« Journée du handicap (quel drôle de mot !), semaine du Téléthon ou année des minorités visibles, les formules passent mais les problèmes subsistent. 

Voilà des lustres qu'à longueur de médias, on nous chante l'éveil des consciences et la prise en compte de la singularité de chacun.
Il n'empêche qu'à l'arrivée l'inaccessibilité tient toujours toutes ses promesses. »

LIRE SUR LE HUFFINGTON POST