mardi 2 juin 2020
  • TREMA MACON NOUVELLES REGLES (2).jpg
  • MUSEE URSULINES MACON REOUVERTURE.jpg
  • CREMANTS VIGNERONS IGE MAIJUIN20202 - 1.jpg

CMCHARNAY23MARS01.jpg

Le conseil a duré 4 heures, avec de nombreux chiffres et de nombreuses interventions, et parmi un public venu nombreux, l'ancien maire, Gérard Voisin, prenant de nombreuses notes.

Le maire Jean-Louis Andres a ouvert comme d'habitude la séance par ce qu'il appelle ses propos liminaires, reprenant les difficultés de monter un budget en raison des contraintes héritées de l'ancienne majorité et, en ligne de mire, la capacité d'autofinancement nette à améliorer.

Rapport de la chambre régionale des comptes en appui, Jean-Louis Andres a cité la baisse des dotations de l'Etat, le coût de l'emprunt toxique, la construction immobilière à marche forcée, la non prise en compte dans le budget 2014 des charges comme les rythmes scolaires, les pénalités pour insuffisance de logements sociaux qui ont conduit à des contraintes financières strictes pour monter ce budget 2015 :

- Coût de fonctionnement diminué de 2%

- Augmentation des charges de personne limitée à 1,73%

- Baisse du budget communication et des subventions aux associations

- Et la hausse de 5% des produits fiscaux.

Sur le budget assainissement, les pénalités payées à la ville de Mâcon et la signature d'une nouvelle convention étaient aussi à l'ordre du jour des discussions.

Comptes administratifs 2014

Sur les comptes administratifs 2014, Laurent Voisin a demandé des explications sur un voyage au Japon qui se serait déroulé en octobre dernier, précisant que du temps de leur mandature chaque conseiller payait ses frais de déplacement. Christian Hamonic a renchéri sur cette intervention "quand on est dans une situation délicate, qu'est-ce qui motive qu'on va au Japon ?".

Espace des Luminaires

Sur la clôture du budget de l'espace d'activités des Luminaires, Laurent Voisin a soulevé la question du haut débit à savoir si on pourrait quand même financer cette opération, ce qui a été confirmé.

Cessions et acquisitions immobilières

Le bilan des cessions et acquisitions immobilières, qui ne fait état que d'une cession, a provoqué l'intervention de Frédéric Breuil : "J'aurai préféré voir une gestion plus dynamique de notre patrimoine, j'espère qu'on aura d'autres cessions pour pouvoir faire d'autres projets". Réponse de Jean-Louis Andres : "la gestion du patrimoine doit poser des questions : que peut-on en faire, montrer qu'on peut en faire quelque chose, et si on ne peut rien en faire on vend, une réflexion est nécessaire".

Budget primitif 2015

Serge Gaulias a présenté les budgets :

Budget principal recettes dépenses de 6 875 000 €, et la comparaison par rapport au dernier budget :

3 246 000€ de dépenses de personnel, en augmentation de 81 000€, baisse des dépenses générales de 92 000€, et augmentation des charges financières de 60 000€,

En recettes augmentation des impôts et taxes qui passent de 4 150 000 à 4 614 000€ et baisse des dotations de 1 300 000 à 1 202 000€

En budget d'investissements, un total de 2 500 000€, et un nouvel emprunt de 350 000€ qui servira aux grosses dépenses d'entretien.

Intervention de Frédéric Breuil

Frédéric Breuil, pour l'opposition "bien vivre à Charnay" a demandé la parole :

"On commence à être choqué qu'à chaque début de conseil vous nous faites un tableau noir de ce qui s'est passé avant", situation financière saine, campagne d'investissement lancée sur l'assainissement, désendettement de la ville, équipements en bon état, développement économique de la ville tout tracé avec le transfert de l'hypermarché, politique ambitieuse de logements, le groupe de Frédéric Breuil a une analyse très différente de la situation qu'ils ont laissée.

