambulatoire, un centre d'accueil pour autistes et un habitat adapté.

 

Sur le plan administratif,le Plan Local d'Urbanisme a été modifié pour préserver le secteur de toute urbanisation au coup par coup.Des études de constructibilité ont été menées et, ce soir c'était la présentation de cette première étape qui permettra, après concertation, d'arrêter un périmètre opérationnel. Les missions de ces études préalables ont été confiées à la SEMA.

Monsieur Garaix a présenté les plans de la localisation provisoire du projet de pôle santé. Voie structurante et voies piétonnes, intégration d'un ruisseau dans le projet,réalisation de jeux pour les enfants, largeur des rues, stationnement et voies cyclistes.

 

Les délais

début 2019 : présentation du bilan et arrêt du périmètre opérationnel

2ème trimestre 2019 : choix du mode de réalisation

fin 2019 : début des phases opérationnelles, "mais ce n'est pas encore la réalisation" a précisé Jean-Louis Andrès

 

Le docteur Eric Blondet a présenté le projet médical : "On ne pouvait s'orienter vers des créations de lits" dit-il "mais on sait que plus on va vers l'Ouest du département, plus la population est défavorisée. L'offre de soins a suivi un axe Chalon/Mâcon et ce projet doit être un véritable enjeu d'équilibre départemental. Le tout hospitalisation n'est plus d'actualité mais on doit arriver à une juste durée d'hospitalisation."

Prenant le cas d'un patient qui viendrait avec une difficulté de marche, ce projet permettra un parcours pluridisciplinaire qui, pris à temps, réduira le risque de dépendance.

L'hôtellerie ne sera pas entièrement dédiée aux malades en soin ambulatoire mais sera aussi dédiée aux touristes. Le coût du séjour à l'hôtel sera pris en charge par la sécurité socialedans le cas de soins ambulatoires et pour un coût moindre à une nuit d'hôpital.

Ce projet répond aux demandes de l'ARS (agence régionale de santé) et aux demandes économiques actuelles.

Les questions ont surtout concerné l'aménagement des axes routiers et l'hôtellerie.

Danièle Vadot

 

 

POLE SANTE CHARNAY SEPT - 2.jpg

 

 

ROMANÈCHE-THORINS : Contrôle inopiné du pass sanitaire à Touroparc zoo

Le directeur de cabinet du préfet est arrivé à Touroparc jeudi en début d'après-midi, accompagné des gendarmes de la compagnie de Mâcon, de la brigade territoriale de La Chapelle-de-Guinchay, et du PSIG. But de la visite : un contrôle pédagogique des pass sanitaires. À lire aussi, la réaction de Thomas Gervais, directeur du parc zoologique.

SAÔNE-ET-LOIRE : 24 pompiers, dont 14 du département, en renfort dans le Sud

La colonne Bravo est partie ce matin du centre de secours de Mâcon.

PIERRECLOS : Le Comptoir de campagne a 1 an !

Pierreclos devient Petite ville de demain.

MÂCON : Prox’aventures, ou quand la police se rapproche des jeunes

L'association de policiers Raid aventure est passée par Mâcon pour des ateliers de découverte installés au parc des Blanchettes lundi après-midi.

CRÊCHES-SUR-SAÔNE - Roger Thévenot : « une faute a été commise lors de l’émargement des assesseurs sans intention de nuire et sans préjudice pour la personne »

Le droit de réponse du maire de Crêches suite aux accusations d'Alain Houdinet, chef de l'opposition au conseil municipal.

SAÔNE-ET-LOIRE : Nettoyage, sécurisation et, parfois, fermeture des voies vertes et bleues suite aux intempéries

Les violents orages qui se sont abattus sur la Saône-et-Loire dès vendredi soir ont provoqué de gros dégâts sur l’ensemble du département, notamment à hauteur des voies vertes de trois secteurs. Celui du Charolais Brionnais, déjà touché en juin du côté de Marcigny, est particulièrement concerné.

GASTRONOMIE : Marie-Guite Dufay rend hommage à Michel Lorain

Le chef historique du restaurant la Côte Saint-Jacques à Joigny avait atteint, en 1986, les trois étoiles du Guide Michelin. Il est décédé le 22 juillet dernier à l'âge de 87 ans.

MÂCON : « Pass sanitaire ? Passera pas ! » clament les manifestants

Sous la pluie, ils se seront retrouvés place St-Pierre pour clamer leur refus du PASS sanitaire samedi matin à Mâcon. Opposés au PASS tout court, opposés à l'obligation vaccinale anti-COVID, réunis sous un même cri “LIBERTÉ”. Une manifestation qui s'est déroulée dans de nombreuses villes en France ce 24 juillet. À voir aussi, notre vidéo.

MÂCON : Un ado se défenestre du 5ème étage

Non, il n'est pas mort et n'est pas quadragénaire... Actualisé à 17h45.

CHARNAY : La route de Davayé fermée à la circulation à partir de lundi

Et pour une semaine pour des travaux sur le réseau d’eau et d’assainissement…

MÂCON : Les spectacles de l’Été frappé concernés par le pass sanitaire

La Ville de Mâcon a communiqué ce matin les modalités de mise en œuvre du pass sanitaire…