lundi 25 mai 2020
  • TREMA MACON NOUVELLES REGLES (2).jpg
  • VOTRE ANNONCE ICI.jpg
  • CREMANTS VIGNERONS IGE MAIJUIN20202 - 1.jpg

Communiqué :

La discrédite socialiste

M. Thomas Thévenoud a annoncé ce samedi matin sa volonté de voir s'organiser une primaire de la gauche sur la 1ère circonscription de notre département. L'investiture par les instances socialistes de Mme. Catherine N’Diaye, élue d’opposition à Mâcon, l’empêchant de briguer un second mandat. 

La manœuvre habile de la part du parti socialiste visant à l'éviction du député actuel ne fait que confirmer les fragmentations en clans au sein de cette instance politique vieillissante. Comment une guerre interne à l'échelon national se diluant dans notre échelon local peut-elle encore donner la moindre crédibilité aux élus PS locaux ? Comment gérer un territoire dans de telles conditions ? 

Le comportement de Mme. N'Diaye à l'égard de M. Thévenoud démontre que les coups de poignards dans le dos ne sont pas réservés qu'aux autres. La lutte pour l'accès au pouvoir ne l'empêche nullement de diviser son propre camp. Le "je" avant l’intérêt commun semble être le crédo de notre temps dans cette circonscription. Le comble pour des "socialistes" !

Certes le député Thévenoud est un fraudeur. Certes le député Thévenoud a outre-passé ses droits. Certes le député Thévenoud ne devrait plus être éligible. Mais il a été élu en 2012. Et désormais, seuls les militants socialistes peuvent choisir si oui ou non ils souhaitent le voir se représenter pour défendre leurs couleurs. 

L'élue Mâconnaise pratique une politique politicienne machiavélique en assassinant ainsi M. Thévenoud. Cette même personne souhaite pourtant devenir député. Drôle de contraste pour une élue de la nation, l'intégrité dans toute sa splendeur. 

Le parti socialiste déçoit une fois de plus. Critiquant la démagogie des autres mouvements politiques, mais n'hésitant pas une seconde à l'appliquer dans ses propres rangs quand cela l'arrange. 

Laissons leur leurs querelles politiciennes, la France n'a plus besoin d'eux. Il est plus que tant que des citoyens intègres, honnêtes et désireux de représenter aux mieux les Français prennent le pouvoir. 

Derrière cet étendard se trouve Nicolas Dupont-Aignan. Plus que jamais Debout les Français, Debout la France !

POLITIQUE : Jérôme Durain pose au Gouvernement la question de la responsabilité des élus locaux

Le Sénateur de Saône-et-Loire estime que « L'Etat qui décide de tout ne peut pas reporter sa responsabilité sur les élus locaux »

EXPRESSION POLITIQUE : « Les masques, où est la vérité ? » demande instamment Marie Mercier

La sénatrice de Saône-et-Loire fait part de la consternation, voire du dégoût des professions médicales et para-médicales...

Covid-19 : Les nouveaux élus de gauche au Conseil municipal de Mâcon veulent être impliqués

Dans une lettre adressée au maire, ils formulent quelques propositions et demande un effot de transparence.

Le sénateur Jérôme Durain demande au gouvernement des consignes claires concernant la gestion des masques

Lors de la séance de questions au gouvernement ce mercredi, le sénateur PS de Saône-et-Loire et conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté a évoqué la réquisition par l'Etat des masques commandés par la Région.

EXPRESSION POLITIQUE : L’URDC demande plus d'«ambition» pour sauvegarder les entreprises

Présidant le groupe d'opposition URDC au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, François Sauvadet salue les mesures d’urgence prises par la majorité face à la crise sanitaire, tout en proposant d'ajouter des aides directes pour sauvegarder les entreprises et les emplois.

EXPRESSION POLITIQUE : Julien Odoul regrette « un rendez-vous en catimini »...

et appelle à l'union régionale autour des soignants et de la Bourgogne Franche-Comté. Le président du groupe Rassemblement national au conseil régional s'exprime dans un long communiqué avant l'assemblée de ce vendredi.

Toni Spinazze (CAPEB 71) : "La vie d’un artisan ou d’un ouvrier du BTP vaudrait-elle moins que celle de n’importe quel autre citoyen ?"

Il n'y pas que les médecins et le personnel soignant qui soient scandalisés par les manquements du Gouvernement... Après celle de Pierre Bost, patron de Alpes Bourgogne Constructions, la charge du président de la CAPEB 71 contre Muriel Pénicaud dans une lettre ouverte.