samedi 23 février 2019

TRIBUNAL_DE_POLICE_MACON_cov2.jpg

Ce grand garçon de 35 ans est poursuivi pour violences volontaires, un grand garçon qui vit toujours chez papa-maman aux Gautriats, dont le casier judiciaire raconte des gros soucis de stupéfiants. Il dit que c'est fini, « je vous jure, Madame. » Soit... il n'est pas là pour ça.

 

Il a porté plainte pour coups et blessures contre un autre grand garçon (qui n'a pas pris pas la peine de se déplacer au tribunal), alors il ne comprend pas qu'il soit aussi poursuivi. « Violences réciproques », dit la présidente. Elle explique au grand garçon : « En fait, il est interdit de se bagarrer. »

 

Mounir proteste un peu : « C'est plutôt lui qui... », tss tss tss, la présidente intervient encore : la question n'est pas de savoir si l'un a raison puisque tous les deux ont tort, au regard des règles qui régissent la vie sociale dans ce pays.

 

A quoi ressemblent des « violences réciproques » ? Eh bien à des bagarres de cour de récréation, avec des coups plus violents, car à 35 ans on est grand et éventuellement costaud.

 

Le 5 décembre 2015 Mounir se promène et croise, quelle surprise, son pote Adem, sa casquette vissée sur la tête. Trop drôle, Mounir commence à le taquiner, avec « des jeux de mains ». Et puis, encore plus marrant, il lui enlève sa casquette, et Adem pète un plomb. D'abord des insultes. « Il m'a insulté de tous les noms, il a insulté ma mère, il a insulté ma grand-mère. » Les deux grands garçons se tiennent par le col, le frère d'Adem arrive par derrière et balaie Mounir qui tombe. Ensuite c'est l'hallali, les coups tombent. 2 jours d'ITT pour Mounir, blessé au front, à la racine du nez, au genou, etc. 1 jour d'ITT pour Adem, le sensible de la casquette.

 

Le tribunal repart pour un moment pédagogique car Mounir a du mal à imprimer que sa responsabilité soit aussi engagée : « Madame, je l'aurais cherché, j'aurais pas porté plainte ! »

 

Ce grand garçon condamné en 2004, en 2010, en 2011 et en 2015 pour des problèmes de stupéfiants mais aussi d'outrages et de rébellion ne désespère pas de la justice, et c'est une bonne nouvelle, puisqu'il lui demande d'arbitrer. Mais il est déçu d'apprendre, à 35 ans, que partir en rixe parce qu'on a fait sauter une casquette dûment posée sur un crâne n'est pas admis non plus par la société.

 

Le parquet fera tout de même une différence entre ces hommes-enfants, et in fine le tribunal aussi, condamnant Adem à 400 € d'amende, et Mounir à 200 €.

« Je ferai comme s'il n'existait pas quand je le croiserai, c'est la seule solution. J'ai pas compris qu'il le prenne mal. Franchement, pour une casquette... » Le tribunal est bien de cet avis.

 

Florence Saint-Arroman

MÂCON-LOCHÉ : Suicide sur les voies du TGV

L'accident est survenu ce début d'après-midi sur les voies de la ligne TGV, allant de Mâcon à Lyon.

TRIBUNAL DE MÂCON : Contrôlé deux fois en une semaine au volant alors qu’il n’avait pas le permis

TGI_MACON.jpg
A 64 ans, Patrick est bien connu des services de police : 24 mentions au casier judiciaire !

TRIBUNAL DE MÂCON : Fou de jalousie, il frappe, insulte et crache sur tout ce qui passe

PALAIS DE JUSTICE MACON - 1.jpg
Kevin C., 31 ans, comparaissait ce lundi devant le tribunal correctionnel pour des faits de violences commis le 10 décembre à Mâcon.

PONT-DE-VEYLE : Une maison en feu dans la grande rue

Feu_habitation_Pdv_161218 (5).jpg
ACTUALISÉ LUNDI 14H : Un appel urgent à une aide vestimentaire est lancé.

MÂCON : Une blessée grave dans une collision avec délit de fuite

ACCIDENT MACON RUE BIGONNET 0912 - 5.jpg
ACTUALISÉ : Un appel à témoins est lancé.

SAÔNE-ET-LOIRE : 3 morts dans un crash d'avion près de Charolles

Crash avion.jpg
Après des recherches par hélicoptère, l'avion a été localisé vers 14h dans le bois de Beaubery. Les trois occupants, pilote et passagers, sont morts carbonisés. ACTUALISÉ : Le procureur Eric Jaillet, qui s'est rendu place, a donné les 1eres informations en milieu d'après-midi.

TRIBUNAL DE MÂCON – Violences conjugales : jusqu'à la plaie et l'hématome au visage

VIOLENCE CONJUGALE MACON.jpg
Elle était là, assise en face de la juge, le visage marqué par les blessures. Son homme était à quelques mètres, dans le box des accusés, escortés par les gendarmes. Le couple s'est battu dans la nuit de mercredi à jeudi...

CHARNAY : Ivre au volant, il provoque un accident et fait 2 blessés

ALCOOL AUVOLANT A CHARNAY.jpg
ACTUALISÉ : Le verdict du tribunal de Mâcon

MÂCON : Embardées sur la route, sous l'emprise de la drogue et de l'alcool, et plus encore...

C'est au volant, peu après 21h, et pourtant interdit de séjour en Saône-et-Loire (sauf pour travailler) que Frédéric, 47 ans, commet cet acte délictueux ce dimanche soir place Gardon. ACTUALISÉ : La juge a décidé de son incarcération.

TRIBUNAL DE MÂCON : Ivre au volant, il avait percuté la voiture des gendarmes

TGI_MACON.jpg
Les faits se sont déroulés samedi à 00h40 à Tournus.