mercredi 22 septembre 2021

la criée (1).JPG

Marché de Charnay peu ordinaire ce dimanche matin, à la surprise et l'étonnement des visiteurs et clients interpellés par des déclamations surprenantes !

 

 

"Mesdames, messieurs, approchez c'est  la criée"

 

Le crieur public

 

Yann Lejeune, comédien de la compagnie "Arc en scène", alias Augustin Tamare, crieur public de son état, animait avec verve et humour ce beau marché , test à l'initiative du grand site de Solutré-Pouilly et soumis à la municipalité de Charnay qui a approuvé et coopéré à l'organisation de l'évènement.

 

Claudine Gagneau, adjointe au maire en charge du commerce, présente sur le site, nous confiait être heureuse de cette manifestation facilitant la libre expression des habitants et le dynamisme du marché de manière ludique.

 

Le public timide au départ s'approchait doucement jusqu'à former un ensemble honorable, attentif et rieur, aux messages "coups de gueule, humoristiques, d'amour etc .."  de libre expression  autour d'Augustin Tamare, extraordinaire  comédien dans son interprétation. 

 

 

Quelques messages au hasard :

 

- Charnay est magique et doit le rester

- les carottes sont cuites

- que les gens arrêtent d'être égoïstes et pensent aux générations futures

- Vend grande armoire moderne Josiane

- oui oui vive le marché et cris des oiseaux

- nos retraites sont gelées, si le gouvernement les dégèle, ne vous amusez pas à les recongeler

- Cherche beau brun célibataire sachant cuisiner ayant amour à donner  

M.S. Sandrin

 

Photo d'accueil : Augustin Tamare, Claudine Gagneau, Florence Goyon

 

 la criée (2).JPG

la criée (3).JPG

la criée (4).JPG

la criée (5).JPG

la criée (6).JPG

la criée (7).JPG

 

 

 

 

 

MÂCON - Festival : Les Barbacane classics reviennent !

Barbacane Classics est LE festival de musique classique dédié au jeune public, produit par l’association Le Concert impromptu.

TRIBUNAL DE MÂCON : 1 200 appels téléphoniques passés depuis la prison en 6 mois à sa compagne

L’auteur de ces appels comparaissait ce lundi, dans le cadre de la comparution immédiate, devant le tribunal correctionnel de Mâcon pour appels malveillants réitérés entre le mois de mars 2020 et juillet 2021.

SAÔNE-ET-LOIRE : Lionel Duparay nouveau président de l'OPAC

Il succède à Dominique Lanoiselet à la présidence de l’organisme. À voir aussi, tous les membres du nouveau conseil d'administration.

MÂCON : Le point sur les différents chantiers dans le centre-ville

Jean-Patrick Courtois, maire, accompagné de Gérard Colon, conseiller délégué au suivi des délégations de service public, de plusieurs élus et des partenaires institutionnels ont visité les chantiers ce lundi après-midi. De la place Genevès au parking Monnier en passant par la salle des Cordeliers, l’îlot Laguiche ou encore La Visitation.

MÂCON : Il frappe sa compagne de 18 ans, maman de son fils, et lui mord la joue jusqu’à la défigurer

« Si les voisins n’appellent pas la police, ça se termine comment votre histoire ? » demande la juge. Récit d’une scène de barbarie samedi dernier à Mâcon, pour laquelle l’auteur a été jugé ce lundi après-midi.

MÂCON : C'est parti pour le 1er défi déplacements doux pour se rendre à l'école !

À l’occasion de la semaine européenne de la mobilité, la Ville de Mâcon organise le « Défi déplacements doux » du 20 au 24 septembre dans les écoles élémentaires.

PEUGEOT NOMBLOT MÂCON fête la rentrée avec des offres inédites pour ses portes ouvertes du 17 au 19 septembre

Publi-info - L’ensemble de l’équipe commerciale est prête pour vous accueillir

RALLYE AÏCHA DES GAZELLES : Gaspar et les Graines de dune sur la ligne de départ

C’est (enfin) l’heure de la grande aventure pour l’équipage 186 ! Samedi, après trois reports, Claire et Barbara partiront de Nice, direction le Maroc, le désert et les dunes africaines pour neuf jours de course…

La Saône-et-Loire accueillera le 130e Congrès national des sapeurs-pompiers de France en septembre 2024

Il aura lieu à Mâcon. Il rassemblera 400 exposants, 5 000 congressistes et 50 000 visiteurs.

MÂCON : L’obligation vaccinale des soignants ne « pass » pas !

Depuis ce mercredi matin 9 h, les abords du siège départemental de l’ARS (Agence Régionale de Santé) de Mâcon sont occupés par des citoyens et des personnels de santé qui fustigent l’obligation de vaccination des soignants en vigueur, entrée en vigueur aujourd’hui minuit.