vendredi 14 mai 2021

Communiqué de presse:

Vendredi 30 décembre à Riga, au milieu de la 39e rencontre européenne se déroulant, à l'invitation des Églises locales, dans la capitale de la Lettonie, frère Alois a annoncé aux 15.000 jeunes participants les étapes à venir du pèlerinage de confiance sur la terre, initié par frère Roger voici de longues années. 

Au cours de la prière du soir, frère Alois a d'abord rappelé qu'il y aurait au cours de l'année 2017 des rencontres internationales à Taizé tout au long de l'année, puis il  annoncé des projets dans différents lieux :

La prochaine rencontre européenne à Bâle, à la jonction de trois pays

La 40e rencontre européenne de jeunes, fin décembre 2017, sera animée par Taizé à Bâle, ville suisse, mais centre d'une région s'étendant sur trois pays, Suisse, France et Allemagne. Les Eglises locales de la région des trois pays et de toutes les confessions ont adressé à Taizé une invitation en commun.

D'autres rendez-vous en 2017

Frère Alois a également annoncé d'autres moments où Taizé réunira des jeunes : 
- à Birmingham en Angleterre en mai dans une des villes les plus multiculturelles et multireligieuses de l’Europe
- à Saint Louis en mai aux États-Unis où les tensions ethniques demeurent vives après les événements de Ferguson il y a deux ans
- en Égypte en septembre où l'Église copte orthodoxe vient une nouvelle fois d'être frappée par une épreuve.
- dans cette année anniversaire de la Réforme protestante, deux prières seront animées par Taizé, en mai à Wittenberg, la ville de Luther, dans le cadre du Kirchentag allemand, et en novembre à Genève en Suisse.

Solidarité avec la Syrie

Un an après sa visite en Syrie, frère Alois a lancé au cours de la même prière du soir un appel à la solidarité. Il a dit : « Par notre opération espérance, collecte de Taizé, nous voulons soutenir financièrement deux communautés chrétiennes à Alep en Syrie et à Mossoul en Irak. Ils soignent des enfants souffrant de traumatismes, ils contribuent à la reconstruction de maisons détruites. Par là ils aident les gens à rester dans leurs pays. »  (pour plus d'informations : www.taize.fr/help)

Quatre propositions aux jeunes

Au long du rassemblement de Riga, les jeunes réfléchissent notamment aux quatre propositions que frère Alois a rédigées à leur intention pour l'année 2017. Ces propositions sont en ligne (http://www.taize.fr/fr_article19920.html).

Deux appels : aux responsables des Églises et à l'unité de l'Europe

Frère Alois adresse aussi un appel aux responsables d’Églises à « faire route ensemble » (http://www.taize.fr/fr_article21274.html) et un appel à l'unité du continent européen (http://www.taize.fr/fr_article21275.html). 

Des messages de soutien

Pour soutenir les jeunes réunis par Taizé à Riga, des messages ont été envoyés par le Pape François, le Patriarche Bartholomée de Constantinople, le Métropolite Hilarion du Patriarcat de Moscou, l'Archevêque de Canterbury, le Secrétaire Général du Conseil Oecuménique et plusieurs responsables protestants. Le Secrétaire Général des Nations Unies, le Président du Conseil européen et le président de la Lettonie ont eux aussi envoyé un message de salutation. Tous ces messages sont en ligne sur http://www.taize.fr/fr_article21173.html

FEILLENS : C’est parti pour quatre jours de portes ouvertes chez Collet Cuisson !

Rendez-vous jusqu'au dimanche 16 mai de 9 h à 18 h non stop !

CHARNAY : Le conseil municipal valide l'installation de 36 caméras de vidéoprotection

Le conseil municipal s'est tenu lundi soir à la salle La Verchère. Les élu(e)s ont examiné et validé quinze rapports au cours de la soirée. Au menu : vidéoprotection, mobilité, rythme scolaire ou encore école de musique…

MOUVEMENT OCCUPONS MÂCON : Quand Natacha (Sea Sheperd) parle du massacre des dauphins

Après un sketch croustillant sur le réchauffement climatique et sa récupération politique par le parti Europe Ecologie Les Verts, devenu le temps d'un après-midi Europe œnologie les verres, ce dimanche fut marqué par l'intervention d'une militante de l'association Sea Sheperd dressant le tableau noir de la pêche industrielle !

COVID-19 EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE : L’épidémie recule doucement sans desserrer encore son étau sur l’hôpital

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
La vaccination s’ouvre dès lundi aux jeune de 16-17 ans présentant une pathologie à très haut risque de forme grave. NDLR : Rappelons que 1,83% des personnes positives au covid sont décédées en France depuis le début de l'épidémie ; 2,09% des personnes positives dans le monde. Des taux qui ne varient pas et qui replacent les choses dans leur juste mesure. 

VINS BOURGOGNE : Thiébault HUBER, réélu à la tête de Confédération des Appellations et des Vignerons de Bourgogne pour quatre ans

Jérôme Chevalier (Charnay) et Michel Barraud (Prissé) sont respectivement Président adjoint et trésorier.

MÂCON : Un moment Mitterrand à la veille des 40 ans de son élection

Le principal des « festivités » se déroulera au Creusot dimanche. Mais les journaux de l'époque rappellent que c'est bien à Mâcon que la campagne de François Mitterrand a été lancée au début du mois de février 1981, à l'issue des États généraux du cadre de vie organisés par le Parti socialiste au Palais des congrès.

SAÔNE-ET-LOIRE - Attaques de troupeaux : Ce n'est pas le loup selon l'OFB

Le préfet rappelle dans un communiqué que la divagation des animaux domestiques, notamment des chiens, est interdite

SAÔNE-ET-LOIRE : Un nouveau président pour l’UFC-Que Choisir 71

Après deux années à la présidence de l’association, qui compte près de 1 500 adhérents dans le département, Régine Humbert a choisi de passer la main. Gilles Castaing lui succède…

LA CHAPELLE DE GUINCHAY - Covid-19 : Le Vacci'bus tient sa promesse

Le Département a mis en place récemment le « Vacci’bus 71 », un dispositif de vaccination mobile accessible aux personnes de plus de 70 ans à mobilité réduite.

HÔPITAL DE MÂCON - Covid-19 : Une lueur d’espoir mais…

Si le nombre de patients atteints Covid admis dans les services de l’hôpital et de l’ensemble du GHT a diminué ces quinze derniers jours et si la vaccination montre ses premiers effets, la situation reste tendue en réanimation…