mardi 26 mai 2020
  • TREMA MACON NOUVELLES REGLES (2).jpg
  • VOTRE ANNONCE ICI.jpg
  • CREMANTS VIGNERONS IGE MAIJUIN20202 - 1.jpg

catherine-fargeot-macon.JPG

L'annonce de la candidature de Catherine N'Diaye, conseillère municipale PS à Mâcon, pour les élections législatives en juin 2017, a été très mal reçue par ses pairs, mot qu'il faudrait pouvoir mettre ici au féminin.


Elisabeth Lemonon, conseillère départementale, a ouvert le débat pendant la conférence de presse donnée par Thomas Thévenoud, parlant de « condescendance », et de « mépris » de l'appareil national à l'égard de cette candidate. Catherine Fargeot (photo d'accueil), adhérente au PS depuis janvier dernier, a rebondi sur ces propos, pour Mâcon-infos :

« On sait que cette circonscription est une circonscription difficile, on sait que Jean-Patrick Courtois, maire de Mâcon et président de la CAMVAL a un réseau important, et que c'est lourd ici, sur le plan politique. Alors ce qui m'a mise hors de moi, c'est de savoir qu'ailleurs des circonscriptions ont été gelées (parce que pas gagnables a priori, ndlr), et que sous prêtexte de parité on met des femmes sur les plus difficiles : on peut envoyer des femmes au casse-pipe, ça ne gêne personne. Toutes les femmes de ce bord engagées en politique ont pris cette décision comme une claque. C'est dégueulasse. Je suis en colère : ce n'est pas de la parité, c'est un comportement que je considère comme machiste de la part du PS. »

FSA

POLITIQUE : Jérôme Durain pose au Gouvernement la question de la responsabilité des élus locaux

Le Sénateur de Saône-et-Loire estime que « L'Etat qui décide de tout ne peut pas reporter sa responsabilité sur les élus locaux »

EXPRESSION POLITIQUE : « Les masques, où est la vérité ? » demande instamment Marie Mercier

La sénatrice de Saône-et-Loire fait part de la consternation, voire du dégoût des professions médicales et para-médicales...

Covid-19 : Les nouveaux élus de gauche au Conseil municipal de Mâcon veulent être impliqués

Dans une lettre adressée au maire, ils formulent quelques propositions et demande un effot de transparence.

Le sénateur Jérôme Durain demande au gouvernement des consignes claires concernant la gestion des masques

Lors de la séance de questions au gouvernement ce mercredi, le sénateur PS de Saône-et-Loire et conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté a évoqué la réquisition par l'Etat des masques commandés par la Région.

EXPRESSION POLITIQUE : L’URDC demande plus d'«ambition» pour sauvegarder les entreprises

Présidant le groupe d'opposition URDC au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, François Sauvadet salue les mesures d’urgence prises par la majorité face à la crise sanitaire, tout en proposant d'ajouter des aides directes pour sauvegarder les entreprises et les emplois.

EXPRESSION POLITIQUE : Julien Odoul regrette « un rendez-vous en catimini »...

et appelle à l'union régionale autour des soignants et de la Bourgogne Franche-Comté. Le président du groupe Rassemblement national au conseil régional s'exprime dans un long communiqué avant l'assemblée de ce vendredi.

Toni Spinazze (CAPEB 71) : "La vie d’un artisan ou d’un ouvrier du BTP vaudrait-elle moins que celle de n’importe quel autre citoyen ?"

Il n'y pas que les médecins et le personnel soignant qui soient scandalisés par les manquements du Gouvernement... Après celle de Pierre Bost, patron de Alpes Bourgogne Constructions, la charge du président de la CAPEB 71 contre Muriel Pénicaud dans une lettre ouverte.