mardi 17 septembre 2019
  • FANTASTIC 2019 PICNIC CHATEAU GREFFIERE - 1.jpg
  • Pub_CSI_Mâcon_infos_270x410px.jpg
  • EMAP_2019_270x410.jpg
  • GRAND DEBALLAGE MACON 2019-1.jpg

Le conseil d’administration du SDIS a finalement décidé de … ne rien décider ce lundi 7 novembre concernant le maintien ou la fermeture de la caserne de Charnay. Certes, mais quelle avalanche d’informations soudaines ces derniers jours, avec une seule certitude ; la mairie était informée.

Les charnaysiens sont scandalisés de l’apprendre par la presse !

Depuis plus d’un mois, des discussions avaient lieu sur l’avenir de 5 casernes, dont celle de Charnay, sans que ni les élus, ni la population n’en soient informés. Les autres communes se sont mieux défendues : Blanzy et Crissey conservent leur caserne de pompiers, grâces notamment aux élus et la population qui ont manifesté le 30 octobre pour défendre leurs centres de secours. Cela ne risquait pas d’arriver à Charnay, étant donné que cette information est restée confidentielle.

On apprend que le 10 octobre, Monsieur le Maire a écrit au président du SDIS pour lui faire part de « son désaccord » face au projet de fermeture. Pourquoi dès lors ne pas alerter les élus ?

Les explications laborieuses données par le maire au Conseil Municipal du 7 novembre n’ont pas permis de comprendre ce manque de communication, et il reste une impression de non-dit. Soit on est contre, et il faut se battre, avec les élus, en associant les charnaysiens, soit on est d’accord, et on laisse faire. Le constat d’aujourd’hui, c’est à minima un double jeu. Contrairement à vos déclarations dans la presse et au Conseil Municipal, Monsieur le maire, c’est bien à vous de faire connaitre une décision négative pour la commune.

En 2014, les mots « dévouement », « honnêteté », ou encore « transparence » faisaient partie de vos belles promesses inscrites sur votre charte de gouvernance. Pourtant, après un peu plus de 2 ans, elles semblent désormais bien loin pour les charnaysiens.

Ce manque de communication, propre à votre majorité, n’est-il pas simplement dû aux différents mandats que possèdent certains de vos amis les plus proches ?

De toute évidence Monsieur le maire, vous n’êtes pas un bon avocat pour notre commune !

R.P. pour l’Association BIEN VIVRE A CHARNAY 2020

A suivre nos articles et notre actualité :
Le Blog de Bien Vivre à Charnay 2020 : bienvivreacharnay.com
Notre profil facebook : Bien Vivre à Charnay 2020

EXPRESSION CITOYENNE : Un Mâconnais demande le retour de "l'ordre et du calme", rue de la Barre

Par une lettre au préfet de Saône-et-Loire qui nous est parvenue via un riverain qui partage le point de vue de l’auteur (celui-ci souhaitant rester anonyme).

DÉCÈS DU MAIRE DE SIGNES : La commission des lois du Sénat lance une grande consultation des maires

La séntarice Marie Mercier, secrétaire de la commission des lois, s'exprime sur le sujet dans un communiqué. Les maires ont jusqu'au 15 septembre pour répondre en ligne à un questionnaire.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Ça s’échauffe sévèrement sur le centre-ville

CONSEIL MUNICIPAL MACON JUILLET2019 - 1.jpg
On n’avait pas vu le conseil municipal atteindre un tel niveau électrique dans les échanges entre majorité et opposition depuis bien longtemps…

POLITIQUE : Elisabeth Roblot rejoint Agir, la droite constructive

ROBLOT.jpg
La Vice-présidente du conseil départemental de Saône-et-Loire rappelle ainsi son engagement à défendre une droite libérale, humaniste et pro-européenne

MUNICIPALES 2020 : La liste Mâcon citoyens 2020 mise sur la démocratie citoyenne

apéro Mâcon citoyens 2020.jpg
Mercredi, les représentants du mouvement politique Mâcon citoyens 2020 sont partis à la rencontre des Mâconnais autour d’un apéro citoyen en centre-ville.

EXPRESSION POLITIQUE - Jérôme Durain : "C’est un quart des effectifs de GE que la direction souhaite rayer d’un trait de plume"

Dans un communiqué, le sénateur socialiste de Saône-et-Loire rappelle la "doctrine Montebourg" pour GE.