"Vous avez fait 3 erreurs majeures " a continué Frédéric Breuil, "ce qui a fait perdre 830000€ à la ville :

- Emprunt à risque renégocié trop tard, ce qui a conduit à rembourser 78 000€ en plus

- Règlement des pénalités de 242 000€ à la ville de Mâcon pour l'assainissement alors que la convention est renégociée

- Arrêt du transfert de l'hypermarché, soit un manque à gagner de 450 000€

"Vous n'avez plus aucune proposition pour augmenter les ressources de la ville ni aucun projet.

Réponse de Jean-Louis Andres

"Non nous n'avons pas perdu 830 000€". Le budget a été voté en janvier 2014 et n'a pas été prise en compte certaines dépenses à venir. Le début des dépenses d'assainissement a eu lieu en 2013 pour permettre l'installation de l'hypermarché, la Chambre Régionale des Comptes avait souligné que l'équilibre financier était obtenu par la vente de biens immobiliers. Qu'avons-nous à vendre, vous avez vendu pour 1,3 millions de biens communaux, nous devons prendre en compte la commune et l'histoire de son patrimoine". Sur les 242 000€, "je me demande si vous savez ce qu'est une convention". "Vous aviez tout loisir de faire la négociation avec Mâcon avant le 23 mars". Le tribunal administratif a été clair, il faut être clair et ne pas nous reprocher de payer une convention que vous avez signée.

Un débat qui a encore duré et le maire a redit qu'il reprendrait ces arguments tant que c'est nécessaire.

Christian Hamonic a demandé la parole :

"On répète beaucoup. La situation financière de Charnay est connue depuis longtemps. il revient à votre majorité de gérer cette situation," a-t-il dit en s'adressant à Jean-Louis Andres. "Mais les citoyens attendent autre chose que de revenir à ce qui a conduit à cette situation. Il faut du temps pour offrir un autre avenir à notre commune. Les impôts vont augmenter de 5% et de +2% sur les bases, ce n'est pas une différence énorme sur les 10 millions de budget et je ne connais aucune aide sociale ou salaire qui ait augmenté dans ces proportions. Je propose le maintien des taxes, de préparer un projet cette année. Nous voterons contre ce budget car nous sommes contre l'augmentation des taxes."

Une intervention qui a le soutien de Patrick Buhot.

Réponse de Jean-Louis Andres

"Ce n'est pas de gaité de cœur que nous avons augmenté les taxes. Nous avons fait des économies, nous allons encore en faire et malgré cela la capacité d'autofinancement baisse. Je dois faire des choix drastiques, proposer de ne pas augmenter les impôts est soit démagogique, soit inconscient."

"Dites-nous où nous avons fauté ?" dit Laurent Voisin. "Si vous êtes le parangon de la perfection, nous allons tenter de vous ressembler" répond Jean-Louis Andres.

Rétablir la capacité d'autofinancement, mener un échange ordonné et civil avec la population, laissez-nous le temps de construire, sera la conclusion de Jean-Louis Andres sur cette présentation de budget. "C'est un budget d'assainissement des finances".

3 absentions et 5 votes contre concluront ce débat.

Les taxes

Les taxe d'habitation, taxe sur les propriétés bâties et sur les propriétés non bâties voient leurs bases augmenter respectivement de 2,07 - 2,01 et 3,35 %. Les taux subissant eux une augmentation de 5%, ce qui conduit à un produit dans le budget de 3 608 068€.

Subventions aux associations

Elles vont baisser de 5% cette année, ce qui conduira le groupe de Frédéric Breuil à voter contre cette baisse.

L'assainissement

Jean-Louis Andres a présenté la nouvelle convention de déversement des effluents de la commune dans le réseau de Mâcon.

Frédéric Breuil et Laurent Voisin ont réagi en réaffirmant que cette convention annulant la précédente, il serait opportun de demander à la ville de Mâcon le remboursement des 242 000€ de pénalités versés.

La convention était en vigueur et la ville de Mâcon pouvait émettre un titre exécutoire, a redit Jean-Louis Andres, une décision que Laurent Voisin souhaite voir annuler, malgré un premier rejet de cette demande par le préfet.

Le dernier point à l'ordre du jour, le dispositif d'aide à l'investissement locatif local est reporté lors d'un prochain conseil, le temps de réfléchir à la politique de la ville en matière de construction.

Le maire a terminé ce conseil en confirmant que le tracé de contournement n'était pas encore réalisé dans son intégralité, un autre dossier à suivre.

Danièle Vadot

CMCHARNAY23MARS02.jpg

 

SAÔNE-ET-LOIRE : Près de 6 500 tests covid effectués depuis le 11 mai

COVID19 71.jpg
Actualisé : 130 personnes sont toujours hospitalisées en Sâone-et-Loire.

TRAMAYES : Le Gaec Pardon, le goût de l’authentique

GAEC PARDON TRAMAYES - 2.jpg
Le cadre est bucolique, le paysage magnifique et l’ambiance sereine. C’est dans cet univers privilégié que la famille Pardon élève ses animaux pour proposer une viande goûteuse à souhait et des fromages aux séduisantes saveurs.

MÂCON : La messe de Pentecôte célébrée en mode covid

MESSE PENTECOTE MACON STPIERRE - 26.jpg
La communauté catholique a fêté sa première grande célébration ce dimanche en l'église Saint-Pierre.

PHOTOS : Jolis masques sur le marché de Mâcon !

MASQUES MARCHE MACON 3005 - 19.jpg
C'est indéniable, il devient un accessoire de mode. Ce matin sur le marché, l'occasion était belle de mettre en valeur quelques jolies pièces qui cassent la monotonie des masques standards.

MÂCON : Les Restos du cœur, en mode dé-confinement, voient leur fréquentation augmenter

dé-confinement restos coeur Mâcon 2020.jpg
De retour aux horaires habituels d’accueil du public, l’équipe des « Restos du cœur » a dû appliquer elle aussi le protocole de sécurité sanitaire.

COVID EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE : Rester prudents dans la durée pour éviter la reprise de l’épidémie

Capture d’écran 2019-11-10 à 15.11.56.png
2 638 tests ont été réalisés cette semaine en Saône-et-Loire. 26 se sont révélés positifs.

MÂCON : Le collège Schuman fin prêt pour le retour des élèves

RENTREE SCHUMANN MACON COVID - 20.jpg
Le président du Conseil départemental André Accary, accompagné, du Dasen Fabien Ben, des conseillers départementaux Hervé Reynaud et Jacques Tourny, était au collège ce vendredi pour se rendre compte de la mise en place du protocole sanitaire qui sera appliqué dès mardi.

SANCÉ : Gilles Jondet a revêtu son écharpe de maire

GILLES JONDET SANCE 2 - 1.jpg
Mercredi 27 mai, les élus du conseil municipal ont élu le maire et ses 4 adjoints. Gilles Jondet succède en tant que maire à Roger Moreau. A voir aussi, la composition complète du conseil municipal.

MACONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMERATION : Des changements dans les transports à partir du 02 juin

Suites aux mesures annoncées hier par le Premier ministre, de nombreux changements vont s’opérer dès le 2 juin 2020, notamment pour les transports.

MÂCON : Appel à candidature pour le conseil d'administration du CCAS

Les listes doivent être déposées au plus tard le 09 juin

CHARNAY - EREA Claude Brosse : L’inspection académique veut supprimer son poste à un an de la retraite et après 29 ans à l’EREA...

EREA CLAUDE BROSSE 2705  - 1.jpg
Forcément, ça fait réagir. Les collègues d'Alain Cornu, le professeur en question, se sont mobilisés pour tenter d'empêcher ça. A lire aussi, les explications du principal intéressé ainsi que celles de Fabien Ben, IEN-DASEN (directeur académique des services de l'Education nationale).

La Bourgogne-Franche-Comté repasse en vert : « Une décision majeure pour l’économie régionale »

Le Premier ministre a annoncé que la région Bourgogne-Franche-Comté sera classée parmi les zones “vertes” à partir du 2 juin.

SAÔNE-ET-LOIRE : L’Assurance Maladie, les médecins et l’Agence Régionale de Santé au cœur du « contact tracing »

contact tracing covid 71 - 1.jpg
La stratégie de déconfinement s’appuie sur un dispositif en 3 volets : « protéger / tester / isoler ». Son enjeu : identifier toutes les personnes dépistées positives au covid-19 et les personnes contacts pour casser les chaînes de contamination. Il s’agit ainsi de limiter les risques de propagation de l’épidémie et d’éviter un reconfinement. Tout sur le « contact tracing ».

CHARNAY - EREA Claude Brosse : « Non à la suppression du poste de notre collègue M. Alain Cornu » protestent-ils

Une lettre adressée au DASEN est restée sans réponse à ce jour. Une manifestation est prévue cet après-midi sur le parvis de la cité adminsitrative à Mâcon.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ - Covid-19 : L'ARS accompagne la reprise d'activité dans les piscines

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
1.001 décès sont à déplorer en milieu hospitalier depuis le début de l'épidémie de Covid-19. Le dépistage a permis de détecter 18 nouveaux cas en une journée.

MUNICIPALES 2020 : Le 2ème tour aura bien lieu le 28 juin

Les candidats.es sont invités.es à déposer leur candidature entre le 29 mai et le 02 juin

SAÔNE-ET-LOIRE : Avec les Francas, des Ados confinés mais des ados qui s’expriment !

ADOS FRANCAS71.jpg
Les Francas de Saône-et-Loire proposent aux jeunes du département de s'exprimer sur leur condition de vie durant cette période de crise sanitaire, soit directement, soit par l'intermédiaire des accueils de jeunes.

SAÔNE-ET-LOIRE : La directrice départementale de la Sécurité Publique Myriam Akkari sur le départ

MYRIAM AKKARI DEPART.jpg
Ne pouvant organiser une cérémonie de départ, Myriam Akkari, commissaire divisionnaire à Mâcon depuis 5 ans, a posté un message sur la page facebook de la police. Elle avait reçu récemment le secrétaire d'Etat auprès du ministère de l'Intérieur Laurent Nuñes fin janvier, lui montrant des photos réalisées par Emilie Fontaine au sein du commissariat, commandées par elle-même.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Emilie Clerc et Maxim Plat, nouveaux adjoints et benjamins de l'assemblée municipale

MAXIME PLAT EMILIE CLERC ADJOINTS CM MACON - 1.jpg
À 28 et 27 ans, ils ont été élus hier soir respectivement 11ème et 4ème adjoints.

LA CHAPELLE DE GUINCHAY : Hervé Carreau installé dans sa fonction de maire

HERVE CARREAU MAIRE LACHAPELLE GUINCHAY2 - 1.jpg
Actualisé - « Nous débutons ce mandat sans prétention mais avec la volonté de favoriser la mise en place projets ayant pour but le bien-être des Chapelloises et Chapellois » annonce le nouveau maire dans un communiqué

CRÊCHES-SUR-SAÔNE : Roger Thévenot installé dans sa fonction de maire

CRECHES conseil et ses adjoints.JPG
Réuni ce lundi soir, le conseil municipal a élu Roger Thévenot, nouveau maire de Crêches, et ses six adjoints.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Jean-Patrick Courtois a revêtu l'écharpe de maire

ELECTION CONSEIL MUNICIPAL MACON 25 MAI JPC - 4.jpg
A lire aussi, les noms et attributions des tous les adjoints.es. Actualisé : le discours intégral du maire lors de ce conseil municipal d'installation.

THÉÂTRE DE MÂCON - Laurence Terk : « La saison 2020-2021 est prête depuis mars ! »

LAURENCE TERK THEATRE MACON MAI2020.jpg
La directrice du théâtre - Mâcon Scène nationale s'est confiée à macon-infos sur le confinement, l'intervention du chef de l'état pour soutenir la culture et ses acteurs, ainsi que sur l'état de santé du théâtre. 5 questions à Laurence Terk.