vendredi 18 juin 2021

mercier-senat-affaire-benalla.jpg

Communiqué

 

Suite aux révélations du journal « Le Monde » le 18 juillet dernier, la commission des lois du Sénat a créé une mission d’information pluraliste sur les conditions dans lesquelles des personnes n’appartenant pas aux forces de sécurité intérieure ont pu ou peuvent être associées à l’exercice de leurs missions de maintien de l’ordre et de protection de hautes personnalités et le régime des sanctions applicables en cas de manquements.

 

Dans un souci d’efficacité, le Sénat a doté cette mission des prérogatives d’une commission d’enquête pour une durée de 6 mois. Ces prérogatives lui permettent d’entendre sous serment toute personne qu’elle jugera utile d’auditionner, et d’obtenir communication de tous renseignements et documents de service.

 

 

L’objectif de cette commission d’enquête n’est pas de s’ériger en tribunal. Le Sénat a à cœur le principe de séparation des pouvoirs et ne saurait se substituer à l’autorité judiciaire. Son travail n’est jamais dicté par l’emballement, ni par la pulsion. Il s’agit simplement de mettre à jour les dysfonctionnements institutionnels et administratifs qui créent une confusion entre les missions constitutionnelles du président de la République et celles du Gouvernement, seul responsable devant le Parlement.

 

Les auditions de 19 personnalités qui ont été menées sur 6 jours, dans un climat respectueux, mesuré et avec la pondération nécessaire, ont permis d’appréhender les conditions dans lesquelles MM. Alexandre Benalla et Vincent Crase ont pu participer aux opérations de maintien de l’ordre lors des manifestations du 1er mai. Elles ont aussi fait émerger un questionnement sur l’articulation des relations entre les services de la présidence de la République, du ministère de l’Intérieur et de la préfecture de police de Paris. Néanmoins, la commission n’est pas encore en mesure de lever les doutes sur les missions réelles de M. Benalla au sein du cabinet du chef de l’Etat, ni de répondre aux interrogations sur les conditions de l’organisation de la sécurité du Président de la République dans la période récente.

 

Aussi, la commission des lois reprendra ses travaux en septembre. L’avis qu’elle rendra ne revêtira en aucune façon les caractères d’une décision de justice. Il devra permettre d’améliorer le fonctionnement des services concernés dans l’objectif d’éviter que de tels incidents se renouvellent à l’avenir.

 

Marie Mercier

Sénatrice de la Saône-et-Loire

RÉGIONALES : Marie-Guite Dufay termine sa campagne par Igé, Mâcon et Chânes

Oenotourisme à Igé et à Chânes, économie sociale et solidaire à Mâcon, à la cave à musique, tel fut le point final d'une campagne qui lui a fait parcourir 9 000 km.

RÉGIONALES : Gilles Platret entame la dernière ligne droite de la campagne à Mâcon

Gilles Platret était venu en Mâconnais, à Prissé, en avril dernier, au lendemain de l’épisode de gel pour soutenir les viticulteurs du territoire. Deux mois après, le candidat Les Républicains était de retour en Bourgogne du Sud ce dimanche, dans la cité lamartinienne cette fois.

DÉPARTEMENTALES : Patrick Monin et Catherine Bouley (canton d'Hurigny) déroulent leur programme à Laizé

Les candidats soutenus par EELV, Gauche républicaine et socialiste et le PCF ont tenu réunion publique vendredi soir au poney club de Laizé. Devant une petite assemblée, ils ont déroulé leur programme, très écologiste.

MÂCON : Le PS 71 soutient la mobilisation contre les idées d'extrême droite

A l'appel de plusieurs organisations et syndicats, un rassemblement est organisé ce samedi à 15 heures sur l'esplanade Lamartine.

DÉPARTEMENTALES : Recrutement de professionnels de l'enfance, préservation des surfaces agricoles, territoire zéro chômeur avec «Changeons d'air !»

Les candidats.es de gauche soutenus par GRS, EELV, LFI et PCF ont donné rendez-vous ce mercredi à Mâcon en proximité de la future zone des Quatre pilles, à côté du quartier des Saugeraies, pour une conférence presse. Des propos entre critiques et propositions alternatives, avec un final en flèches acérées.

RÉGIONALES : Claire Mallard (Écologistes et solidaires ! BFC) à la pêche aux initiatives à Mâcon

La tête de liste EELV pour la Saône-et-Loire était à Mâcon cet après-midi pour mener campagne d'une façon relativement originale.

DÉPARTEMENTALES : LREM annonce son soutien à des candidats.es dans 16 cantons

ACTUALISÉ - La République en Marche de Saône-et-Loire précise n'avoir donné aucune investiture…

RÉGIONALES - Bastien Faudot : « Avec Le Temps des cerises, la ligne politique est claire »

En randonnée dans toute la région à l'occasion de la campagne électorale pour les élections régionales, la liste Le Temps des cerises a bouclé son périple par Mâcon et Vergisson ce dimanche.

ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES : Les Républicains réaffirment leur soutien à Jean-Patrick Courtois et Christine Robin pour Mâcon 1

Le secrétaire départemental des Républicains clarifie la situation pour le canton de Mâcon 1 dans un communiqué compte tenu de la candidature du binôme Véronique Xavière Bonneau et Laurent Voisin, également adhérents aux Républicains. 

ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES – André Accary : « Une équipe rassemblée, un vrai bilan, et des projets »

Le président sortant du Conseil départemental a rassemblé ses troupes ce samedi matin à Pierreclos pour présenter le programme de l'Union pour l'Avenir de la Saône-et-Loire, Majorité départementale. Santé, protection, préservation du cadre de vie, attractivité et préparation de l'avenir en sont les cinq piliers.

EXPRESSION POLITIQUE : Les raisons d'une démission, par Stéphane Guiguet

Le vice-président du conseil régional démissionnaire revient, dans un communiqué, sur les raisons de sa décision. Ses « amis » politiques en prennent pour leur grade, au sens propre du terme...

EXPRESSION POLITIQUE : «X-Press Pearl, nos déchets font des désastres» alerte Sophie Modde

La candidate des écologistes pour la Région Bourgogne - Franche-Comté s'engage à faire de l'économie circulaire, du ré-emploi et de l'éco-conception une priorité

REGIONALES : Pour Gilles Platret, «les loups oui, mais pas dans les zones d’élevage !»

Le candidat LR était à Flagy, au nord de Cluny, cet après-midi, à la rencontre des éleveurs victimes des attaques de loup